Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

jeudi 11 décembre 2014

Fille

Fille

Prends l'étoffe d'après la lisière et la fille d'après la mère.


Note du transcripteur.
Proverbe turc. Voir «Quelques six mille proverbes et aphorismes», 1856.
Quoi! le beau nom de fille est un titre, ma soeur,
Dont vous voulez quitter la charmante douceur?
Molière Les Femmes Savantes

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 1 (Armande).
Est-il femme ou fille
Qui se puisse tenir d'admirer ce qui brille?
Casimir Delavigne

Note du transcripteur.
La Fille du Cid, acte 1, sc.4 (Le Cid).
Elle avait une fille. Un dix avec un sept
Composait l'âge heureux de ce divin objet.
Voltaire

Note du transcripteur.
Gertrude ou l'Éducation d'une fille.
Cette citation est disparue des éditions subséquentes.
Une coquette est plus facile à marier qu'une savante car pour épouser une savante il faut être sans orgueil, ce qui est très rare, au lieu que pour épouser la coquette, il ne faut qu'être fou, ce qui est très commun.
J. de Maistre

Note du transcripteur.
Lettres à ses filles.
Vous n'êtes point gentilhomme, vous n'aurez point ma fille.
Molière Le Bourgeois Gentilhomme

Note du transcripteur.
Acte 3, sc. 12 (Monsieur Jourdain).
Lorsque l'on met une fille en ménage,
Les père et mère ont pour objet le bien;
Tout le surplus, ils le comptent pour rien.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Le Calendrier des vieillards.
Les jeunes filles devraient être comme les fleurs, gracieuses et belles, sans le savoir.
Des Valades

Note du transcripteur.
Citation non vérifiée.
Morte, hélas ! et des bras d'une mère égarée
La mort aux froides mains la prit toute parée,
Pour l'endormir dans le cercueil.
Hugo

Note du transcripteur.
Les Orientales.
L'argent répare toute chose
Vous trouverez qui la prendra.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Blanchard a inversé les deux dernièrs vers tirés du «Fleuve Scamandre» :
«L’épouse du Scamandre en fut quitte à la fin
Pour quelques traits de raillerie :
Même un de ses amants l'en trouva plus jolie.
C'est un goût : il s‘offrit à lui donner la main.
Les dieux ne gâtent rien : puis, quand ils seraient cause
Qu’une fille en valût un peu moins, dotez-la,
Vous trouverez qui la prendra:
L‘argent répare toute chose.»

Notez que Blanchard a retiré la citation des éditions subséquentes.
Apprends que les discours des filles bien sensées,
Découvrent rarement le fond de leurs pensées.
Corneille

Note du transcripteur.
Mélite, acte 3, sc.4 (Tircis).
Hélas! Que j'en ai vu mourir de jeunes filles!
Hugo Les Orientales

Note du transcripteur.
Et le poème continue :

C'est le destin. Il faut une proie aux trépas.
Il faut que l'herbe tombe au tranchant des faucilles;
Il faut que dans le bal les folâtres quadrilles
Foulent des roses sous leurs pas.

Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 10 décembre 2014

Femme

Femme

Si j'avais à donner mon opinion sur la diffé­rence morale qui existe entre les hommes et les femmes, je dirais que les hommes valent plus et que les femmes valent mieux.
Dumas

Note du transcripteur.
Blanchard n'a pas précisé qu'il s'agit de Dumas fils. Je n'ai cependant pas trouvé la source exacte. La citation est parfois rendue ainsi : «Si j'avais à donner mon opinion sur la différence morale qui existe entre les hommes et les femmes, je m'en tirerais ainsi : Les hommes valent plus, les femmes valent mieux.»
Je ne suis pas de ceux qui disent: Ce n'est rien,
Ce n'est qu'une femme qui se noie.
La Fontaine

Note du transcripteur.
La Femme noyée.
Que la femme ne soit pas seulement la ménagère de l'hom­me, mais encore sa compagne d'esprit.
Paul Janet

Note du transcripteur.
La famille : leçons de philosophie morale (1890).
La femme est un roseau qui bransle au premier vent,
L'image d'une mer, et d'un sable mouvant.
Pichou

Note du transcripteur.
Les folies de Cardenio, acte 2, sc. 2 (Cardenio). La pièce date de 1629.
Citation supprimée des éditions subséquentes.
Ah! n'insultez jamais la femme qui tombe,
Qui sait sous quel fardeau la pauvre âme succombe?
Victor Hugo

