Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

vendredi 19 septembre 2014

Caprice

Caprice

Et, monté sur le faîte, il aspire à descendre.
Cinna Corneille

Note du transcripteur.
Acte 2, sc. 1 (Auguste)
Ah ! si l'on ôtait leurs chimères aux hommes, quels plaisirs leur resteraient.
Fontenelle

Note du transcripteur.
Jugement de Pluton dans Oeuvres de Fontenelle, t.2, partie 1, 1818
La plupart des hommes emploient la première partie de leur vie à rendre l'autre misérable.
La Bruyère Caractères

Note du transcripteur.
Les Caractères.
Les erreurs du coeur sont plus dangereuses que les extravagances de l'imagination.
Saint-Evremond

Note du transcripteur.
Sur l'amitié.

La citation exacte :
«Les erreurs du coeur sont bien plus dangereuses que les extravagances de l'imagination. L'imagination n'a point de folie que le jugement ne puisse corriger; le coeur nous porte au mal et nous y attache, malgré toutes les lumières du jugement:
Video meliora proboque,
Deteriora sequor.


* Je vois le bien, je l'aime et je fais le mal.
On n'est jamais si heureux ni si malheureux qu'on se l'imagine.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Rélfexions ou Sentences et maximes morales.
Ètienne Blanchard, Recueil d'idèes, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

jeudi 18 septembre 2014

Canadiens français

Canadiens français

Je puis donner ma province en exemple au monde entier. Nous avons crée un Conseil de l'Instruction publique, composé de deux sections, l'une catholique pour la majorité française, l'autre protestante pour la minorité anglaise. Chacune de ces sections est maîtresse absolue de l'enseignement de ses écoles...
Le sénateur Dandurant À la Société des Nations

Note du transcripteur.
Citation non vérifiée.
Ce que nous voulons, c'est que, chez nous, tout homme, quelque que soit sa race, sa langue, ou sa nationalité sente que s'il y a un groupe de sujets britanniques qui méritent la confiance de la Couronne, s'il y a un groupe de citoyens qui méritent la confiance de leurs concitoyens, s'il y a un groupe de Canadiens qui ont exécuté plus qu'à la lettre le pacte fédéral, c'est nous.
Henri Bourassa

Note du transcripteur.
Pour la Justice, discours prononcé au Monument National, le 9 mars 1912
Dans toutes leurs luttes, les Canadiens doivent se rappeler qu'ils ont la même patrie pour mère.
Honoré Mercier

Note du transcripteur.
Discours prononcé à la Convention Libérale du 28 mars 1881.
J'ai toujours présent à mon esprit cette vision que j'ai souvent et qui je le pense, est une vision providentielle: la vision de l'avenir, du grand avenir du peuple canadien. Il y a quelque chose en lui du peuple choisi par Dieu pour une mission particulière dans le développement de la civilisation humaine.
Rameau de Saint-Père

Note du transcripteur.
Cité dans «Fête nationale des Canadiens-Français», célébrée à Québec le 24 juin 1880 par Julien Chouinard, 1881
Toutes les races et toutes les croyances sont égales aux yeux de la loi, sur ce sol libre d'Amérique, et ce serait un crime de lèse-nation que de soulever ici ces questions brûlantes propres à provoquer les conflits regrettables qui ont bouleversé les peuples européens pendant de longues années.
Honoré Mercier

Note du transcripteur.
Discours prononcé à la Convention Libérale du 19 mars 1881.
Nous ne devons jamais nous lasser d'affirmer nos droits comme catholiques et comme Français. C'est le moyen d'en avoir une connaissance exacte et de les faire connaître à ceux avec lesquels nous vivons. Nos pères ont été les découvreurs et les pionniers de l'Ouest Canadien et nos missionnaires y ont apporté le flambeau de la foi et de la civilisation. Nous sommes les premiers occupants du sol et nous sommes ici chez nous à un titre qu'aucune nationalité ne peut revendiquer. Ayons une conscience bien nette de ce fait et n'oublions pas qu'un peuple n'est réellement fort que s'il a le sentiment de ses droits.
Mgr Adélard Langevin

Note du transcripteur.
Citation non vérifiée.
Minorité en péril et n'ayant survécu jusqu'ici que par miracle, nous avons besoin de professeurs d'histoire qui utilisent au mieux notre patrimoine moral et qui nous recréent sans cesse des hommes à même les cendres des héros.
Abbé Lionel Groulx

