Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

mardi 20 décembre 2011

Citations quotidiennes 20.12.11

Le peuple écoute, croit, et hait les délateurs.
Si dans sa rage aveugle il peut tout se permettre,
Il punit les forfaits qu'on l'excite à commettre.
Jacques-Corentin Royou (Phocion, acte 2, sc. 2 (Olympe), 1817)

L'homme n'est content de soi que lorsqu'il écoute toujours la raison, ou qu'il ne l'écoute jamais.
Étienne Coenilhé (Pensées diverses in Les Moralistes oubliés d'Alfred Bougeard, p.18, Michel Lévy, 1858)

[...] Le repentir,
Du Dieu qui va frapper, suspend, éteint la foudre,
Et désarmant son bras, le force à nous absoudre.
François-Thomas-Marie de Baculard D'Arnaud (Le Comte de Comminge, acte 3, sc. 4 (le Père Abbé), 1764)

C'est la même chose que penser et être.
Parménide (Les penseurs grecs avant Socrate, trad. Jean Voilquin, p.94, Garnier-Flammarion n° 31)

Mon ami, mon très cher ami, c'est le conte qui te le dit : le retour à la racine n'est jamais la fin du voyage.
Iomomba Emongo (La vraie histoire de la princesse Osango, p.54, Mémoire d'encrier, 2006)

Voir Au fil de mes lectures.

lundi 19 décembre 2011

Citations quotidiennes 19.12.11

On peut considérer les mathématiques comme une sorte de catalogue de tous les motifs (pattern) possibles. Certains de ces motifs sont des nombres, d'autres sont des formes, etc. En ce sens, il est inévitable que le monde soit décrit par les mathématiques. Il faut qu'il y ait un motif dans le monde pour que nous puissions exister. Mais le grand mystère est de savoir pourquoi des motifs si simples sont-ils si utiles et si puissants ? Pourquoi autant d'information sur le monde peut-elle être aussi drastiquement compressée en de si petites formules mathématiques ?
John Barrow (De la science des limites et des limites de la science, p.309, in La Complexité, vertiges et promesses, Le Pommier/Poche, 2006)

The major strides which have been made, in mathematics as in the sciences have resulted from the quest for knowledge for its own sake.
Richard R. Skemp (The psychology of learning mathematics, p.126 Penguin Books)

L'évidence est une illusion irréfutable.
Maurice Chapelan (Amours amour, p.143, Grasset, 1967)

Je suis impressionné par la façon dont notre esprit résiste aux nouvelles idées, mais aussi par la facilité avec laquelle il les admet lorsqu'il le désire ou s'y trouve obligé.
Heinz Pagels (L'Univers Quantique, InterÉditions, trad. Jacques Corday, p.328)

Vous savez, l'inventeur des menottes, des fers et des chaînes ne se serait jamais douté de l'utilisation que ces conceptions d'un âge plus rude et plus simple que le nôtre auraient un jour dans le monde moderne! Si j'étais à la place des promoteurs immobiliers et des responsables de l'aménagement du territoire en banlieue, j'en prévoirais au minimum une paire au mur de chaque foyer. Quand les banlieusards seraient fatigués de la télévision, du ping-pong ou des autres activités, quelles qu'elles soient, qu'ils pratiquent dans leur foyer, ils pourraient s'enchaîner les uns les autres, se jeter aux fers pour un moment. Tout le monde adorerait ça. On entendrait les épouses: "Mon mari m'a jetée aux fers, hier soir. C'était formidable. Le vôtre ne vous l'a jamais fait?". Les enfants se hâteraient de rentrer de l'école à la maison car leur mère les y attendrait pour les enchaîner. Cela permettrait aux enfants d'enrichir leur imagination, ce que le télé leur interdit, et je ne doute pas que la délinquance juvénile en serait considérablement diminuée. Quand le père rentrerait à son tour, les autres membres de la famille pourraient se saisir de lui et le jeter aux fers pour lui apprendre à être assez stupide pour travailler toute une journée dans le but de subvenir aux besoins du ménage. Les vieux parents ennuyeux pourraient être enchaînés dans le garage. On leur libérerait les mains une fois par mois, pour leur permettre d'endosser leur chèque de sécurité sociale ou leur retraite. Les fers et les chaînes permettraient la construction d'une vie plus belle pour tous.
J. Kennedy Toole (La conjuration des imbéciles, trad. Jean-Pierre Carasso, p.322 Robert Laffont)

Voir Au fil de mes lectures.

dimanche 18 décembre 2011

Problème 4

N. Easter
Bristol Times & Mirror, 1928

Les Blancs jouent
et matent en 2 coups
Solution dans le premier commentaire.

