Jobineries

Blogue de Gilles G. Jobin, Gatineau, Québec.

jeudi 8 décembre 2011

Une famille nombreuse

Il y a dans une famille un grand-père, une grand-mère, un beau-père, une belle-mère, un gendre, trois filles, quatre fils, deux pères, deux mères, trois petit-fils, deux petites-filles, quatre frères, trois soeurs, deux beaux-frères, deux maris, deux épouses, un oncle, trois neveux et deux nièces. En tout, 40 personnes ? Non, 10 seulement ! On demande la composition de la famille.

Réf. G. Boucheny, Curiosités et récréations mathématiques, Larousse, 1939.

Citations quotidiennes 8.12.11

[...] Il est peu de profit à trahir son devoir.
Alexandre-Jean-Joseph De La Ville de Mirmont (Charles VI, acte 2, sc. 3 (Henri), 1821)

Dans la pensée d'un mathématicien, le plus précieux est ce moment solitaire de la première intuition.
Guillermo Martinez (Mathématique du crime, trad. Eduardo Jiménez , p.144, Nil éditions, 2004)

[L'honneur] est la dernière richesse du pauvre.
Albert Camus (Les justes, p.66, Folio n°477)

On n'est jamais timide que dans la mesure où on est vu, mais on est toujours vu que dans la mesure où on voit.
Sören Kierkegaard (Le Journal du séducteur, trad. F. et O. Prior et M. H. Guignot, p.28, Folio essais 124)

Quel est l'objet de l'art ? Si la réalité venait frapper directement nos sens et notre conscience, si nous pouvions entrer en communication immédiate avec les choses et avec nous-mêmes, je crois bien que l'art serait inutile, ou plutôt que nous serions tous artistes, car notre âme vibrerait alors continuellement à l'unisson de la nature.
Henri Bergson (Le rire, p.115, Éd. P.U.F)

Source : Au fil de mes lectures.