Note du transcripteur.
L'Action Française, 1920.
Ètienne Blanchard, Recueil d'idèes, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 17 septembre 2014

Calomnie

Calomnie

Vous pouvez écraser quelqu'un sous le poids de votre langue.
Proberbe chinois

Note du transcripteur.
Je n'ai pas vérifié l'origine du proverbe.
Si tu n'as le temps de dire qu'un mot dans la vie, que ce mot soit sublime.
Longfellow

Note du transcripteur.
Dans la Revue Universtaire, vol. 25, partie 1, 1916, on attribue cette citation à Emerson. :

«Si tu n'as le temps de dire qu'un mot dans la vie, que ce mot soit sublime. Ce n'est pas d'échouer, mais de viser bas qui est vil !»

Une recherche plus poussée est exigée pour pouvoir établir avec certitude l'auteur et l'origine de cette citation.
Un homme d'esprit tire toujours quelque profit du mal qu'on dit contre lui.
Fournier

Note du transcripteur.
Quelques sources attribuent cette citation à G. Sand : Il y a dans ce monde si peu de voix et tant d'échos !
Un homme d'esprit tire toujours quelque profit du mal qu'on dit contre lui.

Une vérification poussée s'impose.
Plus une calomnie est difficile à croire
Plus pour la retenir les sots ont de mémoire.
Casimir Delavigne

Note du transcripteur.
Les enfants d'Édouard, Acte 1, sc. 3 (Glocester).
La calomnie s'étend comme une tache d'huile : on s'efforce de l'ôter, mais la marque reste.
Mlle de Lespinasse

Note du transcripteur.
En page 62 du Diable boiteux des enfants d'Henri Burat de Gurgy (1848), on trouve :
«[...] La calomnie s'étend comme une tache d'huile, si l'on parvient à l'effacer, il en reste toujours quelque trace.»
Je crois qu'il faut considérer la référence de Blanchard comme douteuse.
De toutes les actions infâmes que l'envie puisse suggérer, la plus odieuse est la calomnie lancée par une lettre anonyme. C'est le coup de feu tiré la nuit sur un voyageur sans défiance par le brigand embusqué dans un bois.
N. V. De Laténa

Note du transcripteur.
La citation exacte, tirée de «Étude de l'homme» (1854) est :
«Le dénigrement est la ressource de esprits médiocres et envieux. Les qualités qu'ils refusent aux autres, ils croient se les approprier.
L'envie attaque, par la médisance ou la calomnie, le bonheur qui blesse ses regards. De toutes les lâchetés, la plus odieuse est la calomnie lancée par une lettre anonyme. C'est le coup de feu tiré, la nuit, sur le voyageur sans défiance, par le brigand embusqué dans un bois.»
Si l'on dit du mal de toi et qu'il soit véritable, corrige-toi; si ce sont des mensonges, ris-en.
Épictète

Note du transcripteur.
Autre forme de la citation : «Si l'on médit de toi, corrige-toi ; si l'on te calomnie, ris-en.»
Cependant, je n'ai pas trouvé la source exacte. Mais on trouve dans le Manuel (33.9) :
Si l’on vient te dire qu’un tel dit du mal de toi, ne cherche point à te justifier sur ce qu’on te rapporte ; réponds seulement : « Il faut qu’il ne soit pas au courant de ce qu’on peut encore dire sur mon compte ; autrement il ne se serait pas borné là. »
Dans une autre traduction, on a :
Si quelqu'un te rapporte qu'un tel a mal parlé de toi, ne t'amuse point à réfuter ce qu'on a dit, mais réponds simplement : « Celui qui a dit cela de moi ignorait sans doute mes autres vices, car il ne se serait pas contenté de ne parler que de ceux-là. »
Quand une fois ce monstre [la calomnie] nous attache,
Il sait si bien ses cordillons nouer,
Que, bien qu'on puisse enfin les dénouer,
Restent toujours les marques de l'attache.
Pibrac

Note du transcripteur.
Quatrains.
Voir le «Recueil de poésies pour les jeunes filles» par Mme de Witt, 1873.
Pibrac est né en 1529 et est mort en 1584.
L'innocence calomniée est un point d'étroite conformité avec le Fils de Dieu.
Mgr Manning

Note du transcripteur.
Le Sacerdoce Éternel (1890).
C'est sous les arbres chargés de fruits qu'on trouve le plus de cailloux.


