citation d'Albalat Je collectionne depuis toujours les citations. Voici une sélection de celles que j'ai relevées au fil de mes lectures. Elles ne se retrouvent, pour la plupart, dans aucune collection déjà publiée.
Vous avez des commentaires, des suggestions, des corrections à apporter ? N'hésitez surtout pas à m'écrire ! Si la petite histoire entourant la création de cette page vous intéresse, vous la trouverez ici.

Citations quotidiennes du 20 mai 2018

Nous sommes tous un grain de sable. Nos actions dépendent de la couleur de la zone où nous nous agitons.
Thierry Crouzet (Le peuple des connecteurs, p.129, Bourin éditeur, 2006)

D'aucuns estiment que l'intelligence est un obstacle au bonheur. Le véritable obstacle, c'est l'imagination.
Adolfo Bioy Casares (Nouvelles démesurées, trad. Eduardo Jimenez, p.29, Éd. Robert Laffont, coll. Pavillons,1989)

Le monde m'est égal.
C'est une cause perdue, dépourvue de sens.
Le sens, c'est moi qui le fabrique.
Nancy Huston (Instruments des ténèbres, p.12, Éd. J'ai Lu n°5276)

La vocation, c'est d'avoir pour métier sa passion.
Stendhal (Cité par G. Thibon dans L'équilibre et l'harmonie, p.38, Fayard, 1976)

Donc, il est juste et vrai que la séparation du spirituel et du sensuel chez un homme est signe de sa virilité, et la séparation du spirituel et du sensuel chez une femme est signe de sa prostitution. Et il suffirait que toutes les femmes, ensemble, se virilisent, pour que le monde, le monde entier, se transforme en bordel.
M. Aguéev (Roman avec cocaïne, trad. Lydia Chweitzer, p.124, Éd. 10/18 n°2959)

Épictète du jour

Imaginez-vous une ville gouvernée selon les maximes d'Épicure. Tout y sera bouleversé ; il n'y aura aucune forme de ville ; point de mariages, point de magistrats, point de collèges, aucune police, nulle éducation. La piété, la sainteté, la justice et la pudeur en seront bannies. On n'y suivra que de mauvaises opinions, des opinions pernicieuses aux villes, et que les femmes même les plus débauchées n'oseraient soutenir. Au lieu que, dans une ville gouvernée selon les maximes que dicte la raison, on verra régner la décence et l'ordre. On y suivra les saines opinions ; toutes les vertus y seront honorées ; la justice y fleurira ; la police y sera bien réglée ; on se mariera, on aura des enfants, on les élèvera ; on servira les dieux. Là, le mari se contentera de sa femme, et ne convoitera point celle de son prochain ; il sera content de son bien, et ne désirera point celui des autres. En un mot, tous les devoirs y seront remplis, et toutes les liaisons bien entretenues.
Entretiens, Livre III, XI.