citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 30 janvier 2015

[...] face à certains choix difficiles (comme mettre un terme à une recherche qui n'aboutit pas, quand on y a investi tous ses espoirs), c'est le sentiment de culpabilité qui donne la liberté de choisir et de dire non.
Philippe Naquet (in Innocente culpabilité de Marie de Solemne, p., Éd. Dervy, 1998)

L'existence m'apparaît comme la machination d'un mystère si fantastique et si théâtral que je tremble toujours de ne pas remplir congrûment le rôle qui m'y fut assigné.
Jacques Audiberti (La fête noire, p.23, in Théâtre 2, Gallimard/nrf 1980)

Du sort des malheureux un grand coeur fait le sien.
Claude Guimond de La Touche (Iphigénie en Tauride, acte 4, sc. 5 (Iphigénie), 1757)

Tant il est vrai que l'homme sent aussi le besoin d'imiter la création avec son faible esprit, tout comme l'oiseau sent le besoin de construire un nid.
Ernst Jünger (Sur les falaises de marbre, trad. Henri Thomas, p.35, L'Imaginaire/Gallimard n°47)

Quand le capitaine meurt, le bateau se met à flotter le ventre en l'air...
Jean-Marie Gourio (L'intégrale des brèves de comptoir 1992-1993, p.80, J'ai Lu/Humour, n°5908)

Épictète du jour

Quand tu vois quelqu'un qui pleure, soit parce qu'il est en deuil, soit parce que son fils est au loin, soit parce qu'il a perdu ses biens, prends garde que ton imagination ne t'emporte et ne te séduise en te persuadant que cet homme est effectivement malheureux à cause de ces choses extérieures ; mais fais en toi-même cette distinction, que ce qui l'afflige, ce n'est point l'accident qui lui est arrivé, car un autre n'en est point ému, mais l'opinion qu'il en a. Si pourtant c'est nécessaire, ne refuse point de pleurer avec lui et de compatir à sa douleur par tes discours ; mais prends garde que ta compassion ne passe au dedans et que tu ne sois affligé véritablement.
Pensées, XXIV.