Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

lundi 13 avril 2015

Lavergne-Jobin

Ma première partie de la section relève du championnat du CEH. Je m'en suis sorti avec une nulle non méritée. Plus de détails là.




dimanche 12 avril 2015

Luxe

Luxe

N'est-ce pas s'accoutumer insensiblement à un grand mépris de son âme que d'avoir tant d'attache à parler son corps ?
Bossuet

Note du transcripteur.
Troisième sermon pour les trois derniers jours de la semaine de la passion sur l'intégrité de la pénitence.
Tout luxe corrompt ou les moeurs ou le goût.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Pour honorer ce corps mortel et cette boue colorée, presque toute la nature travaille, presque tous les métiers suent, pres­que tout le temps se consume, et toutes les richesses s'épuisent.
Bossuet

Note du transcripteur.
Erreur de Blanchard qui remplace ORNER par HONORER. « La nécessité et la pudeur ont fait les premiers habits; la bienséance s'en étant mêlée, elle y a ajouté quelques ornements. La nécessité les avait faits simples, la pudeur les faisait modestes; la bienséance se contentait de les faire propres, la curiosité s'y étant jointe, la profusion n'a plus de bornes ; et pour orner ce corps mortel et cette boue colorée, presque toute la nature travaille, presque tous les métiers suent, presque tout le temps se consume et toutes les richesses s'épuisent.» (Troisième sermon pour les trois derniers jours de la semaine de la passion sur l'intégrité de la pénitence.)
On peut briller par la parure, mais on ne plaît que par la personne.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
Émile.
Si tu achètes ce dont tu n'as pas besoin, tu vendras bientôt ce qui t'est nécessaire.
Franklin

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Des manières communes sont mises en relief par une toi­lette élégante, ainsi que les fautes d'orthographe par une belle écriture.


Note du transcripteur.
Jules Petit-Senn, Bluettes et boutades, p.31, 1856.
Un bel habit peut couvrir un sot, mais il ne le cachera jamais.


Note du transcripteur.
Proverbe. (Voir l'Esprit des Anglais, d'Alphonse Esquiros).
Celui qui dépense ses revenus est à moitié fou, et celui qui dépense au~delà de ses revenus l'est tout à fait.


Note du transcripteur.
Proverbe hollandais selon Le Magasin Pittoresque, 1842.
Dans les sociétés anciennes, le nécessaire était le superflu; dans les sociétés modernes, le superflu est le nécessaire.


Note du transcripteur.
Monsieur Josse, Cailloux du Rhin, dans la revue L'Artiste d'avril 1876.
Un sot mis avec luxe est un mauvais livre doré sur tranche.


Note du transcripteur.
Jules Petit-Senn, Bluettes et Boutades, 1856.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

Le silence

«J'ai dans la tête un moment de théâtre où tout est muet, et où le spectateur reste suspendu dans les plus terribles alarmes.»
Diderot dans une lettre à Voltaire en 1766.

samedi 11 avril 2015

Lutte

Lutte

Cessons nos luttes fratricides.
Honoré Mercier

Note du transcripteur.
Discours à la Saint-Jean-Baptiste de 1889.
Dieu m'a donné un glaive, je ne le laisserai pas rouiller.
Veuillot

Note du transcripteur.
Dans une lettre de 1841.
Citation exacte : «Dieu m'a donné un glaive, je ne le laisserai pas se rouiller.»
Lutte contre toi-même, arrache-toi à toi-même pour revenir à la liberté.
Epictète

Note du transcripteur.
Les Entretiens (À un homme qui était tombé dans l'impudence).
Citation exacte : « Lutte contre toi-même, arrache-toi à toi-même, pour revenir au maintien décent, à la retenue, à la liberté. »
Il est des chutes qui servent de point de départ pour monter plus haut.
Shakespeare

Note du transcripteur.
Cymbéline, acte 4, sc. 2 (Lucius).
C'est un grand malheur quand la moitié d'une nation est méprisée par l'autre.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

vendredi 10 avril 2015

Lumière

Lumière

De la lumière! De la lumière!
Goethe

Note du transcripteur.
Dernières paroles attribuées à Goethe.
Celui qui fait le mal craint la lumière.
Bossuet

Note du transcripteur.
Source non trouvée.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

jeudi 9 avril 2015

Louange

Louange

On ne loue d'ordinaire que pour être loué.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et Maximes morales
C'est un grand signe de médiocrité de louer toujours modérément.
Vauvenargues

