Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

dimanche 19 avril 2015

Mariage

Mariage

Le mariage est l'écueil où se perdent d'habi­tude les amitiés des jeunes filles. Le mariage ouvre d'autres horizons, amène d'autres devoirs, crée d'autres tendresses.
Dumas père

Note du transcripteur.
La Conscience, acte 4 sc. 5 (Le Ministre).
L'amitié est le terme et la récompense suprême de l'amour conjugal.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Sainte Marie Madeleine.
Citation exacte : «»L'amitié est, dans le christianisme, le terme et la récompense suprême de l'amour conjugal.»
Les maux les plus cruels ne sont que des chansons
Près de ceux qu'aux maris cause la jalousie.
La Fontaine

Note du transcripteur.
La Coupe enchantée.
Mariez-vous, vous ferez bien; ne vous mariez pas, vous ferez encore mieux.
Saint Paul

Note du transcripteur.
Peut être dans les Épîtres aux Corinthiens, mais je n'ai pas trouvé le verset exact.
Mariage de convenance : union de gens qui ne se conviennent pas.
Karr

Note du transcripteur.
Clovis Gosselin.
«D'ailleurs, il y avait chez Clovis, outre la douleur de la perdre, une grande honte d'épouser une vieille femme, et de l'épouser pour son argent; il ne s'abusait pas sur ce qu'est, en réalité, ce qu'on appelle un mariage de convenance : il savait comme aujourd'hui qu'un mariage de convenance est une union entre gens qui ne se conviennent pas, quand les biens de l'un sont la ressource de l'autre.»
Il ne faut choisir pour épouse que la femme qu'on choisi­rait pour ami, si elle était homme.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Par un prompt désespoir souvent on se marie,
Qu'on se repent après tout le temps de sa vie.
Molière Les Femmes savantes

Note du transcripteur.
Acte 5, sc. 5 (Bélise).
Tant qu'ils ne sont qu'amants, nous sommes souveraines
Et jusqu'à la conquête ils nout traitent en reines
Mais après l'hyménée, ils sont rois à leur tour.
Corneille Polyeucte

Note du transcripteur.
Polyeucte, acte 1 sc. 3, (Pauline).
Il faut de l'indulgence entre gens mariés,
Madame, ou chaque jour vous vous étrangleriez:
C'est la première loi, que le contrat impose,
De savoir tour à tour se passer quelque chose.
Campistron

Note du transcripteur.
Le Jaloux désabusé, acte 3, sc. 6 (Justine).
Citation exacte :
Il faut plus d'indulgence entre gens mariés,
Madame, ou chaque jour vous vous étrangleriez.
C'est la première loi que le contrat impose
De savoir tour-à-tour se passer quelque chose.

Il y a des chaînes qui sont d'or quand on les voit de loin, de plomb quand on les porte, de fer quand on veut les rompre.
Eugène Scribe

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
C'est toujours accord ou querelle
(O misérable que je suis!)
Je ne saurais vivre avec elle,
Et sans elle aussi je ne puis.
Jean Desmarets

Note du transcripteur.
Certains attribuent cette citation à Philippe Desportes. On la trouve en effet dans une chanson dans le livre Les Chefs-d'oeuvre de Desportes (par Paul Gaudin, pris, 1862.). Cette même chanson est cependant attribuée à Jean Desmarets dans «Les poètes français depuis le XIIe siècle jusqu'à Malherbe», t.6, Paris, 1824.
Philippe de Macédoine disait qu'il connaissait peu de pla­ces imprenables, pourvu qu'on pût y faire entrer un âne chargé d'or. Il n'est guère de famille, aujourd'hui, où un gendre portant la même cargaison, n'obtienne le même succès.
P. Caussette

Note du transcripteur.
«Les avantages d'avoir peu» (Mélanges oratoires, Oraisons funèbres, t.2, 1876.)
Crois-tu que d'une fille humble, honnête, charmante,
L'hymen n'ait jamais fait de femme extravagante?
Boileau

Note du transcripteur.
Satire, X.
Blanchard a curieusement supprimé le nom de Boileau dans les éditions subséquentes.
Le mariage est une forêt où l'on trouve plus de chênes que de charmes.