Note du transcripteur.
Les Chants du crépuscule.
[...] Le pire venin
Est celui des serpents du genre féminin.
J.-B Rousseau Le Flatteur

Note du transcripteur.
Acte 3, sc. 7 (Philinthe)
Les femmes sont extrêmes: elles sont meilleures ou pire que les hommes.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
Si la science et la sagesse se trouvent unies en un même sujet, je ne m'informe plus du sexe, j'admire.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
La femme est une fleur qui ne donne son parfum qu'à l'ombre.
Lamennais

Note du transcripteur.
Cette citation est toujours attribuée à Lamennais, mais sans jamais en donner la source exacte. Cette dernière m'est encore inconnue.
Le coeur d'une femme, c'est en même temps son ami et son ennemi.
Arsène Houssaye

Note du transcripteur.
La Lecture, t.23, 1893.
Les femmes emploient leur plus fine adresse à vous passer un bandeau sur les yeux; puis elles vous reprochent de trébucher.
Paul Bourget

Note du transcripteur.
Mensonges (1888).
«Ces jolies et spirituelles scélérates ont de ces logiques: elles emploient leur plus fine adresse à vous passer un bandeau sur les yeux avec leurs blanches mains, puis elles vous reprochent de trébucher. Il ne leur suffit pas que vous soyez trompé, vous ne devez l'être que jusqu'à un certain point. Au delà, c'est trop, vous les gênez, et elles vous en veulent, de bonne foi.»
Pour blesser un homme le plus douloureusement, visez son orgueil; s'il s'agit d'une femme, frappez au coeur.
Lewis Wallace

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
En ce qui est des actes de soldat, je n'en demande pas conseils aux femmes.
Henri IV

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
Les femmes se trompent ; elles prennent le plaisir de plaire pour le bonheur d'aimer.
Sainte-Beuve

Note du transcripteur.
Sainte-Beuve n'a jamais écrit cette phrase. Cependant, sans ses Causeries du Lundi, il cite un passage de «Léonie de Montbreuse» de Sophie Gay (1817) :
«Que de femmes sont tombées dans la même erreur! Ne connaissant l'amour que par récit, le premier qui leur en parle émeut toujours leur coeur en leur inspirant de la reconnaissance, et, dupes de cette émotion, elles prennent le plaisir de plaire pour le bonheur d'aimer.»
Celui-là est en possession d'une fortune qui a épousé une bonne femme.
Euripide

Note du transcripteur.
Sans doute tirée d'une traduction d'Électre. J'ai trouvé : «Un humen modeste où l'on trouve la vertu est préférable à toutes les grandeurs.» (trad. d'Artaud, 1842).
Les femmes ressemblent aux maisons espagnoles, qui ont beaucoup de portes et peu de fenêtres ; il est plus facile de pénétrer dans leur coeur que d'y lire.
Jean-Paul Richter

Note du transcripteur.
Chrestomathie de Jean-Paul, trad. De La Grange (1836).
Citation retirée des éditions subséquentes.
La peur d'un vain remords trouble cette grande âme;
Elle flotte, elle hésite; en un mot, elle est femme.
Athalie Racine

Note du transcripteur.
Acte 3, sc. 3 (Mathan).
La femme est la première éducatrice; mais elle ne peut donner plus d'instruction qu'elle n'en a reçu elle-même; et si elle a reçu des idées fausses, elle les transmet à son enfant.
E. Deschanel

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
Les comparaisons sont toute la raison des femmes et des poètes.
Diderot

Note du transcripteur.
Rêve de d'Alembert.
Citation supprimée des éditions subséquentes.
La femme est plus forte par le sentiment que l'homme par la puissance.
Eugène Sue

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
Cette citation est disparue des éditions subséquentes.
Croyez-moi, mère judicieuse, ne faites pas de votre fille un honnête homme; faites-en une honnête femme et soyez sûre qu'elle en vaudra mieux pour elle et pour vous.
Rousseau

Note du transcripteur.
Émile.
Citation supprimée des éditions subséquentes.
L'homme dit ce qu'il sait, la femme dit ce qui plaît.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
Émile.
Qui peut gouverner une femme peut gouverner une nation.
Honoré de Balzac

Note du transcripteur.
Physiologie du mariage (1840).
La force d'une race se mesure aux vertus des femmes de cette race.
Henry Roujon

Note du transcripteur.
Louis Barthou cite Roujon dans un discours à l'Académie française du 6 février 1919. Barthou ne donne pas la source de la sentence.
La pédante au ton fier, la bourgeoise ennuyeuse,
Celle qui de son chat fait son seul entretien.
Boileau

Note du transcripteur.
Satire X.
La femme a cela de commun avec les anges que les êtres souffrants lui appartiennent.
Balzac

Note du transcripteur.
Scènes de la vie de province.
Le respect de la femme est la marque à laquelle on recon­naît l'homme de coeur.


