citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 26 septembre 2018

Si l'on habite près d'une gare, cela change complètement la vie. On a l'impression d'être de passage. Rien n'est jamais définitif. Un jour ou l'autre, on monte dans un train.
Patrick Modiano (La Petite Bijou, p.81, Folio, n°3766)

Il est facile de louer, comme de blâmer, à contretemps; mais dans l'un et l'autre cas, c'est montrer un mauvais caractère.
Démocrite (Les penseurs grecs avant Socrate, trad. Jean Voilquin, p.181, Garnier-Flammarion n° 31)

[...] son visage rayonnait d'une joie mauvaise.
Arto Paasilinna (La cavale du géomètre, trad. Antoine Chalvin, p.144, Éd. Folio n°3393)

L'immense entreprise de démoralisation que certains esprits dits supérieurs exerçaient sur l'humanité lui paraissait relever de la plus malfaisante criminalité. Son estime allait plutôt à des gens quelconques, qui n'étaient ni poètes, ni penseurs, ni ministres, mais simplement habités par une joie jamais éteinte.
Albert Cossery (Mendiants et orgueilleux, p.52, Éd. Joëlle Losfeld, coll. Arcane, 1993)

On connaît bientôt au visage d'un homme s'il aime l'argent ou non.
Jacques Amyot (Le Bréviaire, Ed. J.-A. Werdet, 1829)

Épictète du jour

Je compose de beaux dialogues, je fais de bons livres. -- Eh ! mon ami, montre-moi plutôt que tu domptes tes passions, que tu règles tes désirs, et que tu suis la vérité dans tes opinions. Assure-moi que tu ne crains ni la prison, ni l'exil, ni la douleur, ni la pauvreté, ni la mort. Sans cela, quelques beaux livres que tu fasses, sois bien persuadé que tu n'es encore qu'un ignorant.
Entretiens, Livre II, IV.