De la suite dans les idées



Voici 10 suites. Vous devez déterminer le nombre qui suit pour chacune d'entre elles. Il serait intéressant que vous vous demandiez ce que vaudrait le 100è terme de ces suites (en considérant que le premier nombre de la suite est le premier terme, le deuxième nombre est le deuxième terme, etc.)

S1: 0, 1, 1, 2, 3, 5, 8, 13, ???
S2: 0, 1, 1, 2, 3, 6, 11, 20, 37, 68, ???
S3: 0, 1, 1, 2, 4, 8, 15, 29, 56, 108, ???
S4: 2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, ???
S5: 1, 4, 9, 61, 52, 63, 94, 46, 18, 1, ???
S6: 1, 2, 4, 8, 16, 32, 64, ???
S7: 1, 3, 5, 11, 21, 43, 85, 171, ???
S8: 1, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 25, ???
S9: 0, 1, 1, 4, 7, 19, 40, 97, 217, ???
S10: 0, 1, 3, 6, 10, 15, 21, 28, ???

Dans les tests d'intelligence, on a pu voir souvent ce genre de questions. Voici ce qu'en pense Pierre Berloquin (Science & vie, no. 697, p. 136, oct. 1975):

«L'utilisation la plus saine de ces séries me semble donc être le divertissement. Les solutions étant données, le joueur peut comparer son bon sens à celui du poseur et rester maître de son opinion sur sa propre intelligence. Dans les tests, au contraire, les solutions, supposées parfaites et immuables, ne sont pas révélées et il y a de sérieuses raisons de s'inquiéter lorsqu'on a hésité entre plusieurs solutions également plausibles.»

Réponses

Cette énigme est parue dans la chronique Énigmes et Jeux de l'hebdo régional Le Bulletin de Buckingham 1 mars 1978.



Énigmes et jeux
Mathématiques