citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 30 juillet 2014

La poésie est affaire publique, ou elle n'est pas.
René de Obaldia (Genousie (Madame de Tubéreuse, Acte II, scène 7), p.73, Grasset, 1966)

Être malheureux est certes à la porté du premier venu. Mais se rendre malheureux, faire soi-même son propre malheur sont des techniques qu'il faut apprendre : à cet apprentissage-là, quelques coups du destin ne suffisent pas.
Paul Watzlawick (Faites vous-même votre malheur, trad. Jean-Pierre Carasso, p.13, éd. Seuil, 1984)

Qui périt inconnu, périt moins misérable.
Claude Guimond de La Touche (Iphigénie en Tauride, acte 2, sc. 4 (Pylade), 1757)

C'est la même chose que penser et être.
Parménide (Les penseurs grecs avant Socrate, trad. Jean Voilquin, p.94, Garnier-Flammarion n° 31)

La surprise est toujours l'effet de l'ignorance.
François de Neufchâteau (Paméla, acte 2, sc. 13 (Ernold), 1795)

Épictète du jour

Comme, en te promenant, tu prends bien garde de ne pas marcher sur un clou, et de ne pas te donner une entorse, prends garde de même de ne pas blesser la partie maîtresse de toi-même, la raison qui te conduit. Si, dans chaque action de notre vie, nous observons ce précepte, nous ferons tout plus sûrement.
Pensées, LXIV.