Note du transcripteur.
Réflexions et maximes.
C'est, en quelque sorte, participer à une bonne action que de la louer de bon coeur.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Dans une lettre à la marquise de Sablé. La citation exacte est : «C'est en quelque sorte se donner part aux belles actions que de la louer de bon coeur.»
Mais de tous les plaisirs, le plaisir le plus doux
C'est de se voir loué de ceux que chacun loue.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Quatrain, 1658.
Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vous loue.
Boileau

Note du transcripteur.
Art Poétique, Chant 1, v. 192.
Il y a des reproches qui louent et des louanges qui médisent.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est utile à la louange qui les trahit.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Grand roi, cesse de vaincre, ou je cesse d'écrire.
Boileau

Note du transcripteur.
Épître VIII.
Il n'y a rien de si impertinent et de si ridicule qu'on ne fasse avaler, lorsqu'on l'assaisonne en louanges.
Molière L'Avare

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 1 (Valère).
Vous réussirez toujours quand vous aurez des louanges à donner.
Mme de Maintenon

Note du transcripteur.
Dans une lettre du 19 juillet, 1698.
Notons que Paul Grimblot dans «Les faux autographes de Madame de Maintenon» met en doute l'authenticité de cette lettre.
Ce breuvage vanté par le peuple rimeur,
Ce nectar que l'on sert au maître du tonnerre,
Et dont nous enivrons tous les dieux de la terre,
C'est la louange.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Les deux Rats, le Renard et l'OEuf.
La louange vous embarrasse;
La craindre, c'est la mériter!


Note du transcripteur.
Charles-Simon Favart, Les Trois Sultanes, acte 1, sc. 5 (Elmire).
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 8 avril 2015

Longueur

Longueur

Ce qui manque aux auteurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur.
Montesquieu

Note du transcripteur.
Pensées diverses.
La citation exacte est : «Ce qui manque aux orateurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur.»
Les ouvrages les plus courts
Sont toujours les meilleurs.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Les Lapins.
Cent exemples pourraient appuyer mon discours:
Mais les ouvrages les plus courts Sont toujours les meilleurs. En cela j'ai pour guide
Tous les maîtres de l'art, et tiens qu'il faut laisser
Dans les plus beaux sujets quelque chose à penser.

Tout ce qu'on dit de trop est fade et rebutant.
L'esprit rassasié le rejette à l'instant.
Boileau Art poétique

Note du transcripteur.
Chant 1.
Je hais les pièces d'éloquence,
Hors de leur place et qui n'ont pas de fin.
La Fontaine

Note du transcripteur.
L'Écolier, le Pédant et le Maître de jardin.
Fuyez de cet auteur l'abondance stérile,
Et ne vous chargez point d'un détail inutile.
Boileau Art poétique

Note du transcripteur.
La citation exacte, du Chant 1, est :
Fuyez de ces auteurs l'abondance stérile;
Et ne vous chargez point d'un détail inutile.

Loin d'épuiser une matière
On n'en doit prendre que la fleur.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Épilogue au livre IV.
«Bornons ici cette carrière.
Les longs ouvrages me font peur.
Loin d'épuiser une matière,
On n'en doit prendre que la fleur.»
Comme c'est le caractère des grands esprits de faire enten­dre en peu de paroles beaucoup de choses, les petits esprits, au contraire, ont le don de parler beaucoup et de ne rien dire.


Note du transcripteur.
La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Blanchard a aussi mis cette citation sous le thème «langue.»
Ne gaspillez pas votre temps à expliquer pourquoi vous avez manqué une affaire. Recommencez tout de suite.


Note du transcripteur.
Peut-être une réflexion de Blanchard.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 7 avril 2015

L'impiété

J'entends crier de toute part à l'impiété. Le chrétien est impie en Asie, le musulman en Europe, le papiste à Londres, le calviniste à Paris, le janséniste au haut de la rue Saint-Jacques, le moliniste au fond du faubourg Saint-Médard. Qu'est-ce donc qu'un impie? Tout le monde l'est ou personne !
Diderot, Pensées philosophiques.

