Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

samedi 7 août 2004

Divers

Wiki

Article débuté le 22 juin 2003

J'aimerais traiter de l'idée que le WIKI modifie nos comportements pédagogiques. Voire nos comportements intellectuels. Que le Wiki nous amène plus loin dans notre humanité et qu'après avoir travaillé avec un Wiki, on ne peut plus s'en passer : il devient un moyen tout à fait révolutionnaire de participer, collaborer et d'enrichir un projet... [intro à développer]

Définir les néologismes : Wikiniser, Wikinisme, Wikiniste, Wikinisation, Déwikiniser. Et peut-être : Wikiste, Wikisme... Que voudait dire wikiniser une idée? Wikifier un texte (le corriger?). Je soupçonne que plusieurs patrons qui sont, on le sait, réputés pour détester laisser des traces, deviendont vite des wikiphobes, alors que si vous lisez ceci, c'est sans doute que vous êtes wikiphile. Et que pourrait être une wikithèque? Un cacowikiste, ça existe? Pour devenir wikinologue, inscrivez-vous à la WIKIU.

Imagerie 3


Merchant of Venice (Act III, scene 1)

Image numérisée de The Complete Works of Shakespeare, Vol.II, P.F. Collier and Son, 1901

vendredi 6 août 2004

L'amour c'est ...


Claude Duneton, Mots d'amour, Seuil, 1993, p.27

Conquête

Tu veux conquérir le dernier, l'unique trésor. Ne totalise ni tes efforts ni tes conquêtes. La richesse éternelle ne s'acquiert pas par addition. Le chiffre le plus voisin de l'infini se nomme zéro. Repars à zéro chaque matin.
Gustave Thibon, Destin de l'homme, 1941

Imagerie 2


Ce ne fut pas sans peine que la bête sortit de la fosse (Page 254)

Image numérisée du livre de Jules Verne, Le Pays des fourrures, Coll. Hetzel, Hachette 1922.

jeudi 5 août 2004

Encyclopédie des mots historiques

Au travers Abebooks, j'ai fait l'acquisition des deux tomes de cette encyclopédie (Historama, Paris 1970). Deux magnifiques volumes dans un état neuf.

Description du bouquiniste :

2 volumes en reliure éditeur au 1er plat décoré, pièce de titre et de tomaison, in 8, 19x13, lettrines, illustrations à pleine page et dans le texte, préface d'Albert Demazière, index alphabétique des auteurs et des citations, bel exemplaire sur alfa bouffant de luxe. 290+286 pages.

Pour moins de 20$ l'ensemble, j'ai l'impression d'avoir fait un très bel achat. L'encyclopédie est bourrée d'illustrations choisies parmi des gravures de livres anciens.
Sur chaque page (voir l'image), on trouve l'auteur (ou l'auteur présumé), l'année du « mot historique », le mot lui-même et une explication. Par exemple, en page 61 on a la citation : Tout est perdu, fors l'honneur.. Il est de François Ier, 25 février 1525. L'encyclopédie donne l'explication suvante :
On ne sait qui a éprouvé le besoin de réduire aux dimensions d'un télégramme le billet qu'adresse François Ier (1494-1547) à sa mère, la duchesse d'Angoulême, régente du royaume en son absence, le lendemain de la désastreuse bataille de Pavie (24 février 1525) à l'issue de laquelle il eut la douleur de voir son armée battue par les Impétiaux et lui-même fait prisonnier par Charles Quint.
Voici le texte de son billet :
« Madame, pour vous faire savoir comment se porte le reste de mon infortune, de toutes choses ne m'est demeuré que l'honneur et la vie qui est sauve. »

Othon Guerlac, dont j'admire la rigueur, dans Les Citations françaises (Armand Colin, 1931), précise : « En réalité, c'est la forme abrégée d'une lettre plus longue publiée pour la première fois par Dulaure (Histoire de Paris, 1837, t.III, p. 209.) »

Voici ce qu'en dit le dictionnaire Les mots de l'histoire (Larousse, In extenso, 1998, pp. 532-3) : L'honneur d'un roi n'a-t-il jamais consisté à se faire battre à plate couture ? Mais le souverain fait ici allusion à l'héroïsme qu''il démontra réellement dans ce désastre. De fait, renversé de son cheval tué sous lui, se défendant à pied, quoique blessé, méconnaissable, le roi aurait été tué par les Espagnols, si quelques Français combattant dans les rangs des Impériaux ne l'avaient identifié et tiré de ce très mauvais pas... Le mot a été repris par Napoléon à son retour de Waterloo [...]. Plus loin, le dictionnaire reprend l'explication de Guerlac.

