citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 31 juillet 2016

On n'aime souvent les gens, qu'autant qu'on les oblige, et leur bien-être est indifférent, du moment qu'il émane d'un autre.
Sénac de Meilhan (Considérations sur l'esprit et les moeurs in OEuvres philosophiques et littéraires, Vol. 1, p.190, Graphie moderne par Gilles Jobin, 1795)

Le coeur des malheureux est-il fait pour l'amour?
Gilles De Caux (Marius, acte 1, sc. 2 (Arisbe), 1716)

Un roman vraiment grand est un conte pour les humbles, une parabole pour les sages et une révélation directe de la réalité pour un homme qui l'a intégré à son être.
John Middleton Murry (Cité par Robertson Davies dans Lire et écrire, p.37, Éd. Leméac 1999)

Il fait beau croire aux prodiges lorsque les prodiges nous arrangent et lorsque les prodiges nous dérangent, il fait beau ne plus y croire et que c'est un artifice du devin.
Jean Cocteau (La machine infernale, p.139, Livre de Poche n°854)

[...] il fallait toujours laisser les bornes derrière soi - non pas pour mesurer le chemin parcouru, mais pour imaginer celui qu'on aurait pu suivre.
Roger Nimier (Histoire d'un amour, p.24, Folio n°233)

Épictète du jour

Tu te plains de la solitude. Qu'appelles-tu être seul ? Est-ce être hors du commerce des hommes, ou être dénué de tout secours ? Eh ! pense que très souvent on n'est pas moins seul au milieu de Rome, au milieu de ses parents, de ses amis, de ses voisins, et d'une foule d'esclaves. Ce n'est pas la vue d'un homme qui rompt la solitude, c'est la vue d'un homme vertueux, fidèle, secourable. Si tu es seul, songe que Dieu aussi est seul ; et il est content de lui-même, et il trouve tout en lui-même. Tâche de lui ressembler, cela est en ton pouvoir. Entretiens-toi avec toi-même, tu as tant de choses à te dire et à te demander ! Qu'as-tu besoin des autres ? Tu es dénué de tout secours, tu n'as ni père, ni frère, ni enfants, ni amis, tu les as tous perdus. Mais n'as-tu pas un père immortel, qui ne manquera pas d'avoir soin de toi, et de te donner tous les secours nécessaires ?
Entretiens, Livre III, XXII.