Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

jeudi 4 juin 2015

Originalité

Originalité

Un ridicule bien porté devient une originalité.
Jules Noriac

Note du transcripteur.
La Vie en détail : Le 101e régiment, Paris, 1860
Quand j'étais pauvre, tout le monde disait que ma femme était folle. Maintenant que je suis riche, on dit qu'elle est originale.


Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mercredi 3 juin 2015

Orgueil

Orgueil

Qu'est-ce que l'orgueil? Soi, toujours soi; soi plus que tout autre; soi plus que l'univers, soi plus que Dieu!
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De l'humilité produite dans l'âme par la doctrine catholique.
Citation exacte : « Car, qu'est-ce que l'orgueil, sinon soi, toujours soi, soi plus que tout autre, soi plus que l'univers, soi plus que l'humanité, soi plus que Dieu?»
Les seuls reproches dont on profite sont ceux que l'on se fait à soi-même.
Beauchêne

Note du transcripteur.
Maximes, réflexions et pensées diverses.
Ce que chacun recherche et aime avant tout, c'est l'infériorité de l'autre.
Schopenhauer

Note du transcripteur.
Aphorismes sur la sagesse dans la vie.
Citation exacte : «Ce que chacun recherche et aime avant tout, non seulement dans la simple conversation, mais encore à fortiori dans le service public, c'est l'infériorité de l'autre.»
Ce que le monde vous pardonne le moins, peut-être, c'est de vous passer de lui.
Karr

Note du transcripteur.
Les Guêpes.
C'est déshonorer la raison que de la soutenir d'une manière brusque et hautaine.
Fénelon

Note du transcripteur.
Plans de sermons.
Citation exacte : « Il ne suffit pas d'avoir raison; c'est gâter la raison, c'est la déshonorer, que de la soutenir d'une manière brusque et hautaine. »
Sois bon, mais avec simplicité, car l'orgueil de la vertu est le plus insupportable de tous.
Marc-Aurèle

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
Grand vanteur, petit faiseur.


Note du transcripteur.
Proverbe disparu des éditions subséquentes.
Le même orgueil qui nous fait blâmer les défauts dont nous nous croyons exempts nous porte à mépriser les bonnes qualités que nous n'avons pas.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Citation retirée des éditions subséquentes.
Si nous n'avions point de prétentions, celles des autres ne nous choqueraient pas tant.
Mme du Deffand

Note du transcripteur.
Non pas Mme du Deffand mais Madame Gn. Ch. Thiroux d'Arconville dans ses «Pensées et réflexions morales sur divers sujets.»
L'orgueil des petits consiste à parler toujours de soi; l'orgueil des grands est de n'en jamais parler.
Voltaire

Note du transcripteur.
Du Quisquis de Ramus ou La Ramée.
Celui qui croit pouvoir se passer de tout le monde se trompe fort, mais celui qui croit qu'on ne peut se passer de lui se trompe encore davantage.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Citation retirée des éditions subséquentes.
On n'est jamais si ridicule par les qualités que l'on a que par celles que l'on affecte d'avoir.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Les vices d'autrui sont sous nos yeux; les nôtres sont derrière nous.
Sénèque

Note du transcripteur.
De la colère.
Nous nous soucions plus qu'on parle de nous que comment on en parle.
Montaigne

Note du transcripteur.
Essais.
«On aime plus la grande reputation que la bonne : nos soings vont plus tost à ce qu'on parle de nous que comment on parle, et pourveu que nostre nom courre par la bouche des hommes, nous ne nous soucions pas de quelle manière il y court.»
La chétive pécore
S'enfla si bien qu'elle creva.
La Fontaine

Note du transcripteur.
La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le Boeuf.
Ah ! l'homme...
Mériterait qu'on mît son orgueil formidable
Sous ta douche, ô Niagara.
Hugo

Note du transcripteur.
La Légende des siècles.
Ah! l'homme en qui rien n'éteindra
La folle volonté de sonder l'insondable,
Mériterait qu'on mît son orgueil formidable
Sous ta douche, ô Niagara !