Citations quotidiennes 18.12.11

Cette recommandation [Aime ton prochain comme toi-même] paraît, à première vue, irréprochable [mais] à voir ce que la plupart des gens font de leur vie, à voir ce qu'ils font de leur intelligence, je n'ai pas envie qu'ils m'aiment comme eux-mêmes.
Amin Maalouf (Le Périple de Baldassare, p.90, Livre de Poche, n°15244)

Plus on rencontre des difficultés dans la vie, plus on a en soi de fierté et de contentement de soi-même...
Tristan Bernard (Monsieur Codomat, p.187 , in Théâtre complet 1, Calmann-Lévy, 1925)

[...] Sans la faiblesse humaine,
Et toujours curieuse et toujours incertaine,
Ces oracles menteurs languiraient sans crédit:
La faiblesse consulte, et la crainte accomplit.
Antoine Marin Lemierre (Hypermnestre, acte 2, sc. 2 (Hypermnestre), 1758)

Comment peut-on voir cette beauté de l'âme bonne ? Reviens en toi-même et regarde : si tu ne vois pas encore la beauté en toi, fais comme le sculpteur d'une statue qui doit devenir belle ; il enlève une partie, il gratte, il polit, il essuie jusqu'à ce qu'il dégage de belles lignes dans le marbre ; comme lui, enlève le superflu, redresse ce qui est oblique, nettoie ce qui est sombre pour le rendre brillant, et ne cesse pas de sculpter ta propre statue, jusqu'à ce que l'éclat divin de la vertu se manifeste, jusqu'à ce que tu voies la tempérance siégeant sur un trône sacré. Es-tu devenu cela ? Est-ce que tu vois cela ? Est-ce que tu as avec toi-même un commerce pur, sans aucun obstacle à ton unification, sans que rien d'autre soit mélangé intérieurement avec toi-même ? Es-tu tout entier une lumière véritable, non pas une lumière de dimension ou de forme mesurables qui peut diminuer ou augmenter indéfiniment de grandeur, mais une lumière absolument sans mesure, parce qu'elle est supérieure à toute mesure et à toute quantité ? Te vois-tu dans cet état ? Tu es alors devenu une vision ; aie confiance en toi ; même en restant ici, tu as monté ; et tu n'as pas plus besoin de guide ; fixe ton regard et vois.
Plotin (Ennéades, I, VI, cité par Dominique Doucet dans Ne cesse pas de sculpter ta propre statue, trad. Émile Bréhier, p.9, Pleins Feux coll. Variations, 2005)

[...] je pense que nous devons changer notre mode de relation au monde. Voyons ce monde à travers le mythe de la créativité continuelle et écartons-nous de la notion de contrôle pour nous rapprocher de celle de la participation responsable, de telle façon que la science qualitative devienne fondamentalement éthique ou esthétique... Peut-être serait-il important s'insister davantage sur l'esthétique, la beauté que sur l'éthique.
Brian Goodwin (Vers une science qualitative, p.185, in La Complexité, vertiges et promesses, Le Pommier/Poche, 2006)

Voir Au fil de mes lectures.

samedi 17 décembre 2011

Citations quotidiennes 17.12.11

« La vraie critique se fait en causant : c'est en allant au scrutin de toutes les opinions que la critique composerait son résultat le plus complet et le plus juste », a dit Sainte-Beuve.
Pierre Descaves (Le théâtre, p.123, Hachette, Notes et maximes, 1963)

La gloire n'est qu'une opinion dictée par l'amour propre qui nous flatte de mériter les égards des hommes pendant notre vie, et leur vénération après notre mort.
Alexander Pope (Maximes et réflexions morales, trad. Jean de Serré de Rieux / Graphie moderne G. Jobin , p.51, Impr. G. Smith, Londres, 1739)

Logique et vérité sont deux choses très différentes. Mais elles se confondent pour l'esprit qui est le créateur de cette logique.
Theodor Sturgeon (Les plus qu'humains, trad. Michel Chrestien, Éd. J'ai Lu n° 355)

Il n'est au monde rien de plus rare qu'une personne que l'on peut supporter tous les jours.
Giacomo Leopardi (Pensées, trad. Joël Gayraud, p.62, Éd. Allia, 1994)

