Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

samedi 15 juin 2013

2013.24

Le constructionnisme

Voici un bel exemple de ce que Papert appelle le constructionnisme. Et tout ça, grâce à une grand-maman bénévole dans l'école de son petit-fils.



Mitra

'It's quite fashionable to say that the education system is broken - it's not broken, it's wonderfully constructed. It's just that we don't need it any more. It's outdated.' (Sugata Mitra)



Grande certitude

Est-ce qu'une certitude peut être grande ? J'ai entendu lors d'une nouvelle à la radio que les États-Unis ont la grande certitude que la Syrie a utilisé des armes chimiques. Il faut soustraire grande pour que cette certitude apparaisse vérité.

Citation

Le beauté avec les politiciens, c'est qu'ils sont interchangeables.

mardi 11 juin 2013

2013.23

Rengaine

«Cette étude, parue dans la revue américaine Stroke, le 6 juin, a évalué sept facteurs pouvant réduire les risques [d'AVC], à savoir : être actif, surveiller son cholestérol, manger sainement, surveiller sa tension, garder son poids de forme, contrôler sa glycémie et ne pas fumer.» lit-on ici.
Franchement, c'est toute une surprise !!!

Échecs

Quel beau tournoi que le TORO. La Maison du Citoyen est un endroit parfait. L'arbitrage était de première qualité. Je lève mon chapeau à Marcel Laurin qui est un excellent organisateur. Son dévouement à la cause des échecs est exceptionnel.

Sur la photo (prise par Gilles Légaré), je suis devant mon échiquier juste avant la 4e ronde. Marcel distribue les crayons !

Mon résultat fut... tout au plus... correct : +2 -1 =2 soit 3 en 5. J'ai pleinement goûté toutes mes parties et il me reste plusieurs heures d'analyses devant moi pour mieux comprendre mes erreurs.

Famille

Ma soeur Hélène et Paul ont passé un gros 10 jours à Paris. Ils ont beaucoup apprécié leur voyage. Je m'attends à une petite soirée «photos». En effet, Paul m'a indiqué qu'il en avait pris plus de 1000 !

Travail

Encore 25 jours de travail avant de lancer un beu-bye (clin d'oeil à PC, qui comprendra.)

Mes deux dernières années ont été parfaites pour moi : revenir à l'Éducation des Adultes me fut fort bénéfique. Mais là, il est temps de tirer ma révérence.

Récit

Billet surprenant de mon copain Pierre. Ce dernier est habituellement plutôt discret, et le voilà qui nous dévoile un peu ses inquiétudes à propos du RÉCIT.

J'ai été 11 ans animateur RÉCIT de ma CS. J'ai bien aimé cette portion de mon travail. J'ai essayé de modifier un peu la vision générale des TIC scolaires et, bien attendu, je n'ai pas réussi. Je pense que, comme conseiller pédagogique, on aime bien notre petit confort (élaboration de formations - animation de formations - réunions inutiles - etc.) Rarement prend-on le temps d'évaluer les impacts véritables de nos interventions : tout va trop vite, et les modes (TBI, IPAD, WEB2.0) sont bien accaparantes.

Pour moi, les RÉCIT doivent absolument faire partie des ressources éducatives des CS et non pas des ressources informatiques. Je crois aussi que ce sont les concepts RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE et ÉLÈVE AU CENTRE DE SES APPRENTISSAGES qui doivent le plus souvent revenir dans les formations données par le RÉCIT. Je ne crois pas qu'initier les enseignants au butinage technopédagogique apporte quoi que ce soit.

lundi 3 juin 2013

2013.22

Échecs

Je me prépare activement pour le TORO. J'ai fait plusieurs exercices tactiques. J'ai aussi examiné mes ouvertures (mais pas trop quand même !)

Citation trouvée sur Twitter :



Famille

Maman a 80 ans ! À part des problèmes avec une jambe, elle est en pleine forme.

Et Andréanne a fait un très bon temps au demi marathon d'Ottawa : 2 h 04 minutes.

Twitter

J'ai lancé la question : Y a-t-il des profs qui permettent AUX ÉLÈVES d'utiliser en tout temps #geogebra en classe, et même, pourquoi pas, en situation d'examen?