Note du transcripteur.
Citation anonyme. Serait-elle de Blanchard ?
Afin de faire bon ménage, il faut que l'homme soit sourd et la femme aveugle.


Note du transcripteur.
Se trouve dans le Recueil de proverbes français de M. Desciseaux, 1854.
Régismanset attribue cette citation à Alphonse V, roi d'Aragon.
Il faut se marier une deuxième fois pour bien apprécier son premier mari.


Note du transcripteur.
Référence inconnue.
Qui se marie à la hâte se repent à loisir.


Note du transcripteur.
Proverbe retiré des éditions subséquentes.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

samedi 18 avril 2015

Manières

Manières

Les bonnes manières ne sont pas chose futile, mais le fruit d'une noble nature et d'un esprit loyal.
Emerson

Note du transcripteur.
Cité dans «Le Magasin Pittoresque», vol. 46, 1878. La référence n'est pas donnée.
Les manières, que l'on néglige comme de petites choses, sont justement ce qui fait que les hommes décident de vous en bien ou en mal.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

vendredi 17 avril 2015

Malheureux

Malheureux

Nous querellons les malheureux pour nous dispenser de les plaindre.
Vauvenargues

Note du transcripteur.
Réflexions et maximes.
On n'est malheureux que par comparaison.
Sénèque

Note du transcripteur.
La Troade, acte 4.
Dans la première édition, cette citation se trouve aussi sous le thème «malheur.»
Le plus malheureux des hommes est celui qui ne sait pas supporter le malheur.
Bias

Note du transcripteur.
Cité dans «Moralistes anciens», choix de Louis Aimé-Martin, Lefèvre et Chapentier, Paris, 1844.
Il n'y a rien au monde qui se fasse tant admirer qu'un homme qui sait être malheureux avec courage.
Sénèque

Note du transcripteur.
C'est Jean Racine qui, dans sa seconde préface à son Alexandre, cite, sans en donner la référence, cette parole de Sénèque.
Moins on pense à soi, moins on est malheureux.
Comtesse Diane

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

jeudi 16 avril 2015

Malheur

Malheur

Le temps ne détruit que la fraîcheur et la beauté; le malheur change l'expression de la physionomie.
Mme de Genlis

Note du transcripteur.
Veillées du château, t. 3, 1784.
Il faut supporter avec courage les malheurs que l'on ne peut pas combattre.
Dumas père

Note du transcripteur.
Les Mohicans de Paris, Tableau 1, sc. 13 (Orsola).
Citation retirée des éditions subséquentes.
Instruit par le malheur, ce grand maître de l'homme.
Voltaire

Note du transcripteur.
Brutus, acte 1, sc. 2 (Arons).
Citation retirée des éditions subséquentes.
L'épreuve a pour but de faire connaître avec certitude la valeur d'un être.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De l'épreuve.
Le malheur est le seul moment où l'on puisse quelque chose pour des amis haut élevés.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Lettre à Mme Swetchine, 4 nov. 1840.
«J'ai été voir le prince à Frascati ; le malheur est le seul moment où l'on puisse quelque chose pour des amis si haut élevés.»
Plus le malheur est grand, plus il est grand de vivre.
Crébillon

Note du transcripteur.
Le Triumvirat, acte 1, sc. 4 (Cicéron).
Il s'agit d'une imitation de Matial :
Rebus in angustis facile est contemnere vita;
Fortiter ille facit, qui miser esse potest.
Epig, XI, 57.
La vie par elle-même est courte, mais le malheur l'allonge.
Publius Syrus

