Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

jeudi 22 janvier 2015

22.01.15

Marie s'est mise à écouter quelques émissions de 30 vies.
Je me suis demandé pourquoi je trouvais ça mauvais. Et j'ai trouvé ma réponse : les personnages n'ont aucune voix qui leur est propre. Ils parlent tous de la même manière. Les dialogues sont fades. Pourtant, les acteurs sont tout de même de bons acteurs québécois. Sont-ils mal dirigés ? Ou ne serait-ce plutôt le texte qui est trop neutre (nul?) pour que le comédien puisse rendre, même avec le plus grand talent du monde, un tant soit peu de crédibilité et d'âme aux répliques ?
J'ai pensé à ma prochaine formation Scratch dans la classe de Marilise. Je parlerai d'objets (lutins) et de costumes. Et je crois bien avoir trouvé un bon moyen pour que les enfants saisissent toutes les nuances de ces concepts informatiques.
J'ai commencé (un peu) la programmation pour un éventuel questionnaire sur Netrunner. Je ne sais trop si ce projet va aboutir.

mercredi 21 janvier 2015

21.01.15



Hier, j'ai passé, avec Marie, l'avant-midi dans la classe de Marilise. J'y «bénévolais» sur Scratch.
Je suis toujours ébahi par l'intelligence des enfants de 6-7 ans.

Vers la fin du «cours», j'ai lancé un défi aux jeunes (voir image ci-haut) :

«En cliquant 4 fois sur le drapeau vert, on forme un carré, leur dis-je. Je vous demande de modifier le script pour qu'en cliquant une seule fois sur le drapeau, le chat forme le carré.»

Marie (qui sentait le défi un peu trop élevé, et qui, sans doute, imaginait la solution avec le bloc RÉPÉTER, bloc que je n'avais absolument pas montré aux jeunes) : Gilles, peux-tu donner un indice.

Moi : Bien sûr.

Et j'ajoutai le bloc AVANCER DE 100 PAS.

Environ trois minutes plus tard, un jeune lève le bras. Il avait réussi le défi.

Samuel (7 ans !) : Il suffit de faire une suite logique, me dit-il.

Samuel a ensuite aidé plusieurs de ses amis dans la classe. Au début, ces derniers n'y comprenaient pas grand'chose à sa solution. Mais quelques amis plus tard, il m'a lancé :«Maintenant, je sais comment l'expliquer !» J'ai terminé la matinée en l'envoyant expliquer sur grand écran sa solution à toute la classe.

Comme l'a dit un grand philosophe, l'ordinateur nous force à devenir intelligents.

Ces enfants sont en première année. Vous remarquez sans doute le bloc TOURNEZ 90° Or, les angles, en première année, on n'enseigne pas ça ! Mon approche est vraiment simple. Je leur dis :
« Les degrés, c'est une manière de tourner. Et 90, c'est tout simplement le nombre qui faut mettre dans la case pour indiquer qu'il faut tourner carré. Et là, je prends un jeune, l'amène devant moi. Je le fais avancer de quelques pas puis je lui dis : tourne carré vers la droite

Bien sûr, tout cela n'est pas un langage rigoureux. Mais l'enfant sait très bien quoi faire, et donc, par la suite, FAIRE FAIRE à son lutin. Scratch, c'est un mathland : l'enfant apprend naturellement à utiliser les maths comme dans un pays francophone il apprend naturellement à s'exprimer en français.


