La propriété

Vendre la peau de l'ours.

Sommaire. - Commencer par abattre. - La folle du logis.

Vous trouverez dans un apologue d'Ésope le proverbe si connu qu'il ne faut pas vendre la peau de l'ours qu'on ne l'ait pris. Philippe de Commines,le célèbre historien de Louis XI et de Charles VIII, a reproduit le conseil dans ses fameux Mémoires : « Il ne fault marchander la peau de l'ours devant que la beste soit prise ou morte.1 » La Fontaine se l'est définitivement approprié par la fable « L'Ours et les deux Compagnons», dont la conclusion est

...Qu'il ne faut jamais
Vendre la peau de l'ours qu'on ne l'ait mis par terre.2

Autrement dit : ne pas chanter victoire avant la bataille, ne pas distribuer son gain avant la fin de la partie, ne pas disposer de la succession d'un oncle d'Amérique du vivant de celui-ci ; enfin, si nous voulons être tout à fait lugubres avec le poète tragique3, « ne pas se dire heureux avant sa mort ». Il est vrai qu'une fois mort on ne pourra plus se dire grand'chose. Mais tant qu'on possède un souffle de vie, comment empêcher la « folle du logis » d'errer à l'aventure et d'espérer joie, plaisir, bonheur?

Quel esprit ne bat la campagne?
Qui ne fait châteaux en Espagne?
Picrochole, Pyrrhus, la laitière, enfin tous,
Autant les sages que les fous.4


1 Commines, Mémoires, liv. IV, chap. III.
2 La Fontaine, L'Ours et les deux Compagnons, livre V, fable 20.
3 Sophocle, OEdipe-Roi, tragédie.
4 La Fontaine, La Laitière et le Pot au lait, livre VII, fable 10.

Émile Genest, Miettes du passé, Collection Hetzel, 1913. Voir la note du transcripteur.