Note du transcripteur.
Citation sans doute du cru d'Étienne Blanchard.
On ne peut être au niveau de la calomnie; on est au-dessus ou au-dessous.


Note du transcripteur.
Cette pensée est d'Honoré de Balzac. Voir Pensées sujets, Fragments en p. 33.
Les meilleures fruits sont ceux qui ont été becquetés par les oiseaux; les plus honnêtes gens sont ceux que déchire la calomnie.


Note du transcripteur.
Cette citation est d'Alexander Pope. Je l'ai retrouvée sous cette forme :
Il arrive quelquefois que les plus honnêtes gens sont ceux dont la réputation est le plus en butte aux traits de la calomnie : comme nous voyons communément que les meilleurs fruits sont ceux qui ont été becquetés par les oiseaux et rongés par les vers. (Oeuvres complètes d'Alexandre Pope, t. 4, Paris, 1779)
La calomnie est comme le charbon; si elle ne vous brûle pas, elle vous salit.


Note du transcripteur.
Selon le «Dictionnaire de la conversation et de la lecture» T. 10, 1833, ce serait un proverbe russe emprunté aux Italiens !
Calomnier, c'est se salir beaucoup soi-même pour éclabousser un peu son voisin.


Note du transcripteur.
Une pensée peut-être originale d'Étienne Blanchard.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 16 septembre 2014

Calme

Calme

Qui veut voyager loin ménage sa monture.
Racine Les Plaideurs

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 1 (Petit-Jean)
Si mauvais que soient les temps, si dur que soit le sol qui nous déchire les pieds, si lancinantes que soient les épines qu'on nous enfonce dans la chair, gardons notre sérénité et n'ayons que des pardons pour ceux qui nous maudissent.
Mgr Gibier

Note du transcripteur.
Dans «Travail Nécessaire» de Charles Gibier, Éd. P. Lethielleux, 1907.
On ne gagne rien en se tenant tranquille. Je suis sûr que les apôtres ne se tenaient pas tranquilles.
Newman

Note du transcripteur.
Lettres et correspondances, t.1, p.449
Les esprits calmes saisissent mieux le vrai par la raison qu'un lac réfléchit mieux les étoiles qu'une rivière.
Jouffroy

Note du transcripteur.
Cette citation serait tirée de son «Cahier vert», mais je n'ai pu vérifier la chose.
Une grande âme est au-dessus de l'injure, de l'injustice, de la douleur, de la moquerie; elle peut les ressentir, mais elle s'en venge par son inaltérable sérénité qui montre combien elle est au-dessus de leurs atteintes.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Dans Les Caractères, on lit plutôt :
«Une grande âme est au dessus de l'injure, de l'injustice, de la douleur, de la moquerie; et elle serait invulnérable si elle ne souffrait par la compassion.»
Je ne sais trop où Blanchard a déniché la deuxième partie de «sa» citation...
Celui qui est maître de sa colère est le maître de tout.


Note du transcripteur.
Citation sans doute du cru d'Étienne Blanchard.
Ne fais rien dans la colère. Mettrais-tu à la voile dans une tempête.


Note du transcripteur.
La citation est de Robert Dodsley (1704-1764) dans Économie de la Vie Humaine, 1752. Il s'agit d'un ouvrage traduit en Français sur la traduction anglaise du Manuscrit Indien d'un ancien Britanie. On la trouve sous cette forme :
N'agis point dans la passion ; pourquoi veux-tu te mettre en mer pendant la tempête ?
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

lundi 15 septembre 2014

Calembour

Calembour

Le calembour est le fléau de la conversation, l'éteignoir de l'esprit.
Voltaire

Note du transcripteur.
Il semblerait que Voltaire ait dit cette phrase. Mais je ne l'ai retrouvée dans aucun de ses écrits.
Ce genre inférieur a de tout temps existé... Quel est ce démon taquin qui pousse les gens à calembourer?... Qu'y a-t-il dans ce plaisir vulgaire?... Est-ce le besoin de s'encanailler?... L'oreille est chatouillée par le cliquetis des mots et elle aime cette titillation de mauvais aloi.
Léo Claretie

Note du transcripteur.
La seule référence trouvée est Le Supplément littéraire du dimanche (Le Figaro) du 9 janvier 1909. Claretie y a publié un texte intitulé : «Les calembours des gens sérieux.» On y trouve :