Note du transcripteur.
Cité dans «Les Moralistes latins», (A. Morel, Paris, 1859.)
L'homme sage s'instruit par les malheurs d'autrui.
Benjamin Franklin

Note du transcripteur.
La science du bonhomme Richard.
«L'homme sage, dit-il, s'instruit par les malheurs d'autrui. Les fous deviennent rarement plus sages par leur propre malheur: Félix quem façiunt aliéna pericula cautum.
Le prétexte ordinaire de ceux qui font le malheur des au­tres est qu'ils veulent leur bien.
Vauvenargues

Note du transcripteur.
Réflexions et maximes.
On n'est malheureux que par comparaison.
Sénèque

Note du transcripteur.
La Troade, acte 4.
Le malheur est moins dur à supporter qu'à craindre.
Ducis

Note du transcripteur.
Non pas Ducis, mais Antoine Vincent Arnault dans «Oscar, fils d'Ossian», acte 1, sc. 2 (Gaul).
Notons que le Littré fait la même erreur en attribuant cette citation à Ducis.
Le malheur ouvre l'âme à des lumières que la prospérité ne discerne pas.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De la vie intime de Jésus-Christ.
Le malheur qui n'est plus n'a jamais existé.
Marie-Joseph Chénier

Note du transcripteur.
Fénelon, acte 5, sc. 2 (D'Elmance).
Rien ne fait mieux voir jusqu'où va la vertu de chacun que l'adversité.
Imitation de Jésus-Christ

Note du transcripteur.

On se moque des femmes quand elles le disent; mais c'est vrai, elles pressentent le malheur.
Pierre l'Ermite

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
Que l'homme est bien, durant sa vie,
Un parfait miroir de douleurs!
Dès qu'il respire, il pleure, il crie,
Et semble prévoir ses malheurs.
J. -B. Rousseau

Note du transcripteur.
Stances.
Il n'y a pour l'homme qu'un vrai malheur qui est de se trouver en faute et d'avoir quelque chose à se reprocher.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
Les coups donnés par Dieu laissent toujours un peu de baume sur les plaies qu'ils font.


Note du transcripteur.
Probablement une réflexion de l'abbé Blanchard.
Il n'y a rien qui corrompe autant que le bonheur, et la meilleure école est celle du malheur.


Note du transcripteur.
Quatrain 365 de Morel de Vindé :
« Il faut avoir connu soi-même la douleur
Pour savoir compatir aux peines de son frere.
Un bonheur trop constant gâte le caractere;
Et la meilleure école est celle du malheur. »
(La Morale de l'Enfance, Paris, 1800.)

On cependant la citation telle quelle dans le «Temple de la Morale» de Fréville, Paris, 1794,
La fournaise éprouve et rend ferme le vase du potier, et la douleur l'âme du juste.


Note du transcripteur.
Référence non trouvée. Quelques sources donnent «selon l'Écriture.»
Quand l'adversité ne servirait qu'à vous faire distinguer les faux amis des véritables, elle aurait déjà son utilité.


Note du transcripteur.
Cité, sans en donner la référence, dans «Le Foyer dommestique», août, 1878.
À quelque chose malheur est bon.


Note du transcripteur.
Proverbe.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 15 avril 2015

Maladresse

Maladresse

Tout s'excuse ici-bas hormis la maladresse.
De Musset

Note du transcripteur.
Louison, acte 1, sc. 2 (Le Duc).
Un service rendu mal à propos est souvent puni comme une trahison.
Voltaire

Note du transcripteur.
Histoire de Charles XII.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 14 avril 2015

Mal

Mal

Il n'est jamais permis de faire le mal, même pour les causes les plus légitimes.
Tertullien

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Et tous maux sont pareils alors qu'ils sont extrêmes.
Corneille Horace