Loi

Loi

Les lois de la plupart des pays sont faites pour op­primer le malheureux et protéger l'homme puissant.
Napoléon

Note du transcripteur.
Parole rapportée dans le «Complément du mémorial de Sainte-Hélène : Napoléon en exil» de Barry E. O'Meara, 1824.
Un état est perdu sitôt qu'on s'imagine qu'il est beau d'être dispensé d'obéir aux lois.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
Parole rapportée par Condorcet dans une lettre du 8 avril 1770 à Turgot.
Je n'ai cependant pas trouvé cette phrase dans une oeuvre de Rousseau.
Les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires.
Montesquieu

Note du transcripteur.
De l'esprit des lois.
Pour bien légiférer, il ne faut pas trop légiférer.
D'Argenson

Note du transcripteur.
Dans l'avant-propos d'Alfred Jourdan (Des rapports entre le droit et l'économie politique, 1885), on trouve :
« D'Argenson disait : ne pas trop gouverner! Il faut dire aujourd'hui, ce qui revient à peu près au même : ne pas trop légiférer! c'est ce qu'on ne saurait trop répéter aux législateurs qui préparent ou méditent des lois sur la responsabilité du patron en cas d'accidents, des lois sur l'assurance obligatoire, des lois propres à sauvegarder l'épargne nationale, et autres abus de règlementation.»
La loi, fût-elle injuste, il la faut respecter.
Casimir Delavigne

Note du transcripteur.
Le Paria, acte 4, sc. 5 (Alvar).
Que Messieurs les Assassins commencent; qu'ils ne tuent pas, on ne les tuera pas.
Alphonse Karr Les Guêpes

Note du transcripteur.
Dans le texte :
- La loi du pays tue ceux qui ont tué.
- Si l'on veut abolir la peine de mort en ce cas, que MM. les assassins commencent : qu'ils ne tuent pas, on ne les tuera pas.

Il commande au Soleil d'animer la nature
Et la lumière est un don de ses mains.
Mais sa loi sainte, sa loi pure
Est la plus riche don qu'il ait fait aux humains.
Racine Athalie

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 4 (Le Choeur).
Les mauvaises lois sont la pire des tyrannies.
Burke

Note du transcripteur.
Burke était un homme politique britannique. Plusieurs citent ce mot, mais sans jamais en donner la référence exacte.
La multitude des lois est dans un état ce qu'est le grand nombre de médecins, signe de maladie et de faiblesse.
Voltaire

Note du transcripteur.
Lettre à M. l'Abbé Moussinot, 1736.
La liberté est le droit de faire tout ce que les lois permettent.
Montesquieu

Note du transcripteur.
De l'esprit des lois.
Il n'est si homme de bien, qu'il mette à l'examen des lois toutes ses actions et pensées, qui ne soit pendable dix fois en sa vie.
Montaigne

Note du transcripteur.
Livre 3, chap. 9.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

lundi 6 avril 2015

Livre

Livre

Quand un livre élève l'âme, soyez sûr qu'il est fait de main de maître.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Cette citation est toujours attribuée à La Bruyère. Je ne l'ai cependant retrouvée dans aucun des ses écrits.
Un prince dans un livre apprend mal son devoir.
Corneille Le Cid

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 3 (Le comte).
C'est pourtant une chose bien commode que les livres! On y trouve de l'esprit tout fait.
C.-G. Étienne

Note du transcripteur.
Le Chaudronnier homme d'État, acte 3, sc. 2 (Gaudinet).
Dis-moi ce que tu lis, je te dirai ce que tu es.


Note du transcripteur.
Étienne de Jouy, L'Hermite de La Chaussée-D'Antin, t.3, 1817.
«On dit communément: Je te dirai qui tu es, dis-moi qui tu hantes; on peut dire avec tout autant de certitude : dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es.»
C'est une belle passion que celle des bons livres, lorsqu'on las fait passer dans sa mémoire et dans son coeur.
Clément XIV

Note du transcripteur.
Lettre à M. l'Abbé Frugoni.
J'imagine à peine quelle sorte de bonté peut avoir un livre qui ne porte pas ses lecteurs au bien.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
La Nouvelle Héloïse.
La grand inconvénient des livres nouveaux, c'est qu'ils nous empêchent de lire les anciens.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Que le livre, bien choisi, soit pour nous un compagnon, un ami, un adversaire ; conversons, raisonnons, disputons avec lui: la lecture ne peut profiter qu'à cette condition.
Diderot

Note du transcripteur.
La citation provient du Magasin Pittoresque, juillet 1866, p. 251.
Je ne sais pas du tout pourquoi Blanchard l'a attribuée à Diderot.
«La lecture peut n'être qu'une forme dangereuse de l'oisiveté, si nous ne nous en faisons qu'un plaisir passif, si pour nous épargner la peine de penser par nous-mêmes, d'observer, de comparer, de juger, nous nous laissons seulement entraîner au courant des pensées d'autrui.
Que le livre, bien choisi, soit pour nous un compagnon, un ami, même un adversaire; conversons, raisonnons, disputons avec lui : la lecture ne peut profiter qu'à cette condition.»
Les premiers auteurs rendaient sages les hommes fous; les auteurs modernes cherchent à rendre fous les hommes sages.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Citation exacte : «Les premiers poètes ou les premiers auteurs rendaient sages les hommes fous; les auteurs modernes cherchent à rendre fous les hommes sages.»
Il y a une règle sûre pour juger les livres comme les hom­mes, même sans les connaître: il suffit de savoir par qui ils sont aimés et par qui ils sont haïs. Cette règle ne trompe jamais.
Joseph de Maistre

