citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 22 août 2014

[...] Pierre Bourdieu parle de « violence douce et invisible ». La confiance accordée à l'autre sexe, qui conduit à lui déléguer certaines tâches ou à lui reconnaître une compétence spécifique dans telle ou telle activité (« doué par nature pour... », comme ont dit), est l'une des formes les plus subtiles de domination. Ici, le sociologue montre que la confiance, comme mode de relation à l'autre, n'est parfois qu'une forme de ruse sociale.
Gilles Lazuech (Toute confiance est d'une certaine manière confiance aveugle (Anthony Giddens), p.33, Pleins Feux, coll. Variations, 2002)

Trop souvent l'amour-propre est ce qui nous dirige.
Casimir Bonjour (la Mère Rivale, acte 2, sc. 2 (La Marquise), 1821)

Pour la première fois de sa vie, Richard Abercrombie est confronté au vacarme obscène de la nature sous sa forme la plus grandiose et la plus véhémente : une jungle. Ce n'est pas tant le vacarme en soi qui l'abasourdit, mais, au sein de ce tohu-bohu, l'absence totale de sonorité humaine. La jungle bruit selon ses propres lois, insoucieuse des hommes qui croient l'explorer. Dans les forêts où l'homme vient régulièrement chasser, à proximité des villes, dans toute l'Europe et particulièrement en Angleterre, les animaux ont depuis longtemps appris à se taire à l'approche de l'homme, à le fuir comme le prédateur suprême : cette créature qui tue contre nature, sans que la nécessité de survivre l'y force. Le silence apaisant de nos campagnes n'est que le signe tangible de la terreur que l'homme fait régner.
Stéphane Audeguy (La théorie des nuages, p.199, Gallimard/NRF, 2005)

On a tout des vieillards quand on sait les flatter.
Charles-Guillaume Etienne (Les Deux Gendres, acte 4, sc. 10 (Dalainville), 1810)

Aujourd'hui, les portraits d'hommes d'affaires ayant réussi constituent notre hagiographie et les recueils de leurs paroles sont nos apophtegmes, les « sentences des Pères ».
Pekka Himanen (L'éthique hacker, trad. Claude Leblanc, p.116, Exils Éditeur, 2001)

Épictète du jour

Mon ami, es-tu un homme ou une femme ? Si tu es un homme, orne-toi donc comme un homme, et ne nous fais pas voir un prodige, un monstre. Que voulait dire Socrate, quand il disait à Alcibiade de se rendre plus beau ? Il lui conseillait de négliger la beauté du corps pour ne travailler qu'a celle de l'âme. -- Il faut donc que je sois sale et malpropre ? -- Point du tout. Mais il faut que ta propreté soit mâle et digne de l'homme.
Entretiens, Livre III, II.