Tweet laissé sans réponse. De toute évidence, la technologie dans l'école, c'est d'abord affaire de contrôle. Il est absolument ridicule qu'en 2013 les élèves doivent encore tracer à la main des homothéties, des droites, des cercles, etc. Il me semble qu'il serait de loin préférable de faire RÉFLÉCHIR les enfants sur les concepts plutôt que de les faire pratiquer des techniques dépassées qui ne leur serviront au grand jamais. Imaginez un seul instant des élèves qui travaille en tout temps avec Geogebra ( ou encore Mathematica) : c'est tout le programme de mathématique qu'il faudrait changer. Pour l'instant, on se met la tête dans le sol et on continue de croire que les maths scolaires, c'est important. On dirait que les enseignants ne comprennent pas l'urgence de jeter par dessus bord leur programme. Il ne s'agit pas ici de réformer (qui, dans le fond, veut tout simplement dire faire la même chose avec des changements cosmétiques), mais bien de l'éliminer du cursus. On pourrait ainsi récupérer toutes ces heures en favorisant et stimulant l'apprentissage de la philosophie et de la programmation informatique, deux disciplines qui permettent d'actualiser une réflexion basée sur la logique.

Retraite

Je rédige cette semaine un projet pour la Fondation de la réussite éducative de la Commission scolaire. Et oui ! Je prépare mon bénévolat pour l'année scolaire qui vient.

lundi 27 mai 2013

2013.21

Twitter

Je me surprends à ne plus cliquer sur des liens que, normalement, j'aurais suivis. C'est l'effet retraite. Beaucoup de ménage à faire : De qui vais-je me désabonner ?

Échecs

Excellente vidéo. La partie illustrée est celle entre Garry Kasparov et Veselin Topalov en 1999,



Chesstalk.com est down depuis une bonne semaine. J'ai écrit au responsable du site pour lui offrir mes solutions.



L'inertie en éducation

“…Only inertia and prejudice, not economics or lack of good educational ideas stand in the way of providing every child in the world with the kinds of experience of which we have tried to give you some glimpses. If every child were to be given access to a computer, computers would be cheap enough for every child to be given access to a computer.” - Seymour Papert and Cynthia Solomon (1971)

La religion

Pour moi, la religion institutionnalisée est un fléau. Quelle bizarrerie de penser qu'un athée puisse aller au Ciel ou en Enfer. Ce débat est stupide, et démontre bien l'irrationalité de certains dirigeants de l'Église.

Le mariage

Texte de K. Gibran que nous avons lu à notre mariage. Le 22 mai dernier, cela faisait 37 ans...

Alors Almitra parla de nouveau et dit, et le mariage, Maître?
Et il répondit en disant:

Vous êtes nés ensemble et ensemble vous resterez pour toujours.
Vous resterez ensemble quand les blanches ailes de la mort disperseront vos jours.

Oui, vous serez ensemble jusque dans la silencieuse mémoire de Dieu.
Mais qu'il y ait des espaces dans votre communion,
Et que les vents du ciel dansent entre vous.

Aimez-vous l'un l'autre, mais ne faites pas de l'amour une entrave :
Qu'il soit plutôt une mer mouvante entre les rivages de vos âmes.

Emplissez chacun la coupe de l'autre, mais ne buvez pas dans la même coupe.
Partagez votre pain, mais ne mangez pas de la même miche.
Chantez et dansez ensemble et soyez joyeux, mais demeurez chacun seul,
De même que les cordes d'un luth sont seules cependant qu'elles vibrent de la même harmonie.

Donnez vos coeurs, mais non pas à la garde l'un de l'autre.
Car seule la main de la Vie peut contenir vos coeurs.
Et tenez-vous ensemble, mais pas trop proches non plus :
Car les piliers du temple s'érigent à distance,
Et le chêne et le cyprès ne croissent pas dans l'ombre l'un de l'autre.


vendredi 24 mai 2013

Miette 102 : À sotte demande pas de réponse

La prudence

À sotte demande pas de réponse.

Sommaire. - Les bêtes et les sots. - Une majorité. - Le plus sot animal. - Comment faire? - Sot qui se tait. - Plus sot qui parle.

« La nature n'a fait que les bêtes, nous devons les sots à l'état social. »

Balzac à qui appartient cette réflexion ne l'a pas développée, pensant qu'il n'en était pas besoin, que la chose allait de soi. Il a négligé de nous dire si l'état social avait produit beaucoup de ces sots dont il signalait l'existence, sans doute pour que nous reconnaissions l'exactitude de cette boutade :

Les sots, depuis Adam, sont en majorité1,

et admettions incontinent cette autre, qui n'en est que le complément :

De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome
Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme2.

