Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

jeudi 5 mars 2009

Le virtuel

« Un archevêque italien de la ville de Modène demande aux jeunes catholiques d'abandonner la messagerie texte, la socialisation sur Internet et les jeux vidéo pour la période du carême. Mgr Benito Cocchi soutient que le fait d'abandonner ces activités peut aider les jeunes à s'évader du monde virtuel et à reprendre le contact avec eux-mêmes. » (Réf.)

Ces évêques sont peut-être tous fous... Ne serait-ce pas la religion, avec son Ciel, monde virtuel de la bonté (pfff!), et son Dieu, Boss des Boss, qu'il faudrait éviter à tout prix ?

vendredi 27 février 2009

P.-J. Farmer


J'apprends aujourd'hui la mort de Philip José Farmer, né en 1918. J'avais lu quelques-uns de ses romans dans les années 70.

Ce qui me fait penser que je devrais peut-être lire un science-fiction dans ma semaine de congé de mars.

lundi 23 février 2009

Greenfoot

Encore un autre bidule à explorer : Greenfoot. C'est mon copain Pierre Couillard qui m'a pisté.
Avec Internet, impossible de s'ennuyer : il y a tant à apprendre !

dimanche 22 février 2009

Cours... chesne

On a une ministre de l'Éducation qui n'a absolument rien à dire. Vive la langue de bois !

Racine carrée de trois

C'est Marie-Élaine qui m'a mis sur la piste du texte ci-dessous. Il serait tiré d'un dialogue du film « Harold and Kumar Escape from Guantanamo Bay » que je ne connais pas du tout.

J’ai peur que pour toujours je devienne un chiffre comme racine de 3
et trois est tout ce qui est bon et vrai.
Pourquoi mon trois fait-il les frais,
d’une racine froide comme un neuf ?
J’aimerais plutôt être un neuf ;
car neuf est bien plus sympathique
quand on fait de l’arithmétique.
Connaîtrons-nous le même destin,
tel un point sept trois deux un (1.7321) ?
Car telle est ma réalité,
une triste irrationalité.
Mais ah !
qu’est-ce donc je vois ?
Une autre racine carrée de trois,
et qui tranquillement vient valser,
et nous voici multipliés,
formant notre chiffre préféré
réjouissons-nous d’être intégrés.
Libérés d’un mortel poids,
nous retrouvons enfin la joie,
notre racine carrée dénouée
et notre amour bien renoué.

samedi 21 février 2009

Accromath 4.1



L'équipe d'Accromath fait toujours un excellent travail. Dans ce dernier numéro, un bon article intitulé Mesurer l'univers. Joli dossier aussi sur Léonard Euler.

La revue est gratuite et tout enseignant du primaire ou du secondaire devrait en avoir une copie. La version PDF est disponible ici.

mercredi 18 février 2009

Saine indifférence ?

Quelques billets « intéressants » depuis quelques semaines : Ce qui m'étonne le plus en les lisant, c'est ma propre réaction : de l'indifférence ! Comme si, pour moi, la cause des technologies éducatives était une cause perdue.

Pourtant.

Pourtant, je passe des heures et des heures avec des enseignants et des élèves dans des projets hautement TIC (j'y intègre les maths, le français, l'histoire, les arts.)

Pourtant, je rencontre des jeunes qui, à l'aide des TIC, peuvent laisser croître leur créativité.

Pourtant, je rencontre des enseignants intéressés à en savoir plus et à considérer sérieusement l'outil TIC pour développer leur propre pédagogie.

Pourtant, je travaille fort en m'offrant comme modèle d'intégration.

Mais.

Mais rien n'y fait.

La grande majorité des élèves font toujours des TIC une seule période par cycle. Certains diront que c'est mieux que rien. Foutaise.

Les enseignants sont débordés et n'ont vraiment pas le temps d'apprendre à faire autrement.

Les enseignants n'ont même pas un portable à eux. Et souvent, quand l'institution leur en prête un, il est super bridé. (J'ai vu des portables de profs - et de CP ! - avec Deep Freeze activé.)

Les universités sont terriblement en retard. Imaginez un cours de deuxième cycle (sic et resic) dans lequel, pour mettre les étudiants à niveau, on les force tous suivre un premier cours sur les rudiments d'une suite bureautique. (Je ne rigole pas.)

Tout le monde parle d'intégration des TIC, mais personne ne semble savoir ce que c'est !

Le réseau RÉCIT est une réseau de gens bien tranquilles. La plupart ont de multiples dossiers, et celui des TIC n'a pas toujours la priorité.

Les communications sont tellement omniprésentes que plus personnes ne semblent savoir pourquoi communiquer. Alors qu'en est-il des communautés virtuelles ? Ceux qui partagent dans les blogues et forums semblent savoir ce qu'ils y font. Mais ils sont bien les seuls à le savoir !

