Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

vendredi 1 août 2014

2004-2014 : 10 ans de billets

Déjà 10 ans depuis mon premier billet.

Ce blogue, c'est mon portfolio. Mes Jobineries, ce sont mes pensés, mes réflexions, mon travail de compilateur, mes petites passions.

Je me souhaite de continuer encore longtemps, car, voyez-vous, je m'y m'aime.

J'en ai, finalement, pas grand'chose à dire de cet anniversaire : je crois toujours que tous les êtres humains devraient posséder ce type d'espace «privé-public» auquel il a un quasi parfait contrôle.

vendredi 11 juillet 2014

Helvétius à Aylmer

En lisant cette réflexion d'Helvétius, j'ai pensé à la maison de la discorde de Gatineau.

« C'est à la loi à protéger l'égalité. Remontez à la source des privilèges, ils sont tous fondés sur des préjugés ou sur des injustices. Ceux qui par hasard ont été accordés comme récompenses, sont l'effet d'une vue courte et peu sensible au bonheur des autres; car il n'y a aucun privilège, qui ne nuise à un tiers. Il est injuste de favoriser une partie de la nation aux dépens du reste, et cela est toujours ainsi. Quant à l'ancienne possession, c'est un titre presque toujours vicieux dans son origine; et, aux yeux d'un philosophe, on ne prescrit jamais contre les vrais intérêts du peuple. Il est toujours sage, en rachetant ou en indemnisant les particuliers, de travailler à l'anéantissement de tout privilège. Les places seules doivent avoir des distinctions, et jamais de privilèges ni d'exemptions. »
Pensées et Réflexions dans Oeuvres complètes, T.3, 1818.

vendredi 4 juillet 2014

Perception

Soccer
Joueurs fakeux
Arbitrage douteux

mardi 24 juin 2014

Vavilov

Superbe arrangement de l'Ave Maria de Vavilov

jeudi 19 juin 2014

L'égarement

Dans la sainte (?!) Bible (Thessaloniciens), on trouve ce passage1:

2:1 Pour ce qui concerne l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre réunion avec lui, nous vous prions, frères,
2:2 de ne pas vous laisser facilement ébranler dans votre bon sens, et de ne pas vous laisser troubler, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par quelque lettre qu'on dirait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.
2:3 Que personne ne vous séduise d'aucune manière ; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition,
2:4 l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.
2:5 Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais ces choses, lorsque j'étais encore chez vous ?
2:6 Et maintenant vous savez ce qui le retient, afin qu'il ne paraisse qu'en son temps.
2:7 Car le mystère de l'iniquité agit déjà ; il faut seulement que celui qui le retient encore ait disparu.
2:8 Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche, et qu'il anéantira par l'éclat de son avènement.
2:9 L'apparition de cet impie se fera, par la puissance de Satan, avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers,
2:10 et avec toutes les séductions de l'iniquité pour ceux qui périssent parce qu'ils n'ont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauvés.
2:11 Aussi Dieu leur envoie une puissance d'égarement, pour qu'ils croient au mensonge,
2:12 afin que tous ceux qui n'ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l'injustice, soient condamnés.

Lire des trucs pareils, ça fait peur non ? Je serai toujours un peu sur mes gardes avec des gens qui croient dans ce dieu...


1 Réf.

Imany

samedi 17 mai 2014

The Big Chess Theory

lundi 12 mai 2014

La question qui réveille

Dans une annonce de «Épargne Placements Québec», un jeune demande à une enseignante rêveuse s'il a le droit au dictionnaire pour son examen.

Évidemment, le rêve doit être plausible. J'imagine que c'est la raison pour laquelle la question du jeune n'était pas :

« Madame ! Ai-je le doit à l'ordinateur pour mon examen ? »

dimanche 11 mai 2014

Le 304

vendredi 4 avril 2014

2048

Aurélie m'a parlé de ce jeu qui, semble-t-il, fait fureur sur le web.

Voici mon score, juste avant de perdre la partie.

Compétence politique?

Commentaire laissé sur ce billet d'Alexandre Blanchet.

Je crois qu’il faut passer par l’école secondaire pour augmenter la «compétence».
Puisque tout être humain est doté d’une capacité à «raisonner», il faut équiper nos enfants d’outils qui favorisent le raisonnement critique. Je suggère donc un cours sur les sophismes.
Équiper nos ados du potentiel à détecter les erreurs de raisonnement ne pourrait qu’améliorer leur esprit critique. Ils pourraient ainsi argumenter intelligemment avec les enseignants, les parents, les prêtres, les politiciens, les experts, les journalistes, etc.

jeudi 3 avril 2014

Les compétences numériques

ll est remarquable que l'éducation qui vise à communiquer les connaissances soit aveugle sur ce qu'est la connaissance humaine, ses dispositifs, ses infirmités, ses difficultés, ses propensions à l'erreur comme à l'illusion, et ne se préoccupe nullement de faire connaître ce qu'est connaître.
E. Morin, Les sept savoirs nécessaires à l'éducation du futur, p.11, Seuil 2000



Commentaire laissé ce matin sur ce billet de Jacques Cool :

Ah, ces «études»...

Il serait plus intéressant de revoir le concept de «Compétences numériques». De plus en plus, je pense qu'il faut modifier le terme «compétence» par «savoir faire scolaire.» (et j'appuie sur le mot scolaire...)

J'ai vu plusieurs tentatives de décrire un élève «compétent» au numérique du genre (et je caricature à peine) Maternelle : Ouvrir l'ordinateur. 1re année : Se familiariser avec la souris ; 2e année :Tape touche ; 3e année : gras et italique dans un traitement de texte ; etc..

Voilà pourquoi le terme «scolaire» doit être apposée à votre «compétences numériques» et au sondage mentionné dans votre article. Car, dans le fond, l'école a besoin d'éléments observables, évaluables et, surtout, bien ordonnés.

L'école a mis en silo les maths, la science, les langues, l'histoire, etc.. Elle veut faire de même avec le numérique. Mais à la différence des matières classiques, le numérique, lui, n'appartient PAS à l'école et, sans doute, ne lui appartiendra jamais...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 >