Note du transcripteur.
Dans la «Revue Moderne», mai, 1928, on attribue cette citation à J.-B. Pécaud.
La plus belle science pour une femme, c'est de savoir gouverner sa famille et son intérieur.


Note du transcripteur.
Citation sans doute issue de la pensée même de l'abbé Blanchard.
Bonne femme, bon ami, bon melon,
Il n'en est pas à foison.


Note du transcripteur.
Proverbe.
Ce que femme veut, Dieu le veut.


Note du transcripteur.
Ce proverbe apparaît dans «Matinées sénonoises, ou proverbes françois», 1789.
Tout saint a sa fête, toute femme a sa tête.


Note du transcripteur.
Proverbe.
L'intelligence n'a pas de sexe.


Note du transcripteur.
Dans la revue «La mode», 1844.
Croyez-moi, mère judicieuse, ne faites pas de votre fille un honnête homme ; faites-en une honnête femme et soyez sûre qu'elle ne vaudra mieux pour elle et pour vous.


Note du transcripteur.
Cette citation a été rajoutée dans les éditions subséquentes. Elle se trouve dans l'Émile de Rousseau. Exactement : «Croyez-moi, mère judicieuse, ne faites point de votre fille un honnête homme, comme pour donner un démenti à la nature ; faites-en une honnête femme et soyez sûre qu'elle en vaudra mieux pour elle et pour nous.»
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 9 décembre 2014

Fanatiste/Fatuité

Fanatisme

Du fanatisme à la barbarie il n'y a qu'un pas.
Diderot

Note du transcripteur.
La citation exacte (tirée de son Essai sur le mérite et la vertu) est :
«Il y a de la philosophie à l'impiété aussi loin que de la religion au fanatisme; mais du fanatisme à la barbarie, il n'y a qu'un pas.»
À noter que Blanchard a supprimé cette citation (et le thème) des éditions subséquentes.

Fatuité

Être infatué de soi, et s'être fortement per­suadé qu'on a beaucoup d'esprit, est un accident qui n'ar­rive guère qu'à celui qui n'en a point, ou qui en a peu.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
Citation supprimée des éditions subséquentes.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

lundi 8 décembre 2014

Famille

Famille

Le ciel bénit toujours les nombreuses familles.
Collin d'Harleville

Note du transcripteur.
Les Châteaux en Espagne, acte 5, sc. 10 (M. d'Orlange.)
Qu'est-ce qu'une famille, sinon le plus admirable des gouvernements?
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De la réalité du gouvernement divin.
L'État assiste la famille et ne la supplante pas.
Portalis

Note du transcripteur.
Cité par Mgr Dupanloup dans le tome deuxième de son «De l'Éducation», 1857. Il ne donne cependant pas la référence.
Peu d'hommes sont dignes d'être chefs de famille et peu de familles sont capables d'avoir un chef.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
L'amour de la famille est l'unique semence de l'amour de la patrie et de toutes les vertus sociales.
Funck-Brentano

Note du transcripteur.
La civilisation et ses lois, 1876.
La société n'est que le développement de la famille; si l'homme sort corrompu de la famille, il entrera corrompu dans la cité.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De l'Homme en tant qu'être social.
L'amour de la patrie commence à la famille.
Bacon

Note du transcripteur.
Grande restauration des sciences.
La famille est une société de pleurs et de secours mutuels.
P. Caussette

Note du transcripteur.
Mélanges oratoires, t.2, 1876.
Qu'est-ce que la famille? C'est la mise en commun de plusieurs destinées qui se rendent solidaires les unes des larmes des autres, mais où les bons coeurs éprouvent plus de tristesse, que de contentement.
P. Caussette