«Quel est ce démon taquin qui pousse les gens à calembourer ? Et non les moindres, je vous assure. Qu'y a-t-il dans ce plaisir vulgaire ? Est-ce le besoin de s'encanailler quelquefois ? Cherchons une raison plus noble.
Celui-ci est en même temps sollicité en deux sens ; le même effort porte sur une double acception : la faculté de comprendre est divisée, écarquillée, le raisonnement devient bifide. C'est une sorte de gymnastique, d'acrobatie populaire, d'écartèlement qui amuse. Le calembour, c'est le grand écart de l'intelligence.»
Le Janus à deux fronts, l'hébété calembour.
André Chénier

Note du transcripteur.
C'est tiré de son poème «Sur un poète soi-disant.» Le voici:

Mais désormais à peine il suffit à sa gloire :
On se l'arrache. Il court de victoire en victoire.
Chacun de ses refrains fait des recueils fort beaux.
Il attache une tête aux bouts-rimés nouveaux.
Aux droits litigieux de plusieurs synonymes
II sait même assigner leurs bornes légitimes.
Bientôt chez tous les sots on sait de toute part
Jusqu'où vont ses talents; que lui seul avec art
Noue une obscure énigme au regard louche et fade,
Hache et disloque un mot en absurde charade,
Construit, tordant les mots vers un sens gauche et lourd,
Le Janus à deux fronts , l'hébété calembour.
Le calembour enfant gâté
Du mauvais goût et de l'oisiveté,
Qui va, guettant dans ses discours baroques
De nos jargons nouveaux les termes équivoques,
Et se jouant des phrases et des mots, D'un terme obscur fait tout l'esprit des sots.
Delille

Note du transcripteur.
La Conversation, Chap. 1.
Dans une note de son livre, p. 194, Delille précise :

M. Morellet compare les faiseurs de calembours à ceux qui, en lisant, voient les caractères, les lettres dont le mot est composé, et non la chose que le mot signifie. De là il arrive ordinairement, ajoute le même écrivain, qu'après chaque calembour, il faut recommencer une autre conversation , qui se rattache difficilement, et presque jamais à la précédente. Aussi est-ce le moyen employé le plus communément et avec le plus de succès par les gens qui veulent écarter la discussion dont l'objet leur déplaît. Ces gens imitent les enfants qui brouillent les cartes au milieu de la partie, parce qu'ils n'ont pas beau jeu. Ils sont les vrais fléaux des conversations.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

samedi 13 septembre 2014

Star Wars : le jeu de cartes

Mon neveu François nous a initiés, Estéban et moi, à Star Wars, le jeu de cartes. Les règles ne sont pas très compliquées, mais diable! que j'en ai arraché à trouver de bonnes combinaisons.

Jouer nous apprend une chose : faut beaucoup s'exercer avant de devenir bon...

lundi 8 septembre 2014

Kandinsky : Pour et Contre


Wassily Kandinsky : Le Pour et le Contre
Eurographics - 1000 mcx



Beau casse-tête, mais assez difficile : l'orangé-rose m'a demandé plus d'une semaine.

mardi 26 août 2014

Kandinsky : Jaune, Rouge, Bleu


Eurographics Puzzle

lundi 25 août 2014

Puzzle

Ce vide
qui exige
satisfaction

mercredi 20 août 2014

Bonté

Bonté

On ne peut faire du bien à tous, mais on peut témoigner de la bonté à tous.
Rollin

Note du transcripteur :
Peut-être que Blanchard a copié cette citation attribuée à Rollin du «Dictionnaire universel d'éducation et d'enseignement» par E. M. Campagne (1873). Elle se trouve dans l'entrée BONTÉ.
Il est aussi possible qu'il l'ait transcrite du bimensuel «Le Prêtre aux armées» de juin 1917.

