Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

mercredi 27 octobre 2004

Contenu validé

Je viens de lire ce texte dans l'Infobourg.

Ça me fait toujours un peu sourire ce type de belles phrases : « [...] l’Encyclopédie Hachette Multimédia en Ligne constitue une source de contenu pédagogique validé et mis à jour régulièrement, idéale pour les portails scolaires. ». C'est quoi, du contenu pédagogique validé ? En puis, c'est validé par qui ?

Ne vous y trompez pas, j'aime bien les encyclopédies. Entre autres, je possède ici le Dictionnaire Encyclopédique Quillet 1952 que j'ai obtenu chez un bouquiniste pour 10$. Est-ce du contenu « validé »? Bien sûr, à quelque part, on peut généralement se fier aux renseignements donnés dans une encyclopédie moderne. Mais comment affirmer que le contenu est validé ? D'ailleurs, est-ce possible ?

Prenons l'exemple suivant, qui provient d'un billet sur le site de M. Clément Laberge. En fouillant un peu, je me suis aperçu que la citation est, à mon avis (et j'appuie sur le «à mon avis») erronée. Je la trouve dans l'excellent Dictionnaire des Citations du XXe siècle du respectable Jérôme Duhamel. Est-ce une citation fiable parce qu'elle se trouve dans ce dictionnaire? Je prends alors la peine de la retrouver dans le texte ORIGINAL.

Du dictionnaire : « L'avenir, tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre. »
Du texte original : « L'avenir, tu n'as point à le prévoir mais à le permettre. »

Deux différences : la ponctuation n'est pas la même, et on a remplacé le mot « point » par le mot « pas ». Et, ce qui est encore plus curieux, Duhamel cite l'exacte référence que je possède entre les mains : Gallimard, 1948.

Alors, Duhamel est-il une source offrant un contenu « validé »? J'ai pourtant payé son livre 40$.

Et vous-même, irez-vous valider/vérifier les informations que je vous livre ici au regard de cette citation de Saint-Exupéry ?

Je sais bien qu'à quelque part, il faut se fier à quelque chose et développer une certaine confiance. Mais certaines croyances sont trop faciles : « Je vous le dis, j'ai raison, après tout je suis une encyclopédie » est un sophisme, le sophisme de l'autorité. Il ne faut pas l'oublier.

« De plus, l’Encyclopédie comprend un annuaire de sites Web validés pour prolonger les recherches de plus de 3500 adresses. » est une autre phrase assez ... déplaisante de ce même article. Que voulez-vous faire de 3500 sites « validés » ? Je n'ai pas cette liste de sites mais je suis à peu près convaincu que je pourrais trouver, sur au moins un de ces sites, une ou plusieurs erreurs. À bien y réfléchir, je me trouverais bien naïf de me fier à des sites qu'on me dit « validés ». Il est vrai que je préfère le chaos de Google et que je préfère valider moi-même mes sources lorsque le sujet m'intéresse.

Pour terminer, du premier extrait cité plus haut, on lit « idéale pour les portails scolaires ». Et pourquoi donc serait-ce le cas? On dirait qu'il y a une espèce de folie-furieuse-c'est-la-mode-tout-le-monde-en-a-un autour des portails. On fait entrer l'élève dans un portail comme pour l'y enfermer... Diable ! donnons aux élèves le web et laissons les gestionnaires s'enfermer dans des « portails scolaires ».

dimanche 3 octobre 2004

TICEblog

Voici un blogue qui m'apparaît très intéressant : TICEblog - blog sur les TICE (b2i, c2i, tout ça quoi...). Ici, par exemple, il est question de notre cher Wikini. Même une référence au merveilleux WikinMST est donnée.

Monsieur Combe s'intéresse aussi à la crédibilité des informations dans la blogosphère ou dans une encyclopédie libre du genre Wikipédia

Le billet La technologie comme palliatif à l'ignorance: correcteur orthographique et calculatrice et ses commentaires sont aussi intéressants. Bref, un blogue de plus dans ma liste des Fils RSS à suivre...