Note du transcripteur.
La citation exacte, tirée de ses Mélanges oratoires est :
«Qu'est-ce que la famille ? C'est la mise en commun de plusieurs destinées qui se rendent solidaires les unes des larmes des autres, et dans laquelle on épouse bien des tristesses et peu de contentements.»
Blanchard l'a cependant supprimée des éditions subséquentes.
Romains contre Romains, parents contre parents,
Combattaient seulement pour le choix des tyrans.
Corneille Cinna

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 8 (Cinna.)
Où peut-on être mieux
Qu'au sein de sa famille?
Marmontel

Note du transcripteur.
Lucile, sc. 4.
Les grands noms abaissent, au lieu d'élever, ceux qui ne les savent pas soutenir.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Sentences et maximes.
L'ingratitude de nos propres enfants, n'est-ce pas comme si la bouche mordait la main qui lui porte la nourriture?
Shakespeare

Note du transcripteur.
Le Roi Lear, acte 3, sc. 6 (Lear.)
La bonne conduite des pères et des mères est la bénédic­tion des enfants.
Sedaine Le Philosophe sans le savoir

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 8 (M. Vandere.)
Tout prend de nouveaux traits, de nouveaux caractères,
Et nous ne sommes plus les enfants de nos pères.
Lefranc de Pompignan

Note du transcripteur.
Épître au Marquis de Mirabeau sur l'esprit du siècle.
Le cercle : la famille de ceux qui n'en ont pas ou qui s'ennuient de la leur.
Guy de Maupassant

Note du transcripteur.
La citation exacte :
Le Cercle est une famille, la famille de ceux qui n'en ont pas encore, de ceux qui n'en auront jamais et de ceux qui s'ennuient dans la leur. (Fort comme la Mort.)
La formation d'un homme suppose à l'origine un bon ménage.
Bazin René

Note du transcripteur.
Les hommes de demain.
Dans la vie sociale, l'essentiel est encore la stabilité de la famille, puisqu'elle suffit à conjurer la plus complète instabilité de la vie publique.
Edmond Demolins

Note du transcripteur.
Les Révolutions sociales produites par les modifications du transport.
Blanchard a supprimé cette citation des éditions subséquentes.
La bénédiction de Dieu est sur les familles où l'on se souvient des aïeux.
Frédéric Ozanam

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
La porte du sanctuaire de la famille est gardée par le chérubin, armé d'un glaive, qui s'appelle le coeur et l'amour d'une mère.


Note du transcripteur.
Auteur et référence non trouvés. Blanchard a supprimé cette sentence des éditions subséquentes.
Alphonse d'Aragon, le plus lettré des rois de son siècle, disait que, pour entretenir la paix dans une famille, il faut enlever les yeux à la femme et les oreilles au mari.


Note du transcripteur.
Citation non vérifiée.
Beaucoup d'enfants, beaucoup de « Notre Père », et beaucoup de « Notre Père », beaucoup de bénédictions de Dieu.


Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Un seul enfant, enfant d'inquiétude; deux enfants, en­fants gâtés; trois enfants et plus, enfants comme il faut.


Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

dimanche 7 décembre 2014

Familiarité

Familiarité

La familiarité est toujours une maladresse, nos supérieurs nous en savent mauvais gré et nos inférieurs en ont moins de considération pour nous.
Mme Necker

Note du transcripteur.
La citation est toujours donnée sur la forme : «La familiarité est toujours une maladresse. Avec nos supérieurs, ils nous en savent mauvais gré; avec nos inférieurs, ils ont moins de considération pour nous.». Cependant, je n'ai pas trouvé la référence exacte dans l'oeuvre de Mme Necker.
La familiarité engendre le mépris.


Note du transcripteur.
Cette phrase se trouve dans «Remarques ou réflexions sur les plus belles et les plus agréables pensées qui se trouvent dans les Ouvrages des Auteurs anciens et modernes», Paris, 1692 :
«Partout en disant des vérités on s'attire des aversions. Amant veritatem lucentem, non redarguentem. Partout la prospérité engendre l'orgueil, parce qu'elle fait croire que l'on est au dessus des autres. Partout la sévérité engendre le péril, parce qu'elle attire la haine, qui ensuite produit la vengeance. Partout la familiarité engendre le mépris, parce qu'en vous familiarisant, vous faites trop connaître vos défauts, vous donnez à vos inférieurs droit de comparaison, à vos semblables droit d'autorité, et à vos supérieurs droit de châtiment.»
Blanchard l'a cependant retirée des éditions subséquentes.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

samedi 6 décembre 2014

Faiblesse

Faiblesse

La justice est le droit du plus faible.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
La justice est le droit du plus faible. Elle est en nous le bien d’autrui, et dans les autres notre bien.
La faiblesse est le malheur de notre nature le plus difficile à guérir.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De l'humilité produite dans l'âme par la doctrine catholique.
La faiblesse des bons fait plus de mal en ce monde que la perversité des méchants.
Mgr Gibier