Il n'y a pas pires crétins que les hommes qui ne sont même pas capables, de temps à autre, de naître de la dernière pluie !
Fred Vargas (Debout les morts, p.114, J'ai Lu - Policier, n°5482)

Voir Au fil de mes lectures.

vendredi 16 décembre 2011

Citations quotidiennes 16.12.11

Les femmes à leur coeur même savent mentir.
Charles Gaugiran Nanteuil (L'Amour et le Procès, sc. 7 (Sainval), 1820)

Moi qui prends très au sérieux le fait d'écrire et encore plus celui de publier, moi qui ne peux me détacher d'un texte sans avoir scruté chaque mot, interrogé le moindre silence, l'idée que je doive traîner comme un boulet tous ces guillemets dont j'abuse, l'idée que chaque page sombre puisse alimenter les ténèbres, chaque virgule peser sur la balance cosmique, la vision de mes entournures boiteuses boitant derrière moi pour l'éternité, tout cela me remplit d'effroi.
Marité Villeneuve (Le cortège de Mozart, p.60, in Virages n°39, 2007)

La meilleure façon de se défendre est de ne pas imiter l'offenseur.
Marc-Aurèle (Pensées pour moi-même, trad. Frédérique Vervliet, p.76, Éd. Arléa n° 9)

Comment peut-on s'attendre à voir les hommes recevoir de bonne grâce les conseils qu'on leur donne sur leur conduite quand on les voit rejeter avec dédain les avertissements qui regardent un danger présent qui les menace.
Jonathan Swift (Pensées détachées, morales et divertissantes in Le conte du tonneau II, p.131, Henri Scheurleer, 1757)

Il faut agir tant que l'on vit. Mais quoi ? faut-il agir à la fin de la vie comme au milieu ou au commencement. À cette époque, notre action ne doit-elle pas être dirigée autrement que dans d'autres temps ? Faut-il agir pour ce qui fuit ou pour ce qui s'approche ?
Joseph Joubert (Carnets t.1, p.641, nrf/Gallimard, 1994)

Voir Au fil de mes lectures.

jeudi 15 décembre 2011

L'art de la conversation sur Twitter : un exemple.

Hier soir, j'ai eu une jolie conversation avec d'intéressantes « twitteuses ». J'en donne le compte rendu détaillé ici. Dans la première colonne, vous trouverez l'auteur du gazouillis. Dans la seconde, le gazouillis en question. Dans la troisième colonne, j'ai ajouté a posteriori mes commentaires. Les échanges, vous le constaterez sans doute, étaient à peu près toujours dans le sujet. Il n'y a pas eu de débordement, mais vous lirez à un certain moment que j'étais... «inquiet».

Vous pourrez aussi juger de la manière de converser par bribes de 140 caractères. Pour mes lecteurs non-twitteurs, cela vous donnera sans doute une bonne idée de la puissance de Twitter. Et, qui sait ? peut-être viendrez-vous grossir les rangs !

Je me suis bien amusé à écrire ce billet. Ce faisant, je me suis dit que les enseignants (pas seulement de français) pourraient examiner ces styles d'une écriture plutôt « underground »  - en tout cas, non scolaire -  qu'on trouve sur le web.

AC = Annie Côté, alias Annierikiki
GJ = Moi !
NC = Nathalie Couzon, alias NathCouz

Notons aussi des apparitions de Mario Asselin, Sylvain Bérubé et Sébastien Stasse.