Note du transcripteur.
Les soirées de Saint-Pétersbourg.
Par la parole, on ne saisit qu'un auditoire toujours res­treint, un auditoire d'un jour; par un mauvais journal, on atteint une nation, par un mauvais livre, on pervertit un siècle et quelquefois plusieurs siècles. Le mauvais livre passe de main en main, des parents aux enfants; d'un pays à un autre et son action se perpétue de génération en géné­ration. L'univers entier a souffert, souffre encore et souffrira longtemps des écrits d'un Celse, d'un Arius, d'un Nestorius, d'un Photius, d'un Eutychès, d'un Luther, d'un Calvin : nos ennemis empruntant quotidiennement leurs armes meur­trières à ces vieux arsenaux du schisme et de l'hérésie.
Janvier

Note du transcripteur.
Mes recherches sur l'origine de ce texte sont restées infructueuses. Blanchard a retiré cette citation des éditions subséquentes.
Ils ont bien perdu, nos paysans, dans leur contact avec les livres. Et qu'y ont-ils appris? une ignorance de plus: à méconnaître leurs devoirs.
Eugénie de Guérin

Note du transcripteur.
Journal, 7 mai 1837.
Le poignard le plus aigu, le poison le plus actif et le plus durable, c'est la plume dans les mains sales. Avec cela, on gâte un peuple, on gâte un siècle. Il s'écrit aujourd'hui des choses qui lèveront en semence de crimes.
Louis Veuillot

Note du transcripteur.
Le Parfum de Rome, 1865.
Jamais fille chaste n'a lu de romans; de toutes les séduc­tions, c'est la plus perfide; les romans, comme les spectacles, ne sont faits que pour les peuples corrompus.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
Référence non trouvée. Je pense que Blanchard l'a tout simplement transcrite de «Le Tribune sacrée : écho du monde catholique (1862)» qui attribue, sans en donner l'origine, cette phrase à Rousseau.
Il faut vivre, non avec les vivants, mais avec les morts, c'est-à-dire avec les livres.
Chamfort

Note du transcripteur.
Référence non trouvée. Cette attribution est sans doute une erreur.
Un bon livre est la substance d'un esprit supérieur, re­cueillie soigneusement et embaumée pour lui survivre.
Milton

Note du transcripteur.
Aréopagitique, discours en faveur de la liberté de la presse, adressé au Parlement d'Angleterre, 1644
«Celui qui tue un homme, disait-il, tue un être raisonnable créé à la ressemblance de Dieu ; mais celui qui détruit un bon livre, anéantit la raison elle-même et la propre représentation de la divinité. Beaucoup d'hommes vivent, inutiles fardeaux de la terre ; mais un bon livre est la substance même d'un esprit supérieur, recueillie soigneusement et embaumée pour lui survivre.»
La puissance du bon livre est la plus efficace qu'il y ait sur la terre; efficace pour illuminer, efficace pour consoler, efficace pour convertir non seulement un homme mais un peuple, mais un siècle.
R. Père Félix

Note du transcripteur.
La Parole et le Livre.
La lecture habituelle et prolongée des romans est l'ivrognerie de l'imagination.
P. Monsabré

Note du transcripteur.
Gouttes de vérité (1907).
Tout abrégé sur un livre est un sot abrégé.
Montaigne

Note du transcripteur.
Citation exacte : «Tout abrégé sur bon livre est un sot abrégé.» (Livre III).
La chaire et la tribune laissent évanouir l'écho des voix qui les ont fait résonner; le livre, plus fidèle, est comme une urne merveilleuse, où les cendres gardent de la vie.
Marcel Prévost

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Il n'est rien de plus beau qu'un beau livre.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Ce sont les livres qui nous donnent nos plus grands plaisirs, et les hommes qui nous causent nos plus grandes douleurs.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
«Hélas! ce sont les livres qui nous donnent nos plus grands plaisirs, et les hommes qui nous causent nos plus grandes douleurs.
Quelquefois même les pensées consolent des choses, et les livres consolent des hommes.»
Cette citation fut retirée des éditions subséquentes.
Hélas si ta main chaste ouvrait ce livre infâme,
Tu sentirais soudain Dieu mourir dans ton âme!
Ce soir tu pencherais ton front triste et boudeur,
Pour voir passer au loin, dans quelque verte allée,
Les chars étincelants à la roue étoilée,
Et demain tu rirais de la sainte pudeur!