Note du transcripteur.
Non pas de Mgr. Gibier, mais bien d'Eugène Bersier; elle est tirée de son sermon «Le vies perdues.»
Les gens irrésolus laissent geler leur soupe dans le trajet de l'assiette à la bouche.
Cervantès

Note du transcripteur.
P.-J. Martin attribue cette citation à Cervantès sans en donner la source dans son livre «Les Moralistes espagnols», 1859.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

Marilise dans Sumo Paint

Marilise (6 ans) et sa grand-maman Marie ( ? ans) qui montre comment faire un joli robot dans Sumo Paint.

vendredi 5 décembre 2014

Expérience

Expérience

Tout savoir provient d'observation et d'expérience.
Sainte-Beuve

Note du transcripteur.
On trouve cette citation à plusieurs endroits, toujours attribuée à Sainte-Beuve, mais sans jamais en donner la référence exacte. J'émets l'hypothèse, qui reste à vérifier, qu'elle provient de son «Cahier de notes grecques.»
L'expérience est la mémoire de beaucoup de choses.
Diderot

Note du transcripteur.
Encyclopédie sous «hobbisme».
Qu'est-ce que l'expérience? Une pauvre petite cabane construite avec les débris de ces palais d'or et de marbre appelés nos illusions.
L'abbé Roux

Note du transcripteur.
Pensées (1885).
Je voudrais qu'une jeune fille n'eût jamais besoin des mains d'autrui pour se vêtir.
Fénelon

Note du transcripteur.
Traité d'éducation des filles.
La citation exacte : «Je voudrais qu'une jeune fille n'eût jamais besoin des mains d'autrui pour tous les objets qui servent à se vêtir.»
Et l'école du monde, en l'air dont il faut vivre,
Instruit mieux à mon gré que ne fait aucun livre.
Molière

Note du transcripteur.
L'École des maris, acte 1, sc.2 (Ariste.)
Le passé est comme une lampe placée à l'entrée de l'avenir, pour dissiper une partie des ténèbres qui le couvrent.
Lamennais

Note du transcripteur.
Mélanges religieux et philosophique (Pensées diverses).
L'expérience est une flamme qui ne brille pas de loin, elle n'éclaire que ceux qu'elle dévore.
Guizot

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
L'expérience est un médecin qui n'arrive jamais qu'après la maladie.


Note du transcripteur.
Mme Dussère (cité dans Album de la conversation ou Esprit et portraits des femmes célèbres, Paris, 1842.) La référence n'est cependant pas donnée.
Blanchard a retiré cette citation des éditions subséquentes.
On apprend en se trompant.


Note du transcripteur.
Citation retirée des éditions subséquentes.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

jeudi 4 décembre 2014

Exemple

Exemple

Un coupable puni est un exemple pour la canaille.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
Soyez ce que vous voulez faire devenir autrui. Que votre être, non vos paroles, soit une prédication.
Amiel

Note du transcripteur.
Fragments d'un journal intime.
L'exemple abrège la route qui est trop longue par les préceptes.
Sénèque

Note du transcripteur.
Lettres à Lucilius. On trouve parfois la citation sous cette forme : «La voie du précepte est longue, celle de l'exemple courte et efficace.»
Un bon livre, un bon discours, peuvent faire du bien, mais un bon exemple parle bien plus éloquemment au coeur.
Confucius

Note du transcripteur.
Citation non vérifiée.
Nous sommes tous plus ou moins échos et nous répétons, malgré nous, les vertus, les défauts, les mouvements et le caractère de ceux avec qui nous vivons.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
La prédication toute seule n'a jamais suffi à propager l'Évangile.
Mgr Gibier

Note du transcripteur.
Citation non vérifiée.
L'enseignement de l'exemple est le seul qui entraîne, parce que l'exemple est la vie, au lieu d'être la leçon.
Eugène Marbeau

Note du transcripteur.
Remarques et Pensées, Société d'éditions littéraires et artistiques, Paris, 1901.
Citation retirée des éditions subséquentes.
Les hommes en général ressemblent aux chiens qui hurlent quand ils entendent de loin d'autres chiens hurler.
Voltaire