Je sais bien que le problème des TIC à l'école est complexe. Il implique des sommes énormes d'argent, des volontés de formation et d'auto-formation, des changements de mentalités. Mais si ce n'était que cela, sans doute y trouverions-nous des solutions. Le véritable problème, c'est que les TIC en éducation n'intéressent qu'un tout petit nombre de personnes. Que ces gens crient haut et fort que les TIC, c'est important, qu'il faut préparer nos enfants à un univers technologique, qu'il faut développer chez eux une éthique TIC, force est de constater qu'il n'y a, tout simplement, personne pour les entendre.

Je continue mon travail, mais avec une saine indifférence ; car je sais maintenant (et ça je le sais !) que ce n'est à pas à l'école que les changements arriveront.

lundi 16 février 2009

Marius et les tiers

CÉSAR (à Marius) - Eh bien, pour la deuxième fois, je vais te l'expliquer, le picon-citron-curaçao. Approche-toi ! Tu mets d'abord un tiers de curaçao. Fais attention : un tout petit tiers. Bon. Maintenant, un tiers de citron. Un peu plus gros. Bon. Ensuite, un BON tiers de Picon. Regarde la couleur. Regarde comme c'est joli. Et à la fin, un GRAND tiers d'eau. Voilà.
MARIUS - Et ça fait quatre tiers.
CÉSAR
- Exactement. J'espère que cette fois, tu as compris.
MARIUS - Dans un verre, il n'y a que trois tiers.
CÉSAR - Mais, imbécile, ça dépend de la grosseur des tiers.
MARIUS - Eh non, ça ne dépend pas. Même dans un arrosoir, on ne peut mettre que trois tiers.
CÉSAR - Alors, explique-moi comment j'en ai mis quatre dans ce verre.
MARIUS - Ça, c'est de l'Arithmétique.

Marcel Pagnol

Sur Wikiquote, on donne l'acte 1 sc. 2 de la pièce Marius. Je me suis précipité sur ma copie pour la retrouver dans le texte, mais peine perdue. Wikiquote utilise l'édition de Fallois (1988) alors que je possède la version Fasquelle (1946) reprise en Livre de poche en 1966. J'ai retrouvé les autres citations données par Wikiquote avec les numéros des scènes légèrement décalés. Peut-être qu'à la suite du film, Pagnol a révisé son propre texte ? C'est à vérifier.

dimanche 15 février 2009

PAL et autres

Ma pile à lire s'agrandit toujours. Autre livre qui viendra s'y ajouter.



J'aime bien Sébastien, enseignant très actif en éducation physique. Son blogue est ici.



J'ai hâte à la pause de mars ; mon intention est de lire, lire et lire. Et promener les chiens.



De cette liste, deux blogues [1] [2] - félicitations à eux -  font parties de mes fils RSS. J'ai visité les autres liens donnés et, ma foi, faut croire que la définition de blogue s'élargit pour devenir du n'importe quoi !



Journaliste-blogueur : nombriliste10.

vendredi 13 février 2009

550

Petit problème laissé au tableau par Hassan :

Ajouter une ligne qui rendrait l'équation vraie :
5 + 5 + 5 = 550

Attention : Mettre une barre sur le symbole d'égalité n'est pas la réponse recherchée.

mercredi 11 février 2009

Encore la réforme

Je me demande bien ce que cela veut dire exactement appliquer totalement la réforme.

BDD

Une grande oubliée dans nos écoles : l'application « base de données ». Je me rappelle (2001) qu'un enseignant d'une école secondaire avait monté un projet dans lequel ses élèves en construisaient une sur le thème des oiseaux. Si ma mémoire est bonne, c'était à l'aide de FileMaker. Dans leurs bases, les élèves collectionnaient des oiseaux selon plusieurs caractéristiques et interrogeaient ensuite la base selon différents regroupements.

Je rechercherai sur l'application Base d'OpenOffice. J'ai bien l'impression qu'elle me servirait à illustrer plusieurs possibilités pédagogiques aux enseignants.

Un exemple : les élèves possèdent tous plus ou moins une collection qu'ils affectionnent (cartes de hockey, pièces de musique, jeux d'ordinateur, etc.) En leur demandant de mettre le tout dans une bdd, ils apprendraient à structurer leurs pensées (les champs à considérer), à analyser (étudier des corrélations entre les données, faire des hypothèses), produire (créer des rapports significatifs) et sans doute plus encore.

Au point de vue strictement technique, ils apprendraient à manipuler plusieurs types de fichiers (ex. comment intégrer des données format .txt dans une base de données) ce qui peut amener l'utilisation efficace d'un éditeur de texte. Je souligne qu'un éditeur est très différent d'un traitement de texte.

Bon, j'entends déjà des enseignants me dire « Encore quelque chose de nouveau ! » Heureusement que je sais que l'apprentissage, c'est de 80% à 90% émotif...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 >