AC Cours de français et décrochage: qu'attendons-nous pour faire aimer notre matière? http://lejournaldequebec.canoe.ca/journaldequebec/actualites/quebec/archives/2011/12/20111213-195624.html Le gazouillis qui a tout déclenché. Je ne suis pas abonné à Annie Côté. C'est un retweet qui m'a permis de le lire.
GJ Via @Annierikiki pour faire aimer notre matière? \\ ET si on éliminait l'ens. du Fr et des Maths, ce serait-ce pas là un bon pas en avant ? Précédent les \\, la citation du gazouillis. C'est pour qu'on comprenne le contexte.
GJ Remplaçons le FR et les MAT par Musique, arts plast., théâtre, danse, science, philosophie et informatique. Laissons les élèves CRÉER !!! Et je tente, par un autre gazouillis rapide, d'expliquer ma position en lançant une suggestion.
AC @gillesjobin En avant vers quoi? Faudra d'excellents arguments pour me convaincre! Le @gillesjobin indique qu'Annie me répond «directement», mais tout demeure public ; c'est là une grande force de Twitter!
GJ @Annierikiki En avant vers des élèves heureux à l'école.
AC @gillesjobin Et que leur apprend-on? Oh, là ! là ! La discussion s'engage.
GJ @Annierikiki L'apprentissage du FR peut se faire au travers TOUT LE RESTE. C'est .... transversal (mot qui n'est plus très à la mode.)
GJ @Annierikiki Les arts, la philosophie, l'informatique, par exemple. En réponse au précédent gazouillis d'Annie.
AC @gillesjobin Ce qui implique que tous les profs sont également formés en français. Bonne idée pour les plus jeunes, mais triste-> Wow. Argument intéressant !
AC @gillesjobin -> pour l'enseignement de la littérature, de la linguistique, de l'étymologie, de l'histoire de la langue et de l'écriture. C'est la suite du gazoullis précédent. En effet, 140 caractères, c'est parfois peu pour énoncer une idée !
AC @gillesjobin L'écriture et la lecture sont "transversales", mais pas l'ensemble des connaissances à acquérir en français. Ah ! voilà un autre terrain intéressant de discussion.
MA +1 RT @Annierikiki: @gillesjobin L'écriture et la lecture sont "transversales", mais pas l'ensemble des connaissances à acquérir en français Mario Asselin est bien d'accord avec le dernier gazouillis d'Annie et le signale par un +1. Voilà une autre façon d'intervenir dans une conversation Twitter.
GJ @Annierikiki ce qui compte: lect et écriture. Le reste peut être donné en cours opt. Non? Je sonde le terrain.
AC @gillesjobin Et en passant, j'enseigne les arts, la philo et l'informatique dans mes cours, en plus du reste! ;) Simultanément (ou presque) à mon gazouillis précédent, Annie m'indique qui elle est. Le petit symbole ;) est un clin d'oeil sympatique.
AC @gillesjobin Vous avez raison pour la lecture de base. Le bât blesse lorsque les textes deviennent plus complexes.
AC @gillesjobin Et le bât blesse également si on parle de culture et d'héritage culturel.
GJ @Annierikiki et les textes complexes arrivent quand? En 5 e secondaire ?
NC @gillesjobin @Annierikiki L'enseignement de la langue n'est pas transversal! On utilise les compétences du français ailleurs c'est différent Oh ! Oh ! une nouvelle intervenante dans la discussion. Et de grande qualité. Il s'agit de Nathalie Couzon, auteur du blogue Randonnée Scripturale. Voir sa bio sur Twitter. Nathalie a «stické» sur le mot transversal. C'est bien !
GJ @nathcouz @annierikiki une compétence se développe en l'exerçant, non?
AC @gillesjobin En passant, saviez-vous que les universités francophones n'ont presque plus d'étudiants en linguistique? Je n'ai pas pris la peine de répondre à ce twit. Encore une fois, il aurait été intéressant de creuser la question.
AC @gillesjobin Et j'ai envie de vous écrire que connaître sa langue n'est pas optionnel. J'étais en train de répondre au gazouillis sur la complexité (voir suivant) quand celui-ci est arrivé. Ça va vite, Twitter !
NC @gillesjobin Qu'est-ce qu'un texte complexe pour vous? Parce qu'on peut en jaser de la résistance des textes aussi!
NC @gillesjobin Tout à fait, il faut écrire souvent, lire fréquemment, écouter, prendre la parole dans des contextes variés et signifiants. Réponse au gazouillis une compétence se développe en l'exerçant.
AC @gillesjobin Est-ce que les écrits de Chrétien de Troyes sont complexe? Si oui: 1re sec. Molière: 3ème sec. Voltaire: 4ème sec.
GJ @Annierikiki mais connaître l'étymologie, la grande littérature, etc., pourrait être optionnel. Je reviens sur l'idée des options.
NC @gillesjobin Il n'y a pas de petite ou de grande littérature! Il y a la littérature, un point c'est tout!!!! Oh, là ! là ! Nathalie n'a pas aimé le mot grande. En fait, j'aurais dû le mettre entre guillemets. M'enfin, dans l'feu de l'action...