L'orgueil a plus de part que la bonté aux remontrances que nous faisons à ceux qui commettent des fautes; et nous ne les reprenons pas tant pour les en corriger que pour leur persuader que nous en sommes exempts.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
L'orgueil humilié et rampant est toujours de l'orgueil.
Duclos

Note du transcripteur.
Considérations sur les moeurs de ce siècle.
Il faut définir l'orgueil une passion qui fait que, de tout ce qui est au monde, l'on n'estime que soi.
La Bruyère

Note du transcripteur.
Les Caractères.
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
La Fontaine

Note du transcripteur.
Le Corbeau et le Renard.
Avant d'allumer le feu de l'amour de Dieu, il faut avoir bien soin de nettoyer la cheminée pour en faire tomber la suie de l'orgueil.
Mme Barat

Note du transcripteur.
Cité par Mgr. Baunard dans son «Histoire de Madame Barat : Fondatrice de la Société du Sacré-Coeur-de-Jésus.», t.2, Paris, 1876.
La promptitude à croire le mal, sans l'avoir assez examiné, est un effet de l'orgueil et de la paresse. On veut trouver des coupables, et l'on ne veut pas se donner la peine d'examiner les crimes.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Le vrai moyen d'être trompé, c'est de se croire plus fin que les autres.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Chaque homme a trois caractères celui qu'il a, celui qu'il montre et celui qu'il croit avoir.
Alphonse Karr

Note du transcripteur.
Voyage autour de mon jardin.
Citation exacte: «Chaque homme possède trois caractères: Celui qu'il montre, celui qu'il a, celui qu'il croit avoir.»
Peu de gens sont assez sages pour préférer le blâme qui leur est utile à la louange qui les trahit.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Réflexions ou Sentences et maximes morales.
Les gens qui posent pour la perfection sont bien capables de nous détourner de courir après elle.
Jules Sandeau

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Nul n'est content de sa fortune ni mécontent de son esprit.
Mme Deshoulières

Note du transcripteur.
Réflexions diverses (1686).
Les souliers percés ne doivent pas se moquer des mal chaussés.


Note du transcripteur.
Proverbe.
Les grands ne sont grands que parce que nous les portons sur nos épaules.


Note du transcripteur.
Sainte-Aulaire, Histoire de La Fronde, Paris, 1842.
Nous n'aimons pas toujours ceux qui nous aiment; mais nous aimons toujours ceux qui nous admirent.


Note du transcripteur.
La Rochefoucauld dans ses «Réflexions ou Sentences et maximes morales» écrit : «Nous aimons toujours ceux qui nous admirent; et nous n'aimons pas toujours ceux que nous admirons.»
La réflexion a sans doute été retranscrite par Blanchard de Vivante Église : Prêtre et Apôtre, Bayard 1920.
Quand on vous adresse un compliment, divisez par cent.


Note du transcripteur.
Sans doute une réflexion de Blanchard.
Quand certains individus lisent un livre de médecine, ils s'imaginent avoir toutes les maladies qui y sont décrites, mais quand ils lisent un traité de morale, ils sont sûrs et certains que le voisin a tous les vices et les défauts dont il y est fait mention.


Note du transcripteur.
Probablement une réflexion de Blanchard.
Les terres qui ont des mines d'or n'ont point de fleurs ni de verdure à leur surface; les guêpes, qui ne font point de miel bourdonnent plus haut que les abeilles; les petits ruisseaux font plus de bruit que les grandes rivières qui portent bateaux; une méchante grenouille dans un marais vous étourdit de son coassement, pendant qu'un bon poisson se tait dans le vivier ; c'est signe qu'un tonneau est vide quand il résonne.


Note du transcripteur.
R. P. Lejeune, Sermon : De la luxure spirituelle.
Si un homme a une grande idée de lui-même, vous pouvez être sûr que c'est la seule grande idée de sa vie.