Après être si bien documentés sur les rencontres que nous réservent nos promenades dans le monde, il ne nous reste plus qu'à être éclairés sur la conduite à tenir.

Puisque les sots foisonnent sur notre planète, vous ne tarderez pas à en croiser un au premier détour de la route.

Méfiez-vous ! évitez qu'il vous adresse la parole.

« L'homme ennuyeux n'est pas le sot qui ne parle pas, mais bien le sot qui parle. »

S'il vous interpelle, il ne pourra vous dire qu'une sottise, vous adresser une sotte demande, qui ne mérite point de réponse ; votre silence traduira votre mépris. C'est le parti le plus sage, prenez-le, tournez le dos. Il portera peut-être sur votre compte un jugement téméraire, mais n'en restera pas moins le dindon de la farce... en parlant :

Un jeune homme me crut un sot
Pour n'avoir pas dit un seul mot ;
Ce fut une injustice extrême
Dont tout autre aurait appelé.
On le crut un grand sot lui-même
Mais ce fut quand il eut parlé3.

Il vous sera facile de prendre votre revanche. Si l'on vient à vous faire cette question :

Quels sont les plaisirs de la vie
Qu'il faut prendre à chaque saison?

vous ne manquerez pas de répondre :

Dans la jeunesse la folie,
Dans la vieillesse la raison.

Non seulement vous n'aurez pas dit une sottise, mais vous aurez donné un sage conseil.


1 Casimir Delavigne.
2 Boileau, Satire VIII. « L'homme », vers 2.
3 Linières (Fr. Payot de).

Émile Genest, Miettes du passé, Collection Hetzel, 1913. Voir la note du transcripteur.

lundi 20 mai 2013

2013.20

Échecs

«Also worth noting is the Rabar opening classification attached to the game ('R00'). I discussed the Rabar codes once before in Explaining Dynamics with Symbols, and the first Informant used around 75 of its 240 pages to explain the classification system. (It used 140 pages to present its 466 games.)
When we consider that, in the 1960s, the Informants and their symbols were a revolutionary system for distributing chess knowledge, we can appreciate how far our knowledge of the game has progressed in the nearly 50 intervening years. The language of logic transcends words.»

Source.

Je termine avec 1 1/2 en 5 dans la Réserve. J'ai décidé de ne pas jouer la dernière ronde... question d'arrêter l'hémorragie. Je me prépare maintenant pour le TORO. Espérons que je pourrai faire un peu mieux.

Je suis toujours en décision en ce qui concerne ma participation au championnat canadien qui se déroute, cette année, à Ottawa.

Pub

Il faut donner ça à Apple : ils font de jolies pubs. Je ne me tanne pas de voir celle dans laquelle les gens prennent des photos à l'aide du IPhone.

Politique

Le maire de Toronto attend avant de s'expliquer. Pourquoi, si, comme son avocat l'a indiqué, cette vidéo est un canular, attendre avant de rencontrer la presse ???

Conservateurs, Libéraux, sénateurs, ministres, députés, etc... Comment ne pas penser qu'ils sont tous pourris en politique?

mercredi 15 mai 2013

Pour Paul de Bruxelles

Cher monsieur, J'ai bien reçu votre commentaire mais vous avez oublié de me laisser votre courriel. Vous pouvez m'écrire à gilles.jobin@gmail.com Au plaisir, Gilles

lundi 13 mai 2013

2013.19

Version 2.0

J'ai essayé un peu la version 2.0 de Scratch. J'espère bien qu'il y aura un version «poste de travail». Comme c'est écrit en Flash, ça ne fonctionne absolument pas sur Ipad. Dommage. Je suis convaincu que Flash est un mauvais choix technologique en 2013.

Citation

“There are four kinds of people in the world, Ms. Harper. Those who build walls. Those who protect walls. Those who breach walls. And those who tear down walls. Much of life is discovering who you are. When you find out, you also realize there are places you can no longer go, things you can no longer do, words you can no longer say.”
P.S. Baber, Cassie Draws the Universe.

Politique

Ça me fait sourire cette dissolution d'Union Montréal. La même petite gang va sans doute repartir sous un autre nom, croyant (sans doute avec raison) que toutes les crocheries seront oubliées.

