Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

jeudi 2 septembre 2010

L'insignifiance

Le mépris qui rend méprisable,
le respect qui rend respectable.
Joseph Joubert



« La communication sociale est devenue une immense toile d'insignifiances crochetées sur la place publique par des intervenants de tout acabit. Ils estiment avoir le mandat de nous fournir du tissu crocheté, comme nos grands-mères, jadis, se sentaient obligées de tricoter des bas de laine pour la Croix-Rouge.
[...] Les gouvernements ont beau se lamenter que les gens se désintéressent de la politique et ne votent plus, tant et aussi longtemps que notre discours « collectif » sera arnaqué par des jokers, politiques ou médiatiques, il serait présomptueux d'envisager un changement significatif.
Entre-temps, nous sommes happés par un tourbillon d'insignifiances inouïes. »
Rino Morin Rossignol, Un tourbillon d'insignifiances.

vendredi 27 août 2010

Bribe

La sagesse donne l'aune de la mesure. La crainte de la solution unitaire fait le commencement de la sagesse. Aucune solution ne constitue la seule solution : ni telle religion, ni telle politique, ni telle science. Le seul espoir reste que cette dernière puisse apprendre une sagesse tolérante que les autres instances n'ont jamais su vraiment apprendre et nous évite un monde uni, follement logique, rationnellement tragique.
Michel Serres, Le Tiers-Instruit, p.188, Folio/essais n°199.

lundi 16 août 2010

Apprendre

[...] Learrning a concept does not have to be hard to be considered rigorous. Actually, it is quite absurd to think that learning that is not painfully hard is not really learning. A bad teaching approach can make even the easiest concept seem hard; a great teaching approach can make even the hardest concept seem easy.
Teaching AP CS Concepts Using Scratch

lundi 26 juillet 2010

Libellule



Une libellule


la main d'un enfant resserre son vol
la convainc même de rester
(Matthieu Gosztola, Sur la musicalité du vide 2, p.36, Atelier de l'Agneau, 2003)

Autres citations sur Au fil de mes lectures.

lundi 21 juin 2010

Incipiton 1

lundi 24 mai 2010

Où il y a de l'homme...

On le sait tous, mais il est parfois bon de se rappeler que les histoires à la Bellemare ne datent pas d'hier.

Je suis préteur* en Grèce. - Toi préteur ? Et sais-tu juger ? Où as-tu donc appris cette science ? - J'ai la patente de César - Et si César t'avait envoyé une patente pour juger de la musique, à toi qui n'en as jamais appris une note, qu'en ferais-tu, et à quoi te servirait-elle ? Mais je passe là-dessus. Je te demande seulement par quelles voies tu as obtenu ta charge. Qui te l'a procurée ? À qui as-tu baisé la main ? À quelle porte as-tu couché ? À qui as-tu fait des présents ? Par quelles bassesses, par quelles indignités, par quelles faussetés l'as-tu achetée ?
Épictète, Entretiens, Livre III, XII.
* Dans la Rome antique, magistrat chargé de rendre la justice ou responsable de l’administration d’une province. - Antidote

vendredi 14 mai 2010

Dédicace

Passage des Voyages de Gulliver de Swift que je dédie à Jean Charest et sa gang.

jeudi 1 avril 2010

Le binaire

Je me souviens d'un brillant mathématicien m'expliquant à l'époque : « N'oubliez pas que les enfants d'aujourd'hui [1970] vont vivre dans un monde où l'ordinateur sera omniprésent, comme le téléphone ou la télévision... » En cela, il ne se trompait pas, mais attendez la suite. « Or l'ordinateur ne calcule pas comme nous en système décimal, il utilise le calcul binaire. Ceux qui ne comprendront pas ce calcul seront incapables d'utiliser correctement ces machines, ils seront handicapés à vie. » J'écris actuellement sur mon ordinateur et je me fiche comme de l'an quarante qu'il calcule mes lettres en binaire, en trinaire ou en duodécimal.
François de Closets, Le bonheur d'apprendre, Seuil, 1996

Est-il naturel que quinze ou vingt ans d'études ne produisent que des consommateurs-téléphages, victimes consentantes et soumises de tous les radotages ? Est-il normal d'apprendre tant de choses dans l'enfance et d'en perdre le goût dans son âge adulte ? Je ne peux m'empêcher de ressentir cette rupture, même teintée de nostalgie, comme un échec.
Id.

mercredi 24 mars 2010

Enseigner

Enseigner, c'est faire un jardin.
Missmath dans son billet Madame Simon du blogue Brouillon de poulet pour l'âne.

lundi 22 février 2010

Egocasting

« Ce qui est fascinant ici, c’est le fait que l’on conspue les médias de masse de nous imposer l’uniformité, alors que, individuellement, nous nous imposons une sélection cognitive importante au détriment d’une ouverture cognitive importante. Ici, il n’est plus question d’uniformité, mais de diminution du spectre cognitif auquel il est possible d’avoir accès, et c’est là où est tout le paradoxe de l’abondance d’informations et de médias auxquels nous avons aujourd’hui accès. La sélection est devenue le maître mot qui dicte nos choix. Le grand philosophe américain George Santayana a déjà eu une réflexion intéressante à ce sujet : “ Les Américains aiment la camelote, et ce qui m’inquiète le plus, ce n’est pas la camelote, mais le verbe aimer. ” Et nous les aimons tout particulièrement nos technologies qui nous permettent de nous sentir confortables en sélectionnant ce qui nous fait plaisir tout en évitant ce qui nous dérange. »
Egocasting – Le pivot de la conscience numérique

samedi 30 janvier 2010

Errare

Voitures rappelées. Je pense à toutes ces chaînes de montage.
Même les robots sont humains.

mardi 5 janvier 2010

E.C.O.L.E.S

« E.C.O.L.E.S : Endroits cruels où les enfants souffrent. »
Philippe-Olivier, 10 ans.

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 >