Note du transcripteur.
Victor Hugo, Les rayons et les ombres.
Un auteur prête au génie du mal cette parole: « Je donne­rais tous les crimes d'un siècle pour une seule idée fausse. » Le mot est vrai et digne de figurer dans les mémoires de Satan.


Note du transcripteur.
On trouve dans «Les catholiques décadents» de l'abbé David-Léonart (Paris, 1907) :
L'auteur d'un livre tristement célèbre a dit vrai en mettant dans la bouche de Satan ces paroles sinistres: « Je donnerais tous les crimes d'un siècle pour une seule idée fausse répandue dans le monde » Ces paroles méritent de figurer dans les annales du prince de l'enter. Toute idée fausse tombée dans le cœur des masses se change bientôt en passions, les passions en appétits, les appétits en fureurs sauvages qui montent comme les eaux d'une mer en courroux et que nulle puissance humaine n'est capable de contenir.

Citation retirée des éditions subséquentes.
On a dit, et cela est bien vrai aussi « Un livre contient la vie ou la mort. »


Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Citation retirée des éditions subséquentes.
Tel est le triste sort de tout livre prêté;
Souvent il est perdu, toujours il est gâté.


Note du transcripteur.
Distique fait par Charles Nodier pour son ami Guilbert de Pixerécourt.
Citation retirée des éditions subséquentes.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

Un ange !

dimanche 5 avril 2015

Liberté

Liberté

Attaché, dit la loup.
La Fontaine La Loup et la Chien

Note du transcripteur.

Le premier soupir de l'enfance est pour la liberté.
Vauvenargues

Note du transcripteur.
Réflexions et maximes.
La liberté meurt dans le fumier des villes.
De Musset

Note du transcripteur.
Le Tyrol.
O Liberté! que de crimes on commet en ton nom!
Mme Roland

Note du transcripteur.
Derniers mots de Manon-Jeanne Phlipon Roland avant d'être décapitée en 1793. Certains rapportent plutôt : « Ô Liberté, comme on t'a jouée ! » (Voir Wikipédia).
C'est par la gloire que les peuples libres sont menés à l'esclavage.
Chateaubriand

Note du transcripteur.
Opinion sur le projet de loi relatif au recrutement de l'armée, 1818.
Quand on veut être libre, il faut savoir défendre sa liberté avec sa propre poitrine.
Lamartine

Note du transcripteur.
Lettre à M. le comte de Virieu, mai 1834.
Ce n'est pas la liberté religieuse, mais la liberté irréligieuse qu'on demande aujourd'hui.
Joubert

Note du transcripteur.
Citation exacte tirée des Pensées :
«Le siècle est travaillé de la plus terrible des maladies de l’esprit, le dégoût des religions.
Ce n’est pas la liberté religieuse, mais la liberté irréligieuse qu’il demande.
»
En faisant ce que l'on veut, on arrive où l'on ne veut pas.
S. Augustin

Note du transcripteur.
Source inconnue.
La liberté ne prend racine que dans le sol où a été plantée la croix de Jésus-Christ.


Note du transcripteur.
Dans La Tribune sacrée (1863-64), article «Le congrès catholique de Malines», on lit : M. Mayer, Hongrois plein de cœur, de raison et de foi, homme d'un bon sens rare, parlant dans un langage digne et élevé de la religion dans son noble pays, déclare qu'il n'y a ni ordre, ni liberté possibles sans religion, a La liberté ne prend racine, a-t-il dit, que dans le sol où a été plantée la croix de Jésus-Christ, ce phare éternel des hommes et des sociétés. »
Les excès commis au nom de la liberté peuvent la rendre odieuse, mais n'empêchent pas qu'elle ne soit belle et nécessaire.
A. de Tocqueville

Note du transcripteur.
Lettre à M. de Corcelle, août 1850.
L'âme de la liberté est l'amour des lois.
Klopstock

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
La liberté consiste à vouloir que les choses arrivent non comme il te plaît, mais comme il est juste qu'elles arrivent.
Epictète

Note du transcripteur.
Pensées et Entretiens, Livre 1 (XXXV).
La liberté est la propriété de soi-même.


Note du transcripteur.
Nicolas Massias, Rapport de la nature à l'homme et de l'homme à la nature ou Essai sur l'instinct, l'intelligence et la vie, t.2, 1821. La citation est dans l'appendice.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 >