Retraite

Les papiers sont signés. Encore 2 mois, et c'est fini pour moi à la commission scolaire. Ouf !

Échecs

Une autre défaite pour moi mardi soir. Vraiment, je connais un mauvais tournoi. Capablanca disait que la seule manière de devenir un bon joueur d'échecs, c'est de perdre des centaines de parties. Espérons qu'il ait raison.

La résilience

Naki'o from Aaron Pendergast on Vimeo.

lundi 6 mai 2013

2013.18

Il y a beaucoup de matière à réflexion dans ce billet de Laurence Juin.

Échecs

«Two hundred years ago, the great mathematician Euler estimated the value of the chess pieces as: king 200, queen 9, rook 5, bishop and knight 3 and pawn 1 . In general, one can agree with these values; one only needs to make one correction. If the king is worth 2 0 0 , its actual strength is no more than 4, whilst if the strength of the pawn is 1, its value increases from 2 to 8 (that is, 3-1=2 to 9-1=8) as it ap­ proaches the eighth rank.»
Barsky, The Ragozin Complex, p. 8.

Je ne savais pas que Euler avait contribué aux échecs !

En passant, il y quelques semaines, Google a honoré l'homme :


J'ai perdu ma partie de mardi soir. J'ai toujours le même problème avec mes ouvertures. Mais je sens que d'ici quelques mois, tout ira mieux. En apprentissage, il faut être patient avant de voir des résultats.

Hockey

Je suis toujours étonné de voir qu'on peut laisser des gars se battre sur la glace. Et j'avoue avoir un profond dégoût pour les coups vicieux. Le hockey est pourtant un beau sport dans lequel on peut apprécier l'habileté sportive.
Testostérone ? Ok ! Tant que ça ne nuit pas à l'utilisation des neurones.

Retraite

J'ai fixé la date de ma retraite : ce sera en fin septembre. Avec les vacances et les divers congés qui me reviennent, le 22 juillet devrait être ma dernière journée de travail ! Ouf.

vendredi 3 mai 2013

Miette 101 : Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier

La prudence

Il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.

Sommaire. - Bonne nourriture, belle ponte. - Je me précautionne. - Mésaventure du fermier voisin. - Divisez pour garder. - La fortune du philosophe Bias.

Au lieu de laisser mes poules, mes dindons, mes oies et mes canards vaguer à l'aventure dans les champs d'alentour et picorer çà et là au hasard de... la fourchette, je leur distribue généreusement grains d'avoine et de sarrasin, pâtées de pommes de terre bien cuites, assaisonnées de son d'excellente qualité. En retour, mes gentilles volailles, pleines de nourriture et de reconnaissance, me rendent quantité d'oeufs frais et beaux. J'en fais régulièrement l'abondante récolte; puis, loin de les mettre dans un seul et même panier, je les range soigneusement dans plusieurs.

- Pourquoi? me direz-vous.

- Pourquoi? Pour éviter la mésaventure survenue au fermier d'à côté :

Mon homme avait des oeufs et voulait s'en défaire ;
Pour ne pas à la foire arriver des derniers,
Quoiqu'il pût en remplir trois ou quatre paniers,
Il mit tout dans un seul et ne pouvait pis faire.
Sa mule, qui suait sous le poids du fardeau
Fragile comme du verre,
Pour en décharger sa peau,
À quatre pas de là donna du nez par terre.
« Hélas ! s'écria l'homme, à qui son désespoir
Inspira de vains préambules,
Que n'ai-je mis mes oeufs sur trois ou quatre mules !
Je mérite un malheur que je devais prévoir.
Si le ciel veut me permettre
De faire encore le métier,
Je jure de ne plus mettre
Tous mes oeufs dans un panier».1

Ce n'est pas seulement pour les oeufs qu'il faut ainsi procéder, mais pour toute espèce de choses.

N'embarquez pas toutes vos marchandises sur un seul vaisseau, un naufrage peut tout engloutir.

Ne placez pas toutes vos valeurs chez le même banquier ; celui-ci peut faire faillite ou avoir l'idée d'entreprendre un voyage au long cours et vous voilà ruiné.

Ne cachez pas tout votre argent dans un même endroit; des voleurs vous rendent visite, un incendie éclate; il ne vous reste plus rien.

