citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 28 avril 2016

Personne n'est d'accord avec l'image que donnent les autres de vous.
Henri Bouillier (Préface dans Journal de Jules Renard, p.i, Éd. Robert Laffont, coll. Bouquins.)

Il faut qu'il y ait de la contagion dans les larmes de l'amitié.
John Dryden (La mort d'Antoine et de Cléopâtre (Antoine) acte 1 sc. 6, trad. Abbé Prévost, Demonville, 1784)

-J'en ai plein le dos, moi, de ses taxes, commenta le vieux.
-Des morsures de rien du tout. Les gouvernements vivent des coups de dents qu'ils donnent aux citoyens.
Luis Sepulveda (Le vieux qui lisait des romans d'amour, trad. François Maspero, p.32, coll. Points p-70 )

Si l'excuse avait lieu, tout deviendrait permis.
Pierre-Claude Nivelle de La Chaussée (La Gouvernante, acte 3, sc. 5 (Sainville), 1747)

Apprendre à éprouver l'extraordinaire beauté de la vie de l'esprit et la délectation correspondante, en mathématiques ou en poésie, par exemple, est un fruit naturel de l'éducation dont on n'a nul droit de priver ceux qui les attendent, parfois à leur insu. Donner un sens étroitement utilitaire au droit universel à la culture est non seulement une contradiction dans les termes, mais une insulte à l'humain, à la liberté.
Thomas De Koninck (La crise de l'éducation, p.70, Fides, 2007)

Épictète du jour

GARDE-TOI bien encore de jouer le rôle de plaisant. On est induit par là à glisser dans le genre de ceux qui ne sont pas philosophes, et en même temps cela peut diminuer les égards que les autres ont pour toi.
Pensées, LVIII.