Je considère toutefois cette attribution comme fort douteuse.
Une bonté opiniâtre triomphe du plus mauvais coeur.
Sénèque

Note du transcripteur :
«Des Bienfaits.»
Il n'y a que les grands coeurs qui sachent combien il y a de joie à être bon.
Fénelon

Note du transcripteur :
Tirée de «Télémaque», la citation exacte est « Il n'y a que les grands coeurs qui sachent combien il y a de gloire à être bon.»
Ce n'est pas être parfaitement bon que de ne savoir pas être bon avec les méchants.
Saint François d'Assise

Note du transcripteur :
Dans les «Opuscules de Saint François d'Assise» (Casterman, 1864), on lit en page 306, une introduction aux «Pensées» :

«Le manuscrit d'Assise n°2 renferme, dit Wadding, les pensées suivantes, attribuées à saint François. De ces pensées, les unes appartiennent réellement au Saint, tandis que les autres ont été empruntées aux saints Pères ou présentent le résumé de leur doctrine. François faisait un fréquent usage de ces pensées alors qu'il instruisait les siens. »
La beauté fascine, l'esprit attire, la bonté seule retient.

Note du transcripteur :
J'ai trouvé la seule trace de cette citation anonyme dans «Le Magasin pittoresque» de 1859.
Il n'est pas permis à tous les hommes d'être grands, mais ils peuvent tous être bons.
Marmontel

Note du transcripteur :
Dans une lettre à Voltaire du 20 oct. 1769.
La bonté est un amour gratuit.
Lacordaire

Note du transcripteur :
La citation exacte dans son environnement dans la conférence «De la sanction du gouvernement divin » :

«Je ne m'arrête pas à vous dire que c'est là une pensée sacrilège, qui détruit dans l'intelligence la notion métaphysique et morale de Dieu; mon dessein est d'aller plus loin au fond des choses, et de vous faire voir, en définissant la bonté, comment elle s'accorde avec la justice pour assurer l'éternelle réprobation des pécheurs, une fois qu'ils ont perdu avec le temps de l'épreuve le temps de la réconciliation. Qu'est-ce donc que la bonté? La bonté, c'est l'amour gratuit. Celui-là est bon qui aime sans cause, qui aime le premier, qui aime avec ardeur, qui aime jusqu'à mourir : et tel est l'amour de Dieu.»
Est-il toujours nécessaire d'être riche pour se procurer les joies de la bienfaisance! Non, il suffit d'être bon. Un bon coeur trouve toujours à donner.

Note du transcripteur :
Sans doute une réflexion d'Étienne Blanchard. Elle fut retirée des éditions subséquentes.
Le mal ne peut être vaincu par le mal, mais par la bonté.
Tolstoï

Note du transcripteur :
Dans «Le salut est en vous» Tolstoï écrit en effet «le mal ne peut être vaincu par le mal», mais il arrête là. Le reste de la phrase semble être un ajout de l'abbé Blanchard.
Par-dessus toutes choses, soyez bon: la bonté est ce qui ressemble le plus à Dieu et ce qui désarme le plus les hommes.
Lacordaire

Note du transcripteur :
Conseils à un ami. Dangers et espérances. (21 avril 1852)
Une immense bonté tombait du firmament.
Hugo, La Légende des Siècles.
Il y a des méchants qui seraient moins dangereux s'ils n'avaient aucune bonté.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur :
Maximes
La bonté dans les rapports est le principal charme de la vie.
Lacordaire

Note du transcripteur :
«Sur la prière, la pénitence et la lecture des livres saints», 7 nov. 1849.
Lorsque Dieu forma le coeur de l'homme, il y mit premièrement la bonté.
Bossuet

Note du transcripteur :
«Oeuvres», t.8, éd. Antoine Boudet, Paris, 1778.

«Lorsque Dieu forma le coeur et les entrailles de l'homme, il y mit premièrement la bonté comme le propre caractère de la nature divine, et pour être comme la marque de cette main bienfaisante dont nous sortons.»
L'expression de la bonté dans les yeux est une beauté qui transfigure les plus pauvres visages.
Jules Lemaître

Note du transcripteur :
Opinions à répandre, 1901.
Soit bonne; la bonté contient les autres choses;
La bonté est le fond des natures augustes.
D'une seule vertu Dieu fait le coeur des justes,
Comme d'un seul saphir la coupole des cieux.
Hugo

Note du transcripteur :
Regard jeté dans une mansarde.

La citation exacte :
«Sois bonne. La bonté contient les autres choses.
Le Seigneur indulgent sur qui tu te reposes
Compose de bonté le penseur fraternel.
La bonté, c’est le fond des natures augustes.
D’une seule vertu Dieu fait le coeur des justes,
Comme d’un seul saphir la coupole du ciel. »
La bonté est comme l'esprit: on ne saurait trop en avoir, mais il ne faut pas trop en montrer.