Divisez, séparez, morcelez.

Si, après cela, vous n'êtes pas encore tranquille et rassuré, il n'y a plus qu'un seul moyen d'apporter le calme et le repos à votre âme inquiète : ne possédez ni marchandises, ni valeurs, ni économies.

Vous serez alors heureux et léger, à l'instar du philosophe Bias.

Priène, sa patrie, ayant été prise par Cyrus, tous les habitants emportèrent dans leur fuite ce qu'ils avaient de plus précieux. Bias seul n'emportait rien. On lui en demanda la raison :

« C'est, dit-il, que je porte tout avec moi : Omnia mea mecum porto. »

Sa fortune était sa sagesse.


1 Boursault.

Émile Genest, Miettes du passé, Collection Hetzel, 1913. Voir la note du transcripteur.

jeudi 2 mai 2013

Miette 100 : Avoir la puce à l'oreille

La prudence

Avoir la puce à l'oreille.

Sommaire. - Insomnie certaine. - Impressions militaires. - Insecte poétisé.

Quand une puce a entrepris de vous faire des caresses au milieu de la nuit, quelle que soit la partie de votre individu sur laquelle se soit jeté son dévolu, il y a de grandes chances que le sommeil vous abandonne ; on a jugé bon de ne retenir que l'oreille, ainsi que cela est consigné au XVIe siècle, dans un proverbe de Bouvelles :

Puce en l'oreille
L'homme réveille.

À la tête ou ailleurs, sa visite est des plus désagréables, et le tourlourou mécontent de sa garnison, ne faisait pas de distinction quand il résumait ses souvenirs de caserne :

Le jour, des muches (mouches),
La nuit, des puches (puces),
Sale régiment !

D'une manière moins brutale, Berlioz a poétiquement décrit, dans la Damnation de Faust1, les inconvénients multiples qu'entraîne avec soi ce minuscule animal aux jarrets d'acier, qui lui permettent de sauter mieux qu'un cabri. Méphistophélès démontre, avec exemple à l'appui, qu'il faut se méfier de lui et de toute sa famille; il a recours, pour cela, au procédé de l'apologue dans cette chanson :

1er couplet.
Une puce gentille
Chez un prince logeait.
Comme sa propre fille
Ce brave homme l'aimait,
Et, l'histoire l'assure,
Chez son tailleur un jour
Lui fit prendre mesure
Pour un habit de cour.

2e couplet.
L'insecte plein de joie,
Dès qu'il se vit paré
D'or, de velours, de soie,
Et de croix décoré,
Fit venir de province
Ses frères et ses soeurs
Qui par ordre du prince
Devinrent grands seigneurs.

3e couplet.
Mais ce qui fut bien pire,
C'est que les gens de cour
Sans oser en rien dire
Se grattaient tout le jour.
Cruelle politique !
Ah! plaignez leur destin,
Et dès qu'une nous pique
Écrasons-la soudain !

Une affaire vous préoccupe, l'inquiétude vous poursuit, vous ne pouvez dormir, comme si vous aviez réellement « la puce à l'oreille ». C'est alors que vous seriez heureux de mettre en pratique le conseil du Méphisto de Berlioz.

Malgré les désagréments et même la douleur que nous cause ce petit insecte, quelqu'un a trouvé le moyen de le poétiser :

La puce est un caprice ailé,
Des cieux il est la fantaisie,
C'est un miracle ciselé,
C'est un bijou de poésie.

L'auteur devait avoir l'âme bien bonne ou l'épiderme fort peu sensible.


1 La Damnation de Faust, légende dramatique en quatre parties (1846).

Émile Genest, Miettes du passé, Collection Hetzel, 1913. Voir la note du transcripteur.

mercredi 1 mai 2013

De toutes les Paroisses, page 240

Plaire est plus avantageux que mériter.

Tout ce qu'on a longtemps rêvé sans l'avoir, fait presque l'effet d'un patrimoine perdu.

La concision, c'est du poing.

La volupté regarde de près ; le sentiment, de haut.

Les âmes s'appellent par le désir et la conformité.

La contemplation nous fait oublier la terre, la méditation nous apprend à nous y conduire.

Anne Barratin, De toutes les Paroisses, Ed. Lemerre, Paris, 1913



NDLR : Ce billet complète la transcription du livre de Madame Barratin.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 >