AC @gillesjobin Si nous attendons trop longtemps, la marge sera trop haute et trop difficile à sauter: décrochage à l'horizon? En réponse à mon gazouillis sur les options en 5e secondaire.
AC @gillesjobin Ne dit-on pas que nous "élevons" les enfants?
GJ @Annierikiki je dis juste qu'on peut les "élever" en dehors des cours de français.
AC Si trop facile= démotivant! RT @gillesjobin: @nathcouz @annierikiki une compétence se développe en l'exerçant, non? Je ne suis pas intervenu sur ce gazouillis, mais je ne pense pas que l'approche par compétences soient plus «facile». Mais évidemment, je ne sais pas si c'est ce sens qu'Annie avait en tête.
AC On peut et on doit! :) RT @gillesjobin: @Annierikiki je dis juste qu'on peut les "élever" en dehors des cours de français. Hé hé... on est d'accord.
MA +1 RT @nathcouz: @gillesjobin Il n'y a pas de petite ou de grande littérature! Il y a la littérature, un point c'est tout!!!! Autre intervention de Mario qui appuie un gazouillis de Nathalie.
AC @gillesjobin Sachez que cet après-midi, je me suis opposée en CPE à l'ajout de cours de français supplémentaires à nos jeunes. Intéressant. Je me suis demandé si Annie se sentait «attaquée» par mes interventions. Je pense que non, mais je n'en suis pas sûr.
AC @gillesjobin Je crois en l'importance de l'équilibre.
GJ @nathcouz et cette littérature existe aussi en dehors des cours de français. Ma conversation avec Annie est en train de s'éteindre. Ce n'est pas le cas avec Nathalie.
NC @gillesjobin @Annierikiki Il faut savoir POURQUOI on fait lire Voltaire et Ducharme, Rimbaud et Vigneault ou tout autre.
GJ @nathcouz un prof de sc peut faire lire Poincaré, en théâtre Corneille, en musique Debussy etc.
NC @gillesjobin Il y a une petite différence entre faire lire et faire apprécier! #ironie Tiens, le hastag (que j'aime bien traduire par accron) IRONIE. Intéressant.
GJ @nathcouz vous croyez que seulement les profs de français peuvent faire apprécier la littérature???
NC @gillesjobin Non, mais pourquoi vouloir enlever aux profs de français leur champ d'expertise? Ils sont des spécialistes de la langue.
NC @gillesjobin Ce n'est pas pcq je réussis très bien la tarte au citron meringuée et autres desserts que je suis une grande pâtissière!
SB Toute une discussion ce soir entre @gillesjobin @Annierikiki et @nathcouz Quelqu'un pour l'archiver ? (Vais essayer +tard ce soir si temps) Sylvain Bérubé trouve notre conversation intéressante. Ce billet répond à la suggestion d'archive.
GJ @nathcouz mais sont-ils spécialistes pour faire AIMER la langue? Réponse au gazoullis Ils sont des spécialistes de la langue.
MA Plusieurs le sont déjà... C'est un défi passionnant ! RT @gillesjobin: @nathcouz mais sont-ils spécialistes pour faire AIMER la langue? Intervention directe de Mario.
AC @slyberu @gillesjobin @nathcouz Gentille attention Sylvain, mais je ne crois pas que nous ayons révolutionné quoi que ce soit... Annie ne voit pas l'intérêt d'archiver la conversation.
NC Pour faire apprécier la littérature, il faut des profs de français qui aiment lire, qui aiment écrire, qui aiment le français, le valorisent
GJ @nathcouz corr: ... Il faut des profs qui aiment lire etc. J'enlève "français" de votre phrase et je suis 100% d'accord.
GJ @nathcouz je connais peu de prof de français qui sont de grands auteurs... En réponse à l'analogie culinaire.
NC @gillesjobin J'aimerais qu'ils soient considérés comme ceux qui ont l'expertise pour amener les élèves à aimer la langue, à jouer avec, à...
ST RT @gillesjobin: @nathcouz mais [les enseignants de français] sont-ils spécialistes pour faire AIMER la langue? Retweet de Sébastien Stasse. Je suppose qu'il a aimé ce gazouillis.
NC @gillesjobin Je connais peu de profs de sciences qui soient de grands inventeurs, si on commence à jouer bas comme ça, ça devient mesquin! Oh oh... prudence ici. Il n'est pas question pour moi de glisser sur cette pente.
NC La littérature est un bien collectif. Aimer un roman, apprécier un auteur est personnel. Apprendre à choisir un mot plutôt qu'un autre 1/2
NC apprendre à décoder le sens d'une oeuvre, à comprendre les effets d'un texte, d'une structure, etc. Ça c'est la job du prof de français! 2/2
GJ @nathcouz mais l'exemple du grand cuisinier venait de vous. Pour moi la littérature c'est l'affaire de tous. Tentative de faire comprendre d'où venait mon gazouillis sur les profs de français et les auteurs...
NC @gillesjobin J'ai dit c pas pcq j'aime cuisiner que je suis une chef! Par contre, je suis une experte de la langue et j"écris! Ok, tout va bien.
GJ @nathcouz décoder sens structure etc, on peut le faire en sciences, en informatique, en art, en danse, musique... aussi bien. Et cela fut la dernière intervention dans cette discussion, ma foi, assez enrichissante.

