Famille

Le ciel bénit toujours les nombreuses familles.
Collin d'Harleville

Note du transcripteur.
Les Châteaux en Espagne, acte 5, sc. 10 (M. d'Orlange.)
Qu'est-ce qu'une famille, sinon le plus admirable des gouvernements?
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De la réalité du gouvernement divin.
L'État assiste la famille et ne la supplante pas.
Portalis

Note du transcripteur.
Cité par Mgr Dupanloup dans le tome deuxième de son «De l'Éducation», 1857. Il ne donne cependant pas la référence.
Peu d'hommes sont dignes d'être chefs de famille et peu de familles sont capables d'avoir un chef.
Joubert

Note du transcripteur.
Pensées.
L'amour de la famille est l'unique semence de l'amour de la patrie et de toutes les vertus sociales.
Funck-Brentano

Note du transcripteur.
La civilisation et ses lois, 1876.
La société n'est que le développement de la famille; si l'homme sort corrompu de la famille, il entrera corrompu dans la cité.
Lacordaire

Note du transcripteur.
Conférence : De l'Homme en tant qu'être social.
L'amour de la patrie commence à la famille.
Bacon

Note du transcripteur.
Grande restauration des sciences.
La famille est une société de pleurs et de secours mutuels.
P. Caussette

Note du transcripteur.
Mélanges oratoires, t.2, 1876.
Qu'est-ce que la famille? C'est la mise en commun de plusieurs destinées qui se rendent solidaires les unes des larmes des autres, mais où les bons coeurs éprouvent plus de tristesse, que de contentement.
P. Caussette

Note du transcripteur.
La citation exacte, tirée de ses Mélanges oratoires est :
«Qu'est-ce que la famille ? C'est la mise en commun de plusieurs destinées qui se rendent solidaires les unes des larmes des autres, et dans laquelle on épouse bien des tristesses et peu de contentements.»
Blanchard l'a cependant supprimée des éditions subséquentes.
Romains contre Romains, parents contre parents,
Combattaient seulement pour le choix des tyrans.
Corneille Cinna

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 8 (Cinna.)
Où peut-on être mieux
Qu'au sein de sa famille?
Marmontel

Note du transcripteur.
Lucile, sc. 4.
Les grands noms abaissent, au lieu d'élever, ceux qui ne les savent pas soutenir.
La Rochefoucauld

Note du transcripteur.
Sentences et maximes.
L'ingratitude de nos propres enfants, n'est-ce pas comme si la bouche mordait la main qui lui porte la nourriture?
Shakespeare

Note du transcripteur.
Le Roi Lear, acte 3, sc. 6 (Lear.)
La bonne conduite des pères et des mères est la bénédic­tion des enfants.
Sedaine Le Philosophe sans le savoir

Note du transcripteur.
Acte 1, sc. 8 (M. Vandere.)
Tout prend de nouveaux traits, de nouveaux caractères,
Et nous ne sommes plus les enfants de nos pères.
Lefranc de Pompignan

Note du transcripteur.
Épître au Marquis de Mirabeau sur l'esprit du siècle.
Le cercle : la famille de ceux qui n'en ont pas ou qui s'ennuient de la leur.
Guy de Maupassant

Note du transcripteur.
La citation exacte :
Le Cercle est une famille, la famille de ceux qui n'en ont pas encore, de ceux qui n'en auront jamais et de ceux qui s'ennuient dans la leur. (Fort comme la Mort.)
La formation d'un homme suppose à l'origine un bon ménage.
Bazin René

Note du transcripteur.
Les hommes de demain.
Dans la vie sociale, l'essentiel est encore la stabilité de la famille, puisqu'elle suffit à conjurer la plus complète instabilité de la vie publique.
Edmond Demolins

Note du transcripteur.
Les Révolutions sociales produites par les modifications du transport.
Blanchard a supprimé cette citation des éditions subséquentes.
La bénédiction de Dieu est sur les familles où l'on se souvient des aïeux.
Frédéric Ozanam

Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
La porte du sanctuaire de la famille est gardée par le chérubin, armé d'un glaive, qui s'appelle le coeur et l'amour d'une mère.


Note du transcripteur.
Auteur et référence non trouvés. Blanchard a supprimé cette sentence des éditions subséquentes.
Alphonse d'Aragon, le plus lettré des rois de son siècle, disait que, pour entretenir la paix dans une famille, il faut enlever les yeux à la femme et les oreilles au mari.


Note du transcripteur.
Citation non vérifiée.
Beaucoup d'enfants, beaucoup de « Notre Père », et beaucoup de « Notre Père », beaucoup de bénédictions de Dieu.


Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Un seul enfant, enfant d'inquiétude; deux enfants, en­fants gâtés; trois enfants et plus, enfants comme il faut.


Note du transcripteur.
Référence non trouvée.
Étienne Blanchard, Recueil d'idées, 1928, 1929, 1941, 1947. Voir le premier billet.
cul-de-lampe