J'ai gagné ma partie d'hier soir au CEH :



Blancs : Fouad Akrib [1769]
Noirs : Gilles Jobin [1718]

Tournoi Judit Polgar
Gatineau, 20 janvier 2015
B00 Défense moderne


Un grand merci au superbe script PGN-VIEWER trouvé sur Chess Tempo.


lundi 19 janvier 2015

19.01.15

S0.185.2
Remplaçons la Lune par une planète du système solaire. Voici ce que ça donnerait :

Jeu de mots tiré de l'Album photographique de 1865 :

Un abbé et un athée, se promenant dans la campagne, tombèrent dans un fossé dont l’eau était bourbeuse et noirâtre. À leurs cris, des paysans accoururent à leurs secours. QUESTION À RÉSOUDRE : On demande ce que ces derniers retirèrent du fossé ?
RÉPONSE : Les paysans retirèrent du fossé deux contrées de la Grèce : La Thessalie et la Béotie, (l’Athée sali et l’Abbé aussi.)
Marie-Élaine a fêté ses 35 ans ... et nous en avons profité pour jouer une petite partie de Death of Winter.

samedi 17 janvier 2015

Gourmandise

Gourmandise

Lorsque je vois ces tables couvertes de tant de mets, je m'imagine voir la goutte, l'hydropisie, la fièvre, la léthargie et la plupart des autres maladies cachées en embuscade sous chaque plat.
Addison

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
En tout, dans le bien comme dans le mal, il faut remarquer la, solidarité des appétits. Un estomac plein de boissons et de viandes nous dispose à la luxure, tandis que la modération nous apaise partout et nous rend capables de continence et de modestie.
J. Simon

Note du transcripteur.
Citation de Jules Simon tirée de «Le devoir» (1865) et retirée des éditions subséquentes.
Les gourmands passent leur temps à être en peine de ce qu'ils mangeront.
Marivaux

Note du transcripteur.
La citation exacte, tirée du «Le Paysan» est :
«Les gourmands perdent la moitié de leur temps à être en peine de ce qu'ils mangeront ; ils ont là-dessus un souci machinal qui dissipe une grande partie de leur attention pour le reste.»
La gourmandise tue plus d'hommes que l'épée.


Note du transcripteur.
Giovanni Bona, Le Chemin du ciel ou Préparation à la mort, 1771
Ventre affamé n'a pas d'oreilles.


Note du transcripteur.
Proverbe.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

17.01.15

Dans un commentaire trouvé ici.


La pensée formatée

vendredi 16 janvier 2015

Gloire

Gloire

La gloire est un poison subtil qui pénètre l'airain des coeurs les mieux trempés.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Mélanges, 1857.
Rien ne manque à sa gloire, il manquait à la nôtre.
Sous le buste de Molière, à l'Académie Française.

Note du transcripteur.
Ce vers serait de Saurin.
C'est en lettres de sang que l'on écrit la gloire.
Lamartine

Note du transcripteur.
La chute d'un ange.
La modestie est le seul éclat qu'il soit permis d'ajouter à la gloire.
Duclos

Note du transcripteur.
Considérations sur les moeurs.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

jeudi 15 janvier 2015

15.01.15

Visite à l'expo-science à l'école d'Estéban. Il présentait sur les micro-ondes.

Marilise a 7 ans aujourd'hui. Marie et moi l'avons amenée dîner au restaurant du village. Vraiment, c'est une bonne petite fille que nous avons là !



Ridiculiser une religion mérite une bonne claque, selon le Pape, chef des catholiques... Et ben, une chance que je ne le fréquente pas !

«La liberté d'expression est un "droit fondamental", a-t-il souligné. "Tuer au nom de Dieu" est une "aberration". Mais la liberté d'expression n'autorise pas tout et elle doit s'exercer "sans offenser", a-t-il martelé. Car "si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s'attendre à un coup de poing, et c'est normal. On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision!", a-t-il insisté.» (réf.)

J'ai twitté Bernard Drainville. Je doute fort qu'il prenne le temps de répondre. Les politiciens sont très frileux en matière religieuse.

Générosité

Générosité

Faisons généreusement et sans compter tout le bien qui tente nos coeurs.
Vauvenargues

Note du transcripteur.
Réflexions sur divers sujets.
Apprenons à subordonner les petits intérêts aux grands, même éloignés, et faisons généreusement et sans compter, tout le bien qui, tente nos coeurs: on ne peut être dupe d'aucune vertu.
Ce qu'on nomme libéralité, n'est le plus souvent que la vanité de donner, que nous aimons mieux que ce que nous donnons.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions, sentences et maximes morales.
Qui tôt donne, donne deux fois.