Note du transcripteur.
Alphonse Esquiros, L'esprit des Anglais, Paris, 1860.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

mardi 2 juin 2015

Ordre

Ordre

A chaque affaire son moment et à chaque chose sa place.
Franklin

Note du transcripteur.
Mémoires, Paris, 1866.
L'ordre double le temps, parce qu'il aide à le mieux employer.
De Gérando

Note du transcripteur.
Maximes d'éducation morales.
Avec de l'ordre et du temps, on trouve le secret de tout faire et de tout bien faire.
Pythagore

Note du transcripteur.
Référence inconnue.
La dernière chose qu'on trouve en faisant un ouvrage est de savoir celle qu'il faut mettre la première.
Pascal

Note du transcripteur.
Pensées.
Des habitudes d'ordre, en multipliant le temps, donnent la possibilité de suffire à tout.
Mgr Dupanloup

Note du transcripteur.
Femmes savantes et femmes studieuses, Paris, 1867.
La citation exacte est : «Pour moi, j'en ai été souvent témoin, des habitudes d'ordre, d'activité, une simplicité qui supprime bien des exigences inutiles, en multipliant le temps d'une femme laborieuse, lui donnent la possibilité de suffire à tout.»
Rien ne contribue plus à l'ordre et à l'économie que de tenir chaque chose à sa place.
Fénelon

Note du transcripteur.
De l'éducation des filles.
La citation exacte est : «Rien ne contribue plus à l'économie et à la propreté, que de tenir toujours chaque chose en sa place.»
Celui-là fait plus que tout autre qui ne fait qu'une chose à la fois et la fait bien.


Note du transcripteur.
Une des maximes favorites d'Ignace de Loyola apprend-on dans «Self-help» de Samuel Smiles, 1865.
L'ordre a trois avantages il soulage la mémoire, ménage le temps et conserve les choses.


Note du transcripteur.
Mlle de la Ponneraye, Civilité pratique à l'usage des jeunes filles, Paris, 1866.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

lundi 1 juin 2015

L'École



Un excellent film qui illustre toute l'importance des compétences transversales.

Il est tellement dommage que nos services éducatifs n'aient pas été capables de les promouvoir. Incapables aussi d'expliquer aux différents ministres et aux nombreux journalistes qui les ridiculisaient ce qu'elles étaient réellement. Oui, dans nos commissions scolaires, les services pédagogiques, au lieu de prendre sérieusement les coups et d'y répondre adéquatement par de l'ÉDUCATION, se sont écrasés sous la pression populaire.

J'en aurais long à dire sur toute la frustration que j'ai pu vivre quand elles ont été plus ou moins reléguées aux oubliettes et sur cette légitime, mais o combien perverse question de l'évaluation des compétences.

- Mais Gilles, on me demande de mettre une note dans le bulletin.
- Crisse-t'en
- ???
- N'en mets pas.
- Mon boss me demande d'en mettre une.
- Dis-lui que c'est stupide. Dis-lui que tu préfères laisser des traces des forces de l'enfant et de quelques défis. De grâce, ne catégorise pas les enfants dans des cotes ou des notes. C'est ridicule de faire ça.

Mais on me répétait qu'il fallait suivre les directives du ministère et de l'organisme qui produisait les bulletins. Comme services pédagogiques, on aurait dû se tenir debout, et résister. Nous avons été lâches.

Je me rends compte que même après 2 ans de retraite, la frustration est encore bien présente.

Je dois me calmer...

Or

Or

L'âge d'or était l'âge où l'or ne régnait pas.


Note du transcripteur.
Marnésia, Épître à mon curé.
Apprends qu'il n'est rien
Qui ne doive céder au soin d'avoir du bien,
Que l'or donne aux plus laids certain charme pour plaire,
Et que sans lui le reste est une triste affaire.
Molière Sganarelle

Note du transcripteur.
Sc. 1 (Gorgibus)
L'or même à la laideur donne un teint de beauté,
Mais tout devient affreux avec la pauvreté.
Boileau

Note du transcripteur.
Satyres.
L'or que le meurtrier reçoit pour son salaire
Porte souvent malheur, ou ne profite guère.
Dumas père

Note du transcripteur.
Christine, acte 4 sc.5 (Landini).
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe

< 1 2