[...] lire est une obscénité bien douce. Qui peut comprendre quelque chose à la douceur s'il n'a jamais penché sa vie, sa vie tout entière, sur la première page d'un livre ? Non, l'unique, la plus douce protection contre toutes les peurs c'est celle-là - un livre qui commence. (A. Baricco, Châteaux de la colère, trad. Françoise Brun, p.82, Points P373)

Gilles G. Jobin
Buckingham, QC, Canada
Dernière mise à jour : 13 février 2008
Au fil de mes lectures
Épigraphe

Les contributeurs
Gaby Charron | Sébastien Clerc | Emilie Buchon | Christophe Pierard | Emilie Oléron
Daniel Tremblay | Christine Daffe | Benoît Rayneau | Erika Menu | Noa Boros
François Lazar | Benoît Clarat | François Direz | Bernard Paillard | Mariane Dalpé
Pierrette Denault | Philippe de Ladebat | Laurent Bohu | Christine Écuyer | Dominique Giraudet
Grégory Haleux | Julia Lobel | Florence Jaffry-Lardeux | Guy Vallières | Céline Brun-Picard | Fabien Caroulle
Jean-Claude Lyvinec | Bernard Keppenne | Agnès Kipper | Natacha Denis | Karine Villeneuve-Plouffe
Aggoun Ahcene | Benoît Chanut | Fabrice Costa | José Perez | Erica Freiberg
Michel Boustani | Naomi Lipson | Farida Belabbas | Stéphane Tufféry | Jean-Pierre Mora | Philippe Grandjean
Geneviève Bolduc | Ali Zebra | Max Ferri | Irène Jullien | Philippe Bisson | Jacques Ibanès
Michel Le Boulch | Michel Baraër | Romain Jalabert | Alger Ekoungoun | Pierre Josserand
Marie-Caroline Guilloteau | Sabine Lancelin | Thekla Christoforou | Marko Roy
Franck Nicholls | Ojo Brems | Mahmood Massoodi | Hugo Duguay
Monique Hawelka | Sandra Desureault | Antoine Cibirski | Marion Mikolajewski
Vanessa Bonnefont | Bénédicte Guilmot | Johann Garillon | Simon Chalifoux
Benoît St-Pierre | Axelle Pain | Françoise Acezat | Joël Perino
Luc Henri | Noémi Bromberg | Radi | Richard Evain

Pour contribuer à cette collection
Lire les cinq dernières contributions | Lire trois incipit choisis aléatoirement

(in-si-pit). n. m. invar. (1887, LITTRÉ  mot lat., 3e pers. sing. indic. de incipere, « commencer »). Se dit des premiers mots d'un manuscrit, d'un livre...
[Dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française, Tome Troisième, 1963. Paul Robert, p.687]

La collection répertorie actuellement
765 œuvres de 435 auteurs

Vladimir Nabokov
La défense Loujine
 Folio n° 601
Ce qui le frappa le plus, c'est que, dès le lundi suivant, on l'appellerait Loujine. Son père - le véritable Loujine, Loujine l'aîné, celui qui écrivait des livres - le quitta en souriant et en frottant l'une contre l'autre ses mains déjà enduites pour la nuit d'une crème anglaise transparente, puis rentra dans sa chambre à coucher avec la démarche feutrée qu'il avait le soir. Sa femme était au lit ; elle se souleva et demanda : « Alors ? Comment cela s'est-il passé ?  » Il retira sa robe de chambre grise et répondit :  « Ça va. Il a pris la chose tranquillement. Ouf !... Quel soulagement ! - Quel bonheur ! dit sa femme en ramenant doucement sur elle sa couverture de soie. Dieu soit loué ! Dieu soit loué ! »
C'était en effet un soulagement. Tout l'été - un bref été passé à la maison de campagne et qui se résumait en trois odeurs : lilas, foin coupé, feuilles mortes -, tout l'été ils s'étaient demandé de quelle façon et à quel moment ils allaient lui apprendre la nouvelle et, d'ajournement en ajournement, ils avaient différé leur décision jusqu'à la fin d'août. Ils traçaient prudemment autour de lui des cercles de plus en plus étroits, mais, dès que le fils relevait la tête, le père se mettait à tapoter, avec un intérêt simulé, le verre du baromètre dont la flèche indiquait invariablement la tempête, tandis que la mère disparaissait à l'intérieur de la maison, laissant toutes les portes ouvertes et oubliant sur le piano un grand bouquet de campanules négligemment noué. [...]


Bernard Werber
Les fourmis
 Livre de Poche n.9615
Vous verrez, ce n'est pas du tout ce à quoi vous vous attendez.
Le notaire expliqua que l'immeuble était classé monument historique et que des vieux sages de la Renaissance l'avaient habité, il ne se rappelait plus qui.
Ils prirent l'escalier, débouchèrent sur un couloir sombre où le notaire tâtonna longuement, actionna en vain un bouton avant de lâcher:
-Ah zut! Ça ne marche pas.
Ils s'enfoncèrent dans les ténèbres, palpant les murs à grand-bruit. Lorsque le notaire eut enfin trouvé la porte, l'eut ouverte et eut appuyé, cette fois avec succès, sur l'interrupteur électrique, il vit que son client avait une mine décomposée.
-Ça ne va pas, monsieur Wells?
-Une sorte de phobie. Ce n'est rien.
-La peur du noir?
-C'est cela. Mais ça va déjà mieux.
Ils visitèrent les lieux. C'était un sous-sol de deux cents mètres carrés. Bien qu'il n'ouvrit sur l'extérieur que par de rares soupiraux, étroits et situés au ras du plafond, l'appartement plut à Jonathan. Tous les murs étaient tapissés d'un gris uniforme, et il y avait de la poussière partout... Mais il n'allait pas faire le difficile.


Serge Rezvani
L'Origine du monde
 Actes Sud
L'origine de ces événements – dont je vais donner l'épouvantable conclusion dans ce prologue - remonte, d'après ce que m'a dit le nain Bergamme, à l'année 2015, quand soudain il avait pris conscience de sa faculté de passer inaperçu, même dans les musées les mieux surveillés, le temps de découper au cutter et de rouler le tableau qu'il convoitait. Plus tard il se découvrit aussi un autre don autrement terrible : « Celui de faire tuer qui je veux par un mystérieux processus de ma pensée », m'avait-il encore confié à l'occasion d'une de mes visites dans sa cellule.
Mais revenons à mon prologue :
Donc, la nuit du samedi 23 mars 2020, souvenez-vous, une lueur d'une intensité extraordinaire illumina notre ville : le Grand Musée brûlait. Une foule considérable s'assembla immédiatement devant l'immense bâtiment dont les fenêtres laissaient apparaître des flammes d'une telle violence que par moments elles fusaient, horizontales, comme si le combustible qui les alimentait se trouvait être d'une nature particulière - et c'était bien le cas puisqu'il s'agissait de la quantité inouïe de tableaux anciens et modernes qui faisaient l'orgueil de ce musée universellement célèbre. Le bruit de la […]