Note du transcripteur :
Cette réflexion est sans doute de l'abbé Blanchard.
Toute autre science est dommageable à celui qui n'a pas la science de la bonté
Montaigne

Note du transcripteur :
Essais.

Citation retirée des éditions subséquentes.
On s'incline devant l'intelligence; on s'agenouille devant la bonté.
Carmen Sylva

Note du transcripteur :
Je n'ai pas trouvé l'origine exacte de cette citation.
Dans ce monde, il faut être un peu trop bon, pour l'être assez.
Marivaux

Note du transcripteur :
Le jeu de l'amour et du hasard, acte 1, sc.2 (Monsieur Orgon). La réplique exacte est «Eh bien, abuse, va, dans ce monde il faut être un peu trop bon pour l’être assez.»
Rien n'est plus rare que la véritable bonté: ceux mêmes qui croient en avoir n'ont d'ordinaire que de la complaisance ou de la faiblesse.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur :
Maximes
On est excusable de n'être pas toujours gai, car on n'est pas maître de la gaieté pour l'avoir quand on veut; mais on n'est pas excusable de n'être pas toujours bon, maniable et condescendant, car cela est toujours au pouvoir de notre volonté.
S. François de Sales

Note du transcripteur :
Traité de l'Amour de Dieu.

Blanchard a tronqué la citation de sa finale :
«On est excusable de n’être pas toujours gai, car on n’est pas maître de la gaieté pour l’avoir quand on veut; mais on n’est pas excusable de n’être pas toujours honteux, maniable et condescendant, car cela est toujours au pouvoir de notre volonté, et ne faut sinon se résoudre de surmonter l’humeur et inclination contraire.»

Cette citation est retirée des éditions subséquentes.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 19 août 2014

Bonheur

Bonheur

Le bonheur est une denrée merveilleuse: plus on en donne, plus on en a.
Madame Necker

Note du transcripteur :
Citation non vérifiée.
Le bonheur est une coupe qu'il faut vider lentement afin de ne pas remuer la lie qui est au fond, Deutéronome

Note du transcripteur :
J'ai fouillé dans le Deutéronome, mais je n'ai rien trouvé approchant cette citation.
Il est du bonheur comme des montres: les moins compliquées sont celles qui se dérangent le moins.
Chamfort

Note du transcripteur :
«Maximes, pensées, anecdotes», Éd. H. Gautier, Paris.
Le bonheur est la vocation de l'homme.
Lacordaire

Note du transcripteur :
Dans la conférence : «De l'homme en tant qu'être moral.»
Le bonheur appartient à qui fait des heureux.
L'abbé Delille

Note du transcripteur :
Dans son poème «La Pitié» (chant second)
Un grand obstacle au bonheur, c'est de s'attendre à un trop grand bonheur.
Fontenelle

Note du transcripteur :
«Du bonheur», 1724.
Heureux qui vit chez soi,
De régler ses désirs faisant tout son emploi.
La Fontaine

Note du transcripteur :
«L'Homme qui court après la fortune, et l'homme qui l'attend dans son lit.»
...Le bonheur, c'est la boule
Que cet enfant poursuit tout le temps qu'elle roule,
Et que, dès qu'elle arrête, il repousse du pied.
Alphonse Karr

Note du transcripteur :
«Une poignée de vérités, mélanges philosophiques», Paris, 1858.
Plus on approche du bonheur, plus on doute. Démon fantasque et capricieux, c'est lorsqu'on étend la main pour le saisir qu'il nous échappe.
Dumas (père), Le Vampire

Note du transcripteur :
Acte 4, sc. 4 (Ruthwen)

Citation retirée des éditions subséquentes.
Les rêves de bonheur sont un des plus grands obstacles au bonheur réel.
Marcel Prévost

Note du transcripteur :
Citation non vérifiée.
Nous cherchons le bonheur, et nous ne trouvons que misère et mort.
Pascal, Pensées
Plus heureux que les heureux celui qui peut en faire.
Dumas (père)

Note du transcripteur :
Madame de Chambray, acte 3, sc. 8 (Madame de Chambray)

Citation retirée des éditions subséquentes.
Le bonheur est composé de tant de pièces qu'il y en a toujours quelque-unes qui manquent.
Bossuet