Note du transcripteur.
Acte 3, sc. 1 (Sabine).
Le premier pas vers le bien est de ne pas faire le mal.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
La Nouvelle Héloïse.
«Comme le premier pas vers le bien est de ne point faire de mal, le premier pas vers le bonheur est de ne point souffrir. »
On se corrige quelquefois mieux par la vue du mal que par l'exemple du bien.
Pascal

Note du transcripteur.
Pensées.
Le mal commence où finit le bien.
Marc-Aurèle

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Aimez le bien en autrui et haïssez le mal en vous.
Saint Louis

Note du transcripteur.
Cité dans «Catéchismes», t.2, Paris, 1842.
Souvent la peur d'un mal nous conduit dans un pire.
Boileau Art poétique

Note du transcripteur.

Celui qui fait le mal craint la lumière.
Bossuet

Note du transcripteur.
Parole du Christ dans l'Évangile de Jean, 3:20. Il est curieux que Blanchard l'attribue à Bossuet.
Où règne le vice, ne croyons pas que la tranquillité d'esprit et le plaisir puissent habiter.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
Non pas de Rousseau, mais bien de Vauvenargues dans son discours sur l'inégalité des richesses :
«Où règne si impérieusement le vice, on ne saurait trop le redire, ne croyons pas que la tranquillité d'esprit et le plaisir puissent habiter. »
Le mal n'a pas besoin de culture; il naît sans préparation, comme les ronces dans une terre abandonnée.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : Des signes de la chute dans l'humanité.
La différence entre les bons citoyens et les mauvais, c'est que les uns veulent le bien, mais le veulent mal, tandis que les autres veulent le mal, mais le veulent bien.
Mirabeau

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Ci-gît X. qui ne fit ni bien ni mal.
Le bien qu'il fit, il le fit mal,
Le mal qu'il fit, il le fit bien.


Note du transcripteur.
Quatrain anonyme composé à la suite de la mort du cardinal de Richelieu.
[...] Et de deux maux qu'on craint également,
Celui qui vous arrive est toujours le plus grand.
Corneille

Note du transcripteur.
Attila, acte 4, sc.2 (Honorie).
Les vers exactes sont :
[...] De deux maux qu'on craint également
Celui qui nous arrive est toujours le plus grand.
Tout le monde fait parfois le mal; les méchants sont ceux qui en ont pris l'habitude.


Note du transcripteur.
Cette citation est souvent attribuée à la comtesse Diane. Je n'ai pas trouvé la référence exacte.
Qui ne sent point son mal est d'autant plus malade.
Corneille Rodogune

Note du transcripteur.
Acte 3, sc. 6 (Antiochus).
Le siècle s'encanaille furieusement.
Molière

Note du transcripteur.
La critique de l'École des Femmes, sc. 7 (Climène).
Le mal a des ailes, et le bien va à pas de tortue.
Voltaire

Note du transcripteur.
Lettre à M. S'Gravesande, 1757.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

lundi 13 avril 2015

Maître

Maître

Il n'est rien pour voir que l'oeil du maître.
La Fontaine L'oeil du Maître

Note du transcripteur.
Citation exacte : «Il n'est, pour voir, que l'oeil du Maître. »
Qu'il est peu de sujets fidèles à leur maître.
Corneille Nicodème

Note du transcripteur.
Acte 5, sc. 8 (Arsinoé). Il s'agit de la pièce NICOMÈDE et non pas Nicodème comme l'a écrit Blanchard.
Je ne dois pas moins à Aristote, mon maître, qu'à Philippe mon père; car si je dois à celui-ci de vivre, je dois à celui-là de bien vivre.
Alexandre

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Je soupçonne Blanchard de l'avoir retranscrite de : «Exposition de la doctrine chrétienne : cours moyen», vol. 2, Paris, 1894.
Un cheval qui a trois maîtres est sûr de mourir de faim.


Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

dimanche 12 avril 2015

Luxe

Luxe

N'est-ce pas s'accoutumer insensiblement à un grand mépris de son âme que d'avoir tant d'attache à parler son corps ?
Bossuet

Note du transcripteur.
Troisième sermon pour les trois derniers jours de la semaine de la passion sur l'intégrité de la pénitence.
Tout luxe corrompt ou les moeurs ou le goût.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Pour honorer ce corps mortel et cette boue colorée, presque toute la nature travaille, presque tous les métiers suent, pres­que tout le temps se consume, et toutes les richesses s'épuisent.
Bossuet

Note du transcripteur.
Erreur de Blanchard qui remplace ORNER par HONORER. « La nécessité et la pudeur ont fait les premiers habits; la bienséance s'en étant mêlée, elle y a ajouté quelques ornements. La nécessité les avait faits simples, la pudeur les faisait modestes; la bienséance se contentait de les faire propres, la curiosité s'y étant jointe, la profusion n'a plus de bornes ; et pour orner ce corps mortel et cette boue colorée, presque toute la nature travaille, presque tous les métiers suent, presque tout le temps se consume et toutes les richesses s'épuisent.» (Troisième sermon pour les trois derniers jours de la semaine de la passion sur l'intégrité de la pénitence.)
On peut briller par la parure, mais on ne plaît que par la personne.
J.-J. Rousseau

Note du transcripteur.
Émile.
Si tu achètes ce dont tu n'as pas besoin, tu vendras bientôt ce qui t'est nécessaire.
Franklin

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Des manières communes sont mises en relief par une toi­lette élégante, ainsi que les fautes d'orthographe par une belle écriture.


Note du transcripteur.
Jules Petit-Senn, Bluettes et boutades, p.31, 1856.
Un bel habit peut couvrir un sot, mais il ne le cachera jamais.


Note du transcripteur.
Proverbe. (Voir l'Esprit des Anglais, d'Alphonse Esquiros).
Celui qui dépense ses revenus est à moitié fou, et celui qui dépense au~delà de ses revenus l'est tout à fait.


Note du transcripteur.
Proverbe hollandais selon Le Magasin Pittoresque, 1842.
Dans les sociétés anciennes, le nécessaire était le superflu; dans les sociétés modernes, le superflu est le nécessaire.


Note du transcripteur.
Monsieur Josse, Cailloux du Rhin, dans la revue L'Artiste d'avril 1876.
Un sot mis avec luxe est un mauvais livre doré sur tranche.


Note du transcripteur.
Jules Petit-Senn, Bluettes et Boutades, 1856.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

samedi 11 avril 2015

Lutte

Lutte

Cessons nos luttes fratricides.
Honoré Mercier

Note du transcripteur.
Discours à la Saint-Jean-Baptiste de 1889.
Dieu m'a donné un glaive, je ne le laisserai pas rouiller.
Veuillot

Note du transcripteur.
Dans une lettre de 1841.
Citation exacte : «Dieu m'a donné un glaive, je ne le laisserai pas se rouiller.»
Lutte contre toi-même, arrache-toi à toi-même pour revenir à la liberté.
Epictète

Note du transcripteur.
Les Entretiens (À un homme qui était tombé dans l'impudence).
Citation exacte : « Lutte contre toi-même, arrache-toi à toi-même, pour revenir au maintien décent, à la retenue, à la liberté. »
Il est des chutes qui servent de point de départ pour monter plus haut.
Shakespeare

Note du transcripteur.
Cymbéline, acte 4, sc. 2 (Lucius).
C'est un grand malheur quand la moitié d'une nation est méprisée par l'autre.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

vendredi 10 avril 2015

Lumière

Lumière

De la lumière! De la lumière!
Goethe

Note du transcripteur.
Dernières paroles attribuées à Goethe.
Celui qui fait le mal craint la lumière.
Bossuet

Note du transcripteur.
Source non trouvée.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

jeudi 9 avril 2015

Louange

Louange

On ne loue d'ordinaire que pour être loué.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et Maximes morales
C'est un grand signe de médiocrité de louer toujours modérément.
Vauvenargues