C'est toujours intéressant de comparer le traitement de différents dictionnaires pour un même thème.

Imagerie 1

Vers un vallon appelé Lentive, dans le voisinage du Val-des Bois (p. 64).

Image numérisée du livre « Le Martyre du Coeur (Scènes de la Vie intime en 1793) » dont je ne connais pas la date de publication.

mercredi 4 août 2004

SitàListes

Je me suis surpris à passer d'agréables heures sur ce site :
http://www.echolalie.org/wiki/index.php?EcholaListes
Pourtant, ce wiki ne répertorie que des listes, toute sorte de listes.
Pourquoi m'attarder là ? Sans doute mon âme de collectionneur fut-elle happée par ce joyeux chaos.
J'ai contribué à quelques articles... Après tout, la force d'un wiki est de permettre à tous ces sensibles aux couleurs du web de nuancer certaines teintes.

Comment il ne faut pas écrire

Je suis en train de lire ce petit livre publié chez Plon en 1921. Je suis vraiment sous le charme après une soixantaine de pages - le livre en compte 286.

Pour donner un peu le ton de Monsieur Albalat, ce début du chapitre IX. Je ne suis pas rendu là dans ma lecture, mais comme ce chapitre porte le titre de L'abus des maximes et sentences, je n'ai pu m'empêcher d'y jeter un coup d'oeil.

« Jamais on n'a tant publié de recueils de pensées. On dresserait un interminable catalogue de ces sortes de livres, et il y en a d'excellents, Laténa, Louis Dépret, Alph. Séché, A. Ducros, Mme Calmon, Thiaudière, Georges d'Avenel, Cohin, Étienne Rey, sans compter les Pensées choisies de Balzac, Capus, Hervieu, Donnay, Marcel Prévost et même Napoléon. Ainsi se continue la tradition de La Rochefoucauld, La Bruyère, Rivarol, Chamfort, Duclos, Sénac, Joubert, etc. Ce genre de littérature a tout envahi. La suprême ambition des trois quarts de ceux qui tiennent un plume est de passer pour des moralistes. C'était autrefois un signe de maturité ; aujourd'hui, c'est par là que l'on débute. » (p.157)

Un autre exemple, page 38 :

« L'usage du passé défini a quelque chose de déplacé dans la prose de notre temps. Il n'y a plus que MM. les académiciens qui emploient encore cette façon de parler. Un discours sans passé défini ne leur semblerait plus un discours académique. Ces messieurs s'imaginent parler la langue du grand siècle quand ils disent  :

Vous fûtes élevé dans ce milieu exemplaire et familial, qui fut, comme vous le déclarâtes plus tard, le germe même et la raison de vos idées et de vos oeuvres. Vous grandîtes ainsi au milieu des conseils éclairés d'un entourage qui se passionnait pour la culture intellectuelle et scientifique, à laquelle vous rendîtes si souvent hommage. C'est alors que vous décidâtes de choisir cette carrière où de si beaux exemples vous avaient prédédé. »

Et un peu plus loin (p.39) : « Quand Moréas dit dans ses poésies : " Et les flûtes, vous les voulûtes ", c'est qu'il les voulait, en effet. »

Qui était Antoine Albalat ? Les dictionnaires sont à peu près silencieux. Et je pense que le web le serait quasi tout autant n'eût été ma lecture de son Art d'écrire (Armand Colin, réédition 1992) et des nombreuses citations que j'y ai trouvées. En quatrième de couverture de ce livre, on apprend qu'Albalat (1856-1935) était romancier et critique. Ses thèses et ses préceptes eurent longtemps beaucoup de détracteurs ; ils comptent désormais un très grand nombre d'adeptes.

Cela me laisse perplexe car il semble bien que ses livres hormis Le travail du style soient épuisés chez l'éditeur.

Heureusement, il y a abebooks.fr qui m'a permis de trouver, en plus du Comment il ne faut pas écrire, Comment on devient écrivain (1925, les pages n'étaient pas découpées) et La formation du style par l'assimilation des auteurs (1901, très beau livre en excellent état).

mardi 3 août 2004

Installation à partir des sources

(Mémento tiré de Planete Linux)

Décompactage

tar xvfz nom_du_fichier.tar.gz ou tar xjvf nom_du_fichier.tar.bz2

(D'un CD vers le disque dur : idem mais ajouter -C /home/utilisateur)

Compilation

./configure (il faut être dans le dossier)

puis entrer : make

Installation

(généralement il faut être ROOT)

make install

Premier billet

Mes jobineries, ce sont mes jobineries...

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202