Note du transcripteur.
Proverbe.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 14 janvier 2015

14.01.15

Première partie de 2015 hier soir au Cercle d'échecs de Hull. J'aurais dû gagner cette partie, mais je me sentais un peu trop confiant après le gain d'une pièce. Notez que je rédige tous les comptes-rendus sur Matoutaouais.


Blancs : Michel Arsenault [1873]
Noirs : Gilles Jobin [1718]

Tournoi Judit Polgar
Gatineau, 13 janvier 2015
Partie Anglaise


Un grand merci au superbe script PGN-VIEWER trouvé sur Chess Tempo.


Gâterie

Gâterie

L'enfant devient pour ses parents, suivant l'éducation qu'il reçoit, une récompense ou un châtiment.
Petit-Senn

Note du transcripteur.
Voir ma note du transcripteur sous le thème «Enfant». Blanchard n'y donnait pas l'auteur.
Gâter un enfant, c'est manquer aussi tristement que possible au respect qui est dû à la dignité de sa nature, à l'intérêt que réclament ses destinées et son bonheur.
Dupanloup

Note du transcripteur.
De l'éducation, de l'autorité et du respect dans l'éducation, 1857.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 13 janvier 2015

13.01.15

Dieu avec la majuscule n'est-il pas Lui lui accorder trop d'importance ?

Iconoclasme. Intéressant article dans Wikipédia.



Réponse d'élève: féminin de directeur = secrétaire.

Gastronomie

Gastronomie

Rien ne doit déranger l'honnête homme qui dîne.
Berchoux La Gastronomie

Note du transcripteur.

Un dîner réchauffé ne valut jamais rien.
Boileau Le Lutrin

Note du transcripteur.

Convier quelqu'un, c'est se charger de son bonheur pen­dant tout le temps qu'il est sous notre toit.
Brillat-Savarin

Note du transcripteur.
Physiologie du goût, 1825.
Avec des huîtres
On est mieux qu'avec des savants;
Sans doute on lit moins de chapitres,
Mais on ne perd jamais son temps
Avec des huîtres.
Antoine-Vincent Arnault

Note du transcripteur.
Des huîtres.
Et le drôle eut lapé le tout en un moment.
La Fontaine Le Renard et la Cigogne

Note du transcripteur.

Tout s'arrange en dînant dans le siècle où nous sommes,
Et c'est par les dîners qu'on gouverne les hommes.
Casimir Delavigne

Note du transcripteur.
Les Comédiens, acte 1 sc.9 (Belrose.)
Rien ne vient m'interrompre,
Je mange tout à loisir.
La Fontaine Le Rat de Ville et le Rat des Champs

Note du transcripteur.

La destinée des nations dépend de la manière dont elles se nourrissent.
Brillat-Savarin Physiologie du Goût

Note du transcripteur.

Il n'est pire empoisonneuse qu'un cordon bleu qui se néglige.
Cherbuliez

Note du transcripteur.
La ferme du Choquard.
Qui dîne avec son juge a gagné son procès.
Delavigne

Note du transcripteur.
Les Comédiens, acte 1, sc. 9 (Belrose.)
Ils devenaient un peu plus gais sur la fin du repas, selon la coutume des philosophes qui dînent.
Voltaire

Note du transcripteur.
Les oreilles du comte de Chesterfield.
«Ils devenaient un peu plus gais sur la fin du repas, selon la coutume des philosophes qui dînent, on se divertit à parler de toutes les misères, de toutes les sottises, de toutes les horreurs qui affligent le genre animal, depuis les terres australes jusqu‘auprès du pôle arctique , et depuis Lima jusqu‘à Méaco.»
Gardez qu'en votre bouche un morceau trop hâté
Ne soit en son chemin par un autre heurté.
Berchoux

Note du transcripteur.
La Gastronomie.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 >