Il est des esprits qui ne vivent que de soupçons, comme il est des gens qui ne vivent que de contrebande.

L'ami nous répète tout le mal qu'on a dit de nous, par amitié.

Quand on n'a plus envie des choses, comme on en est généreux !

C'est beau de voir le pré se r'habiller à neuf. Est-ce aussi beau de voir se consoler le veuf?

Ce n'est que par l'ironie que certains esprits connaissent la gaîté, gaîté un peu triste comme la lumière d'une lampe.

Ce n'est pas d'écrire comme celui-ci ou comme celui-là; c'est d'avoir sa propre patte.

Anne Barratin, De toutes les Paroisses, Ed. Lemerre, Paris, 1913