Note du transcripteur.
Fragments historique sur l'Inde et sur le général Lally (1773)
Il y a de mauvais exemples qui sont pires que les crimes et plus d'états ont péri parce qu'on a violé les moeurs que parce qu'on a violé les lois.
Montesquieu

Note du transcripteur.
Grandeur et décadence des Romains.
« Il faut faire comme les autres », maxime suspecte, qui signifie presque toujours: Il faut mal faire.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
La citation exacte : «Il faut faire comme les autres : maxime suspecte, qui signifie presque toujours, il faut mal faire, dès qu'on l'étend au delà de ces choses purement extérieures qui n'ont point de suite, qui dépendent de l'usage, de la mode ou des bienséances.»
Quand sur une personne on prétend se régler,
C'est par les beaux côtés qu'il lui faut ressembler.
Molière

Note du transcripteur.
Les Femmes savantes, acte 1, sc. 1 (Armande.)
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 3 décembre 2014

Exagération

Exagération

L'exagération est une chose qui plaît à l'esprit humain.
Napoléon

Note du transcripteur.
À M. Fouché, 12 mars, 1807.
Rien de trop est un point
Dont on parle sans cesse et qu'on n'observe point.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Rien de trop.
Souvent la peur d'un mal nous conduit dans un pire.
Boileau L'Art Poétique

Note du transcripteur.

Tout ce qu'on dit de trop est fade et rebutant;
L'esprit rassasié le rejette à l'instant;
Qui ne sait se borner ne sut jamais écrire.
Boileau

Note du transcripteur.
L'Art poétique.
Le secret d'ennuyer est celui de tout dire.
Voltaire

Note du transcripteur.
Discours en vers sur l'homme ou Épître sur le bonheur (1738).
Les plus grandes âmes sont capables des plus grands vices, aussi bien que des plus grandes vertus.
Descartes

Note du transcripteur.
Discours de la méthode.
La parfaite raison fuit toute extrémité
Et veut que l'on soit sage avec sobriété.
Molière Le Misanthrope

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 1 (Philinte.)
Souvent trop rechercher fait trop trouver aussi.
Bertaut

Note du transcripteur.
Oeuvres poétiques - Timandre (1620)
Tout pouvoir excessif meurt par son excès même.
Delavigne

Note du transcripteur.
Louis XI, acte 5, sc. 8 (Louis.)
Le magnifique et le ridicule sont si voisins qu'ils se touchent.
Fontenelle

Note du transcripteur.
Dialogues des Morts Anciens avec les Modernes.
Une extrême justice est souvent une injure.
Racine

Note du transcripteur.
La Thébaïde, acte 4, sc.3 (Jocaste.)
Qui trop embrasse, mal étreint.


Note du transcripteur.
Proverbe retiré des éditions subséquentes.
L'excès en tout est un défaut.


Note du transcripteur.
Proverbe retiré des éditions subséquentes.
Qui tire trop fort la corde, la rompt.


Note du transcripteur.
Cité dans «Histoire générale des proverbes, adages, sentences, apophtegmes, des moeurs, des usages, de l'esprit et de la morale des peuples anciens et modernes», 1828 de François Costart de Méry, dit C. de Méry.
Proverbe retiré des éditions subséquentes.
Pointer un canon contre une mouche.


Note du transcripteur.
Expression disparue des éditions subséquentes.
Porter de l'eau à la rivière.


Note du transcripteur.
Portare l'acqua al fiume. Expression disparue des éditions subséquentes.
Brûler une chandelle pour chercher un sou.


Note du transcripteur.
Dans le «dictionnaire historique de l'ancien langage françois» (vol.3) de La Curne de Sainte-Palaye (1877): Brûler une chandelle d'un douzain pour chercher un pezon qui vaut bien maille est une proverbe qu'on lit dans les Contes d'Entrapel. On disait aussi : «Brûler une chandelle de trois sous à chercher une épingle dont le quarteron ne vaut qu'un sou.»
Expression disparue des éditions subséquentes.
Abattre un arbre pour l'écheniller.


Note du transcripteur.
Expression disparue des éditions subséquentes.
Dans le midi, le climat lui-même est hâbleur.


Note du transcripteur.
Expression disparue des éditions subséquentes.
Les extrêmes se touchent.


