citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 28 novembre 2014

Ordonner une cave [à vin], c'est se livrer à un acte de foi dans l'avenir.
Pierre Sansot (Du bon usage de la lenteur, p.110, Éd. Rivages poche n°313)

[...] l'héritage est la richesse des morts.
Ernst Jünger (Sur les falaises de marbre, trad. Henri Thomas, p.126, L'Imaginaire/Gallimard n°47)

[Elle] dormait, très belle et blondement.
Richard Brautigan (La vengeance de la pelouse (Nouvelles, 1962-1970), trad. Marie-Christine Agosto , p.121, 10|18 n°1893)

Adieu -
au-delà du brouillard
un brouillard plus profond
Takajo Mitsuhashi (Haiku, trad. Corinne Atlan et Zéno Bianu, p.124, nrf, Poésie/Gallimard, 2002)

[...] L'amour n'a que des fers honteux
Lorsque le sentiment n'épure point ses feux.
Charles-Simon Favard (Les Trois Sultanes, acte 3, sc. 4 (Elmire), 1761)

Épictète du jour

Aie toujours devant les yeux ces maximes générales : Qu'est-ce qui est à moi ? Qu'est-ce qui n'est pas à moi ? Qu'est-ce qui m'a été donné ? Qu'est-ce que les dieux veulent que je fasse ? Qu'est-ce qu'ils veulent que je ne fasse pas ? Jusqu'ici ils t'ont fait jouir d'un grand loisir ; ils t'ont donné le temps de t'entretenir avec toi-même, de lire, de méditer, d'écrire sur ces grandes matières et de t'y préparer. Ce temps-là a dû te suffire. Présentement ils te disent : « Viens, combats, montre ce que tu as appris, fais voir si tu es un athlète digne de noue, un athlète digne d'être couronné, ou si tu es de ces vils athlètes qui courent le monde, et qui sont vaincus partout. »
Entretiens, Livre IV, XV.