Note du transcripteur :
Je n'ai trouvé aucune trace de cette citation dans l'oeuvre de Bossuet.
Pour être heureux, pensez aux maux dont vous êtes exempts.
J. Joubert

Note du transcripteur :
Blanchard a ajouté «Pour être heureux» car la citation originale est : «Pensez aux maux dont vous êtes exempts.»
Ne rien demander et ne se plaindre de personne est une excellente recette pour être heureux.
De Bonald

Note du transcripteur :
«Pensées diverses.»
Tu dis vrai; le bonheur, amie, est chose grave,
Il veut des coeurs de bronze et lentement s'y grave;
Le plaisir l'effarouche en lui jetant des fleurs;
Son sourire est moins près du rire que des pleurs.
Hugo

Note du transcripteur :
Hernani, acte 5, sc. 3 (Hernani)
Le plus souvent, on cherche son bonheur comme on cherche ses lunettes: quand on les a sur le nez.
Gustave Droz

Note du transcripteur :
La citation exacte provient de «Tristesses et sourires» et se lit ainsi : «Le plus souvent, on cherche son bonheur comme on cherche ses lunettes lorsqu'on les a sur le nez.»
Et comme elle, la félicité a l'éclat du verre
Elle en a la fragilité.
Corneille, Polyeucte

Note du transcripteur :
Exactement, voici de qu'on trouve à l'acte 4, scène 2. C'est Polyeucte qui parle :

Toute votre félicité,
Sujette à l'instabilité,
En moins de rien tombe par terre;
Et comme elle a l'éclat du verre,
Elle en a la fragilité.

Le bonheur terrestre ressemble à l'éclair. Il ne brille que pour annoncer l'orage.

Note du transcripteur :
La citation exacte est de Louis Philippe de Ségur et est tirée de «Galerie Morale», Éd. Didier, Paris, 1844 :

«Mais le bonheur humain n'est qu'un éclair, il semble ne briller que pour annoncer l'orage.»
Le bonheur, c'est comme le Juif errant. Une foule de gens croient l'avoir vu passer, personne n'a pu l'arrêter.

Note du transcripteur :
Pierre Véron dans «Le Carnaval du dictionnaire» Hadol, (1874)

Blanchard a supprimé cette citation des éditions subséquentes.
Il est une chose qu'on peut donner sans l'avoir: le bonheur. Il suffit pour cela d'avoir un grand coeur.

Note du transcripteur :
Citation non vérifiée et retirée des éditions subséquentes.
Le bonheur est une plante exotique qui ne s'acclimate qu'au ciel.

Note du transcripteur :
On trouve une idée semblable le «Premier fragment» (1808) de Pierre-Simon Ballanche dont voici le premier paragraphe :

«Souffle du printemps, pourquoi viens-lu murmurer à mon oreille le bonjour matinal? Tu m'apportes bien les douces émanations des fleurs; mais tu as oublié les riantes illusions de l'avenir. J'ai reconnu que le bonheur était une plante étrangère, qui croît dans les champs du ciel, et qui ne peut s'acclimater sur la terre. Souffle du printemps, laisse-moi.»
Que d'heureux on ferait du bonheur qui se perd!

Note du transcripteur :
Cette pensée est une réplique du docteur de la pièce «L'Absent», sc. 8, d'Eugène Manuel
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

lundi 18 août 2014

Blasphémateur/Boeuf

Blasphémateur

Le dieu, pousuivant sa carrière,
Versait des torrents de lumière
Sur ses obscurs blasphémateurs.
Jean-Jacques Le Franc marquis de Pompignan

Note du transcripteur :
Ode sur la mort de Jean-Baptiste Rousseau.

Boeuf

Une grenouille vit un boeuf
Qui lui sembla de belle taille.
La Fontaine

Note du transcripteur :
Une grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf.
J'ai deux grands boeufs dans mon étable,
Deux grands boeufs blancs, marqués de roux.
Pierre Dupont, Les Boeufs

Note du transcripteur :
Dans une chansonnette de 1845.
J'aime Jeanne ma femme; eh bien, j'aimerais mieux
La voir mourir que de voir mourir mes boeufs.
Pierre Dupont, Les Boeufs

Note du transcripteur :
Dans une chansonnette de 1845.
Le boeuf est bon jusque dans la marmite.

Note du transcripteur :
Sans doute un proverbe.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 >