mercredi 14 décembre 2011

Citations quotidiennes 15.12.11

On peut bien se connaître soi-même mais on ne s'examine point assez pour cela, et l'on se soucie d'avantage de paraître tel qu'on doit être que d'être en effet ce qu'on doit.
Marquise de Sablé (Maximes (19), in Moralistes du XVIIe siècle, p. 246-255, Éd. Bouquins)

Dans l'univers entier, il n'existe pas une seule chose qui soit.
Gustav Meyrinck (Les quatres frères du la lune. Un document, Éd. Retz-Franco Maria Ricci, trad. Marcel Schneider, p.60)

[Selon saint Jérôme], il n'y a point de plus grande tentation que de n'être pas tenté.
Saint-Cyran (Maximes, p. 73, in Moralistes du XVIIe siècle, Bouquins, 1992)

Je ne m'explique que par généralités comme tous les gens seuls.
Françoise Sagan (Le cheval évanoui, p.52, Livre de Poche n°2543)

Je ne connais plus d'énigmes : les choses arrivent, voilà l'unique sagesse.
Robert Musil (Les désarrois de l'élève Törless, trad. Philippe Jaccottet, p.211, Points R 14)

Voir Au fil de mes lectures.

Un pourcentage

25% des filles et 50% des garçons d'une école secondaire assistent à une partie de football. Si 48% des élèves de l'école sont des filles, quel est le pourcentage des élèves qui ont assisté à la partie ?

Réf. Jack Frohlichstein, Mathematical fun, games and puzzles, Dover, 1967

Problème 3

Les Blancs jouent
et matent en 3 coups.


H. Hultberg
Eskilstuna Kuriren, 1951
Solution dans le premier commentaire.

Citations quotidiennes 14.12.11

Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.
Samuel Beckett (En attendant Godot, p.113, Éd. de Minuit, 1952)

C'est quand même un anachronisme permanent que celui qui consiste à juger les autres à l'aune de ce que nous sommes aujourd'hui.
Yasmina Reza (Dans la luge d'Arthur Schopenhauer, p.55, Albin Michel, 2005)

S'habituer à suivre sa voie sans prêter trop attention à ce qui se déroule autour de soi. Ne pas craindre d'être nombriliste. Peut-être est-ce de cette façon qu'on peut le moins heurter les autres.
Gilles Archambault (Les plaisirs de la mélancolie, p.100, Éd. Boréal, 1994)

Nous sommes aujourd'hui exactement dans la position des gens qui ont découvert le microscope de Leeuwenhoek à la fin du XVIIe siècle. Mettez une goutte d'eau dans le microscope : vous observerez des tas de choses dont vous n'aviez pas idée. Utilisez votre ordinateur: vous réaliserez des calculs que vous ne pouviez pas faire avec du papier et un crayon et vous observerez là aussi un tas de choses dont vous n'aviez pas idée !
[...]
[L'ordinateur] est un instrument d'exploration.
Ivar Ekeland (Hasard, chaos et mathématiques, p.266, in La Complexité, vertiges et promesses, Le Pommier/Poche, 2006)

Le seul qui ait été injuste envers moi est le frère de celui envers qui j'ai été injuste.
Khalil Gibran (Le sable et l'écume, Albin-Michel, trad. Jean-Pierre Dahdah, p. 90)

Voir Au fil de mes lectures.

mardi 13 décembre 2011

Une racine cubique

Sachant que 113 = 1331 et 123 = 1728, trouvez mentalement (et rapidement !) la racine cubique du cube parfait 1442897.

Réf. Philip Heafford, The math entertainer, 1959.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 >