Note du transcripteur.
Expression qui est aussi le titre d'une comédie-vaudeville en un acte d'Adrien Decourcelle (1848).
Blanchard l'a retirée des éditions subséquentes.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 2 décembre 2014

Étymologie/Évangile

Étymologie

Alfana vient d'equus sans doute,
Mais il faut avouer aussi
Qu'en venant de là jusqu'ici
Il a bien changé en route.
De Cailly Épigrammes

Note du transcripteur.
Sur l'étymologie du mot Italien «Alfana», que M. Ménage faisait venir du Latin Equus.
Sur le même sujet, de Cailly continue :
Qu'on m'assure qu'Alfana vienne
D'Equus, d'Equa, de chien, de chienne,
Je ne m'en étonnerai pas :
Ainsi dans les métamorphoses,
D'Euphorbus vient Pythagoras
Par d'étranges métempsycoses.

Évangile

Ou le monde reviendra à l'Évangile, ou il périra.
Mgr Gibier

Note du transcripteur.
Jésus-Christ et son oeuvre (vol. 1) 1907. Citation exacte : «Le monde périra, ou il reviendra à l'Évangile.»
L'enseignement de Jésus-Christ est le plus bel enseignement moral que l'humanité ait reçu. Chacun de nous lui doit ce qu'il a de meilleur en lui. Le discours sur la montagne ne sera jamais dépassé.
Renan

Note du transcripteur.
Dans sa «Vie de Jésus», Ernest Renan écrit plutôt : «Quelles que puissent être les transformations du dogme, Jésus restera en religion le créateur du sentiment pur ; le Sermon sur la montagne ne sera pas dépassé.»
Tous les sages de toute religion, de toute philosophie, signeraient sans difficulté les préceptes de l'Évangile.
Michelet

Note du transcripteur.
Histoire de la Révolution française, t.1, 1847.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

lundi 1 décembre 2014

Étude

Étude

Le vrai moyen pour ne rien savoir, c'est d'apprendre tout à la fois.
George Sand

Note du transcripteur.
La citation exacte (tirée de son roman Les Maîtres sonneurs) est : «[...] Le vrai moyen pour ne jamais rien savoir, c'est d'apprendre tout à la fois.»
Il entassait adage sur adage;
Il compilait, compilait, compilait;
On le voyait sans cesse écrire, écrire
Ce qu'il avait jadis entendu dire.
Voltaire

Note du transcripteur.
Le pauvre diable (1758) :
Il entassait adage sur adage;
Il compilait, compilait, compilait;
On le voyait sans cesse écrire, écrire
Ce qu'il avait jadis entendu dire,
Et nous lassait sans jamais se lasser :
Il me choisit pour l'aider à penser.

Dans cette triste vie
Où nos plus doux plaisirs deviennent nos bourreaux,
L'étude, après l'amour, est le meilleur des maux.
Delavigne

Note du transcripteur.
Dans son Épitre à Messieurs de l'Académie française :
Dans cette triste vie
Où de revers si prompts la victoire est suivie,
Où nos plus doux plaisirs deviennent nos bourreaux,
L'étude, après l'amour, est le meilleur des maux.

Il n'y a point de méthodes faciles pour apprendre les choses difficiles. L'unique méthode est de fermer sa porte, de faire dire qu'on n'y est pas et de travailler.
J. de Maistre

Note du transcripteur.
Lettre à Mlle Constance de Maistre (1808).
C'est par l'étude que nous sommes
Contemporains de tous les hommes
Et citoyens de tous les lieux.
Lamotte

Note du transcripteur.
C'est Voltaire qui attribue ces vers à M. de La Motte. Ils sont tirés, écrit-il, de son Ode à l'Académie française. Depuis, tout le monde les répète, mais sans jamais vérifier si ces vers s'y trouvent bel et bien. Or, ce n'est pas le cas. Le plus près ce trouve ici :
Les uns, à qui Clio révèle
Les faits obscurs et reculés,
Nous tracent l'image fidèle
De tous les siècles écoulés:
Des états la sombre origine,
Les progrès, l'éclat, la ruine
Repassent encor sous nos yeux;
Et présens à tout, nous y sommes
Contemporains de tous les hommes,
Et citoyens de tous les lieux.


Voici donc une erreur de Voltaire !
L'étude a été pour moi le souverain remède contre les dégoûts de la vie, n'ayant jamais eu de chagrin qu'une heure de lecture n'ait dissipé.
Montesquieu

Note du transcripteur.
Pensées diverses.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 >