Note du transcripteur.
Réflexions et maximes.
C'est, en quelque sorte, participer à une bonne action que de la louer de bon coeur.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Dans une lettre à la marquise de Sablé. La citation exacte est : «C'est en quelque sorte se donner part aux belles actions que de la louer de bon coeur.»
Mais de tous les plaisirs, le plaisir le plus doux
C'est de se voir loué de ceux que chacun loue.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Quatrain, 1658.
Aimez qu'on vous conseille, et non pas qu'on vous loue.
Boileau

Note du transcripteur.
Art Poétique, Chant 1, v. 192.
Il y a des reproches qui louent et des louanges qui médisent.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est utile à la louange qui les trahit.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Grand roi, cesse de vaincre, ou je cesse d'écrire.
Boileau

Note du transcripteur.
Épître VIII.
Il n'y a rien de si impertinent et de si ridicule qu'on ne fasse avaler, lorsqu'on l'assaisonne en louanges.
Molière L'Avare

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 1 (Valère).
Vous réussirez toujours quand vous aurez des louanges à donner.
Mme de Maintenon

Note du transcripteur.
Dans une lettre du 19 juillet, 1698.
Notons que Paul Grimblot dans «Les faux autographes de Madame de Maintenon» met en doute l'authenticité de cette lettre.
Ce breuvage vanté par le peuple rimeur,
Ce nectar que l'on sert au maître du tonnerre,
Et dont nous enivrons tous les dieux de la terre,
C'est la louange.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Les deux Rats, le Renard et l'OEuf.
La louange vous embarrasse;
La craindre, c'est la mériter!


Note du transcripteur.
Charles-Simon Favart, Les Trois Sultanes, acte 1, sc. 5 (Elmire).
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 8 avril 2015

Longueur

Longueur

Ce qui manque aux auteurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur.
Montesquieu

Note du transcripteur.
Pensées diverses.
La citation exacte est : «Ce qui manque aux orateurs en profondeur, ils vous le donnent en longueur.»
Les ouvrages les plus courts
Sont toujours les meilleurs.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Les Lapins.
Cent exemples pourraient appuyer mon discours:
Mais les ouvrages les plus courts Sont toujours les meilleurs. En cela j'ai pour guide
Tous les maîtres de l'art, et tiens qu'il faut laisser
Dans les plus beaux sujets quelque chose à penser.

Tout ce qu'on dit de trop est fade et rebutant.
L'esprit rassasié le rejette à l'instant.
Boileau Art poétique

Note du transcripteur.
Chant 1.
Je hais les pièces d'éloquence,
Hors de leur place et qui n'ont pas de fin.
La Fontaine

Note du transcripteur.
L'Écolier, le Pédant et le Maître de jardin.
Fuyez de cet auteur l'abondance stérile,
Et ne vous chargez point d'un détail inutile.
Boileau Art poétique

Note du transcripteur.
La citation exacte, du Chant 1, est :
Fuyez de ces auteurs l'abondance stérile;
Et ne vous chargez point d'un détail inutile.

Loin d'épuiser une matière
On n'en doit prendre que la fleur.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Épilogue au livre IV.
«Bornons ici cette carrière.
Les longs ouvrages me font peur.
Loin d'épuiser une matière,
On n'en doit prendre que la fleur.»
Comme c'est le caractère des grands esprits de faire enten­dre en peu de paroles beaucoup de choses, les petits esprits, au contraire, ont le don de parler beaucoup et de ne rien dire.


Note du transcripteur.
La Rochefoucauld, Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Blanchard a aussi mis cette citation sous le thème «langue.»
Ne gaspillez pas votre temps à expliquer pourquoi vous avez manqué une affaire. Recommencez tout de suite.


Note du transcripteur.
Peut-être une réflexion de Blanchard.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

< 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 >