citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 23 mai 2017

Que Dieu épargne aux hommes le soin de servir la science ! Car alors tout est à craindre, chacun s'en mêle, chacun veut montrer qu'il est, lui aussi, intelligent !
Nicolas Gogol (Le Revizor, trad. Arthur Adamov, p.14, L'Arche, 1958)

La pire des injures est celle que la dignité défend d'oublier.
Marie Joséphine de Suin dite Comtesse Diane (Maximes de la vie in Souvenirs d'un vieux critique de A. de Pontmartin, p. 138, Calmann Lévy, 1884)

[...] c'est incroyable comme la vie nous réserve parfois de drôles de surprises ! L'amour en est sans aucun doute la plus belle.
Nadine Bismuth (Les gens fidèles ne font pas les nouvelles, p.120, Éd. Boréal, 1999)

L'histoire bien comprise donne quelque chose de l'expérience qu'acquerrait un homme contemporain de tous les âges et concitoyen de tous les peuples.
Joseph Roux (Pensées, p.87, Lemerre, 1885)

La plus grande réussite de ce monde, ce serait de demeurer parfaitement secret, à tous et à soi-même. Plus de question, plus de réponse, une longue saison, sans âge ni raison, ni responsabilité, une espèce de temps sauvage, hors du temps et de la conscience.
Anne Hébert (Le temps sauvage, p.49, Éd. Hurtubise HMH.)

Épictète du jour

Il n'est nullement nécessaire d'aller souvent au théâtre et aux jeux publics. Et, si tu y vas quelquefois par occasion, ne favorise aucun des partis et réserve tes faveurs et tes empressements pour toi-même, c'est-à-dire contente-toi de tout ce qui arrive, et sois satisfait que la victoire soit à celui qui a vaincu ; ainsi tu ne seras jamais ni fâché, ni troublé. Evite aussi de faire des acclamations, de grands éclats de rire et de grands mouvements. Et quand tu te seras retiré, ne parle pas longuement de tout ce que tu as vu, puisque cela ne peut servir à réformer tes moeurs, ni à te rendre plus honnête homme ; car ces longs entretiens témoignent que c'est le spectacle seul qui a